Études de cas

La recherche dans les secteurs des politiques et des services liés à la santé, de la santé publique et de la santé des populations repose essentiellement sur l'accès rapide à d'importantes quantités de données existantes sur des personnes. Parmi ces données, mentionnons les renseignements obtenus grâce aux enquêtes sur la santé, les informations des dossiers des hôpitaux, des médecins et des laboratoires, les données de facturation et d'enregistrement des autorités provinciales et fédérales, les certificats de naissance et de décès, les statistiques de l'état civil, les données socio-démographiques et les dossiers d'emploi.

Les IRSC ont réalisé une série d'études de cas sur l'utilisation secondaire de données. Cette initiative visait à démontrer en termes concrets les points suivants : le but et la raison d'être de la recherche, les avantages possibles pour la santé, les données requises et leur degré d'identifiabilité avec explication, la façon dont les données nécessaires sont en fait recueillies, utilisées et divulguées, la façon dont le chercheur obtient un consentement et sous quelle forme, les raisons expliquant pourquoi un consentement n'a pas été obtenu, le cas échéant, les mesures de sécurité mises en place pour protéger les données, la période de temps allouée pour conserver les données, en précisant pour quelles raisons et selon quelles conditions.

Il est à souhaiter que ces études de cas permettront aux chercheurs qui ne travaillent pas dans le domaine de la santé de mieux comprendre la complexité inhérente à la recherche, et qu'elles donneront l'occasion aux chercheurs en santé eux-mêmes d'échanger sur les pratiques exemplaires proposées.

Tous les documents relatifs à la protection des renseignements personnels et à la confidentialité dans le domaine de la recherche en santé sont disponibles à la rubrique Ressources et publications en éthique du site Web des IRSC.

Date de modification :