Environnement réseau pour la recherche sur la santé des Autochtones (ERRSA)

Le programme Cadres de développement de la capacité autochtone de recherche en santé (CDCARS) est l'une des premières initiatives de l'Institut de la santé des Autochtones (ISA) des IRSC. Ce programme vise à créer un réseau d'environnements propices à la recherche dans tout le Canada, qui facilite le développement de la capacité autochtone de recherche en santé. Bien qu'il existe ici et là des centres d'excellence en recherche sur la santé autochtone au Canada, ce domaine exige la formation systématique de ressources humaines et la création d'environnements propices à la recherche afin d'assurer une croissance soutenue et un vaste développement régional. Dans le but de conserver et d'accroître la vitesse de croisière des centres CDCARS, l'ISA des IRSC a lancé une nouvelle initiative en 2007, intitulée Environnement réseau pour la recherche sur la santé des Autochtones (ERRSA), laquelle a donné lieu à la création de neuf centres et à la transition harmonieuse des anciens centres CDCARS.

Les sept centres régionaux sont les suivants : Centre ERRSA de la Colombie-Britannique et de la région arctique de l'ouest (Vancouver); Réseau CDCARS de l'Alberta (Edmonton); Centre de recherche sur la santé des Autochtones (Winnipeg); Programme de développement de la recherche en santé des Autochtones (Université de Toronto/McMaster); Programme de recherche de la région de l'Atlantique sur la santé des Autochtones (Halifax); Centre de recherche sur la santé des Autochtones (Regina); et Centre Nasivvik pour la santé des Inuits et les changements environnementaux (Québec). Les deux centres nationaux sont le centre Anisnawbe Kekendazone – CIET (Ottawa) et le Réseau national de recherche en santé mentale chez les Autochtones (Toronto). Les centres ERRSA forment désormais un réseau national appelé Réseaux de recherche en santé des Autochtones, qui veillent à la coordination de leurs activités de collaboration.

Les centres ont les objectifs suivants :

  • faire progresser les connaissances scientifiques selon des normes internationales d'excellence en recherche;
  • renforcer les capacités et l'infrastructure de recherche en santé des Autochtones;
  • constituer un milieu approprié pour les scientifiques des quatre thèmes de recherche, 1) recherche biomédicale; 2) recherche clinique; 3) recherche sur les services et les systèmes de santé; et 4) recherche sur la santé des populations, ses dimensions sociales et culturelles et les influences environnementales sur la santé, et entreprendre des recherches en partenariat avec des communautés autochtones;
  • offrir aux communautés et aux organisations autochtones la possibilité de dégager les importants objectifs de recherche en santé, en collaboration avec des chercheurs dans le domaine de la santé autochtone
  • faciliter l'application rapide des résultats de la recherche par des stratégies de communication et de dissémination efficaces; et
  • offrir un milieu approprié et des ressources pour encourager les étudiants autochtones et non autochtones à entreprendre des carrières de recherche en santé autochtone.

Chaque centre doit être doté d'un conseil consultatif composé de bénévoles dont la majorité est membre de la collectivité autochtone, faciliter la formation de chercheurs en santé autochtone à toutes les étapes de leur carrière, offrir des possibilités de formation aux étudiants et favoriser le renforcement des capacités de recherche en santé au sein des collectivités et organisations autochtones. Les centres ERRSA se concentrent uniquement sur l'étude de questions déterminantes pour la santé des Autochtones et constituent les maillons initiaux du réseau de centres canadiens qui formeront la prochaine génération de chercheurs en santé autochtone et orienteront les travaux de recherche sur les déterminants de la santé propres aux collectivités autochtones. Pour pouvoir obtenir une subvention d'un centre ERRSA, les candidats devront démontrer le bien- fondé scientifique de leurs travaux et leur volonté de travailler en partenariat avec la collectivité. Chaque candidat doit définir jusqu'à trois thèmes principaux de recherche en santé que le centre transformera en domaines d'excellence primaire. Les thèmes de recherche portent actuellement sur des questions comme : la nutrition; la violence et les traumatismes; les connaissances traditionnelles; les services et les politiques de la santé; la santé publique et la santé des populations; la santé des enfants et les incidences environnementales sur la santé, et la santé mentale.

Centres ERRSA

Réseau de CDCARS de l'Alberta, Edmonton
La recherche du centre a évolué de façon à répondre aux besoins grâce à des partenariats avec la collectivité et des demandes de recherche. Trois thèmes de recherche découlant de demandes communautaires permettront de guider et de consolider le travail par le réseau de l'Alberta au cours des trois prochaines années : les connaissances traditionnelles et l'éthique; la salubrité de l'environnement dans les communautés du Nord; l'accès aux services de santé pour les communautés.
Téléphone : 780-492-1827
Courriel : acadre@ualberta.ca

Anisnawbe Kekendazone, Ottawa
Les principales priorités en matière de recherche en santé au centre d'Ottawa sont : la santé périnatale; les jeunes à risque et la résilience; l'application des connaissances, ou la communication des connaissances issues de la recherche en santé aux collectivités autochtones dans une langue facile à comprendre. Pour plus de renseignements sur les types de projets réalisés, consultez le site Web.
Téléphone : 613-562-5393

Programme de recherche de la région de l'Atlantique sur la santé des Autochtones, Halifax
Ce programme offert à l'échelle de l'Atlantique favorise la recherche entreprise par les collectivités autochtones dans les trois grands domaines suivants : la recherche en prévention, telle que la réduction du tabagisme et de la consommation d'alcool; la santé mentale et les toxicomanies; une meilleure compréhension des déterminants de la santé, tels que les conditions de logement, le revenu et le rôle des facteurs culturels et spirituels.
Téléphone : 902-494-2117
Courriel : aahrp@dal.ca

Kloshe Tillicum (ERRSA -CBAO), Vancouver
Le centre Environnement réseau pour la recherche sur la santé des Autochtones (ERRSA) de la Colombie-Britannique et de la région arctique de l'ouest met l'emphase sur 4 thèmes prioritaires:  1) La Connaissance traditionnelle incluant la Médecine traditionnelle, (2) Les Interactions complexes - comment déterminer la santé des populations, (3) Les Maladies infectieuses, (4) L'éthique de la recherche Autochtone.
Courriel : info@kloshetillicum.ca

Centre de recherche sur la santé des Autochtones, Winnipeg
Les principaux thèmes de recherche abordés par ce centre ERRSA sont notamment la santé de la population; les services de santé; la santé et le développement des enfants; les questions éthiques entourant la recherche en santé autochtone.
Téléphone : 204-789-3250
Courriel : cahr@umanitoba.ca

Programme de développement de la recherche en santé des Autochtones, Université de Toronto, McMaster
Programme de développement de la recherche en santé des Autochtones, Université de Toronto/McMaster Les thèmes de recherche de ce programme comprennent la prévention et le contrôle des maladies chroniques; la santé mentale des femmes et des enfants; la culture, la santé et le ressourcement.
Téléphone : Toronto, 416-978-0298
Ohsweken, 519-445-0023 poste 236

Centre de recherche sur la santé des Autochtones, Regina
Fruit d'une collaboration entre l'Université de Regina, l'Université des Premières Nations du Canada et l'Université de la Saskatchewan, le Centre de recherche sur la santé des Autochtones reçoit l'appui de l'Institut de la santé des Autochtones des IRSC et de la Fondation pour la recherche en santé de la Saskatchewan, ainsi que de divers conseils de la santé et organismes de santé des Autochtones. Le financement que reçoit le centre sert essentiellement au renforcement de la capacité de recherche en santé chez les peuples autochtones au moyen du soutien des stagiaires, et à la promotion de la recherche dans des domaines liés à la santé des Autochtones : 1) maladies chroniques, nutrition et mode de vie; 2) méthodes autochtones ou traditionnelles de guérison, toxicomanie (y compris le syndrome d'alcoolisation foetale), santé mentale et système judiciaire; 3) prestation et contrôle des services de santé (y compris l'éthique, le développement communautaire et la gouvernance); et 4) prévention et hygiène du milieu.
Téléphone : Regina, 306-337-2461

Centre Nasivvik pour la santé des Inuits et les changements environnementaux, Québec
Le Centre Nasivvik (ERRSA, Université Laval) étudie les interactions complexes à la base de la santé des populations entourant les thèmes de l'alimentation, de l'eau ainsi que des remèdes et des médicaments traditionnels et naturels. Le centre fait participer activement les Inuits, les étudiants et les autres membres des collectivités des quatre régions inuites du Nord canadien : Nunatsiavut, Nunavik, Nunavut et la région désignée des Inuvialuit.
Téléphone : 705-748-1011 poste 7242

Réseau national de recherche en santé mentale chez les Autochtones
Le Réseau national de recherche en santé mentale chez les Autochtones a été créé en décembre 2001 en tant que partenariat entre les collectivités autochtones et les chercheurs universitaires. Il s'agit d'un réseau de chercheurs de l'ensemble du Canada qui possèdent une vaste expérience en matière de santé autochtone et dans d'autres domaines connexes. La priorité du réseau consiste à renforcer les capacités de recherche. C'est à cette fin que l'accent est mis sur le réseautage, la formation des chercheurs actuels et la réalisation de projets pilotes qui permettent d'obtenir du financement pour des projets de plus grande ampleur auprès d'autres sources, notamment les IRSC au moyen de leurs concours réguliers, les programmes fédéraux et provinciaux et les organismes autochtones.
Téléphone : 514-340-8222 poste 5244