Le coin des centres de développement de recherche des IRSC - 2002 à 2010

Carte du Canada

Table des matières

  1. Description
  2. Objectifs
  3. Centres de développement de recherche
  4. Répartition du financement par centre

1. Description

En 2002, l’Institut de la santé publique et des populations (ISPP) des IRSC a lancé un nouveau programme de financement visant à appuyer des centres de développement de la recherche. Les centres, administrés conjointement par des utilisateurs de la recherche et des chercheurs, ont mis l'accent sur la compréhension et la prise en compte des répercussions des milieux physiques et sociaux sur la santé. Cette structure avait pour but de maximiser le transfert des résultats de la recherche en applications concrètes et de favoriser l'élaboration de nouvelles politiques et de nouveaux programmes qui ont débouché sur des avantages pour la santé de la population. C'était grâce à l'engagement actif des décideurs et des chefs de file communautaires que ces centres, les premiers de ce genre au Canada, ont renforcé les capacités de recherche et ont permis de mieux comprendre et de mieux examiner l’incidence de programmes et de politiques qui contribuent à améliorer la qualité de ces milieux physiques et sociaux.

Ces centres, uniques en leur genre, étaient subventionnés en partenariat avec l'Association pulmonaire du Canada, l'Association pulmonaire du Québec, l'Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) et l'Initiative de recherche en santé rurale et du Nord des IRSC. Cela représente un investissement de plus de 15 millions de dollars dans le domaine de la recherche et de l’application des connaissances en santé publique et des populations.

2. Objectifs

Les objectifs du Programme de financement de centres de recherche consistaient à :

  • harmoniser le développement du potentiel avec les thèmes stratégiques de recherche en santé et les activités du partage des connaissances des instituts participants;
  • aider les équipes de recherche interdisciplinaire dans des domaines nouveaux ou peu établis à accéder à du financement de recherche octroyé par le biais de concours ouverts (recherche menée à l'initiative des chercheurs);
  • assurer la promotion de l'établissement de liens et de la mise en ouvre de mentorats entre les chercheurs et les établissements existants;
  • favoriser les interactions significatives avec les utilisateurs de la recherche comme les décideurs, les administrateurs de programmes des secteurs public et bénévole et les cliniciens et professionnels en santé publique;
  • ouvrir une voie durable aux activités des centres d'aide à la recherche, par l'octroi d'un financement de plusieurs années;
  • faciliter le développement du potentiel dans les régions canadiennes où il se fait peu de recherche.

3. Centres de développement de recherche

Penelope Hawe (Université de Calgary)
Centre de recherche interventionnelle en santé des populations -
Site Web
Le Centre de recherche interventionnelle en santé des populations à réuni des chercheurs du Canada, des États-Unis, du Royaume-Uni et de l'Australie en vue de promouvoir des pratiques exemplaires relatives aux interventions en santé dans les écoles, les milieux de travail, les collectivités et dans d'autres milieux. Le centre avait comme objectif de renforcer la théorie et les méthodes d'évaluation contextuelle en vue d'améliorer les chances de réussite des interventions et de mieux comprendre les facteurs qui définissent l'efficacité et la mise en application d'interventions particulières. En 2013, le Centre de recherche interventionnelle en santé des populations a été rebaptisé Centre de recherche sur les iniquités et la santé des populations. Le Centre continue d’intégrer les innovations en matière de théorie, de méthodologies et d’éthique à l’égard de la recherche et de l’échange des connaissances sur les politiques et les programmes qui influent sur la santé des populations.

James Dosman (Université de la Saskatchewan)
Centre canadien sur la santé et la sécurité en agriculture -
Site Web
Le Centre canadien sur la santé et la sécurité en agriculture à abordé les problèmes de santé et de sécurité des travailleurs, des membres de la famille et du public en général résultant des expositions par inhalation (ce que nous respirons), de la contamination des aliments et de l'eau (ce que nous mangeons et buvons), des effets indésirables des conditions de travail (la façon dont nous travaillons), ainsi que des problèmes de santé du public (la façon dont nous vivons). Le Institute of Agricultural Rural and Environmental Health (Institut de santé rurale agricole et environnementale) de l'Université de la Saskatchewan et des collaborateurs ont mis en place des programmes, des capacités et de l'infrastructure dans chacune des composantes de base nécessaires pour la recherche, le renforcement des capacités (formation) et le transfert de connaissances, et ce, en vue de développer le centre. Le centre a fait le lien entre ces composantes et à 1) utilisé plus efficacement les ressources intellectuelles et à généré de nouvelles connaissances qui autrement n'auraient pas été produites, ce qui à amené à 2) des possibilités de formation uniques et 3) de nouvelles initiatives de recherche en collaboration dont le transfert des connaissances était axé sur les consommateurs. Toutes ces activités ont reposées sur une gamme de liens de coopération avec des producteurs agricoles et d'initiatives de politiques en matière de santé.

John Myles, (Université de Toronto)
Centre pour les initiatives en santé urbaine
- Site Web
Le Centre pour les initiatives en santé urbaine à favorisé l'élaboration de recherches de haute qualité, innovatrices et transdisciplinaires qui examinaient les effets conjugués des milieux physiques et sociaux locaux sur la santé des citadins. Le centre à financé des bourses de chercheur-boursier dans de nouveaux secteurs en appuyant la synthèse de la littérature existante, en favorisant la mise au point de méthodologies innovatrices dans le cadre d'études pilotes et en participant à l'élaboration de stratégies d'actions au niveau local. Le centre a renfermé un dépôt de données en santé urbaine qui à facilité la diffusion et l'élaboration de projets de recherche.

Jean-Luc Malo (Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal, affilié à l'Université de Montréal)
Centre de recherche, travaux sur l'asthme professionnel - Site Web
Le Centre de recherche, travaux sur l'asthme professionnel à étudié diverses répercussions sur la santé de l'asthme professionnel, notamment les aspects psychologiques, sociaux et biologiques. Le centre à favorisé l'application des résultats de recherche en vue d'améliorer la santé des Canadiens souffrant d'asthme professionnel. Pour atteindre ces objectifs, le centre à entendu : 1) réunir des chercheurs de l'Université de Montréal et de McGill en ce qui trait aux méthodologies psychologiques, sociales, économiques, cliniques, épidémiologiques, évaluatives et biologiques; 2) échanger avec des partenaires et des intervenants qui ont partagé ainsi leurs connaissances et en ont fait rapidement profiter les asthmatiques canadiens et les personnes qui risquent de souffrir d'asthme professionnel; 3) devenir un centre d'excellence de renommée mondiale où la plupart des aspects relatifs à l'asthme professionnel ont été étudié et, par le fait même, attirer un grand nombre d'étudiants et offrir une formation continue aux spécialistes de la santé.

Louise Potvin et Marie-France Raynault (Université de Montréal)
Centre de recherche Léa-Roback sur les inégalités sociales et de santé de Montréal - Site Web
Le Centre de recherche Léa-Roback sur les inégalités sociales et de santé de Montréal à étendu et à intensifié le développement des infrastructures dédiées à la recherche sur les inégalités de santé à Montréal. Le centre à mis en place et à soutenu trois infrastructures nouvelles : 1) une infrastructure d'échanges de connaissances entre des chercheurs multidisciplinaires, des praticiens et des décideurs; 2) un système permettant de coupler des informations sur la santé de la population montréalaise en regroupant des banques de données existantes et d'autres venant de nouvelles recherches; 3) une infrastructure de transfert des connaissances.

Renée Lyons (Université Dalhousie)
Réseaux atlantique pour la recherche en prévention -
Site Web
Le Réseau atlantique pour la recherche en prévention à créé une infrastructure de recherche au Canada atlantique afin de faire progresser les sciences de la santé des populations et les systèmes de santé publique dans le domaine de la prévention des maladies et des blessures. Il à permis également l'élaboration d'un programme inédit de recherche, d'application des connaissances et de formation sur les diagnostiques environnementaux dans trois milieux : milieux de travail, collectivités et écoles. L'Alliance à mis à profit et à développé les ressources collectives des universités, des gouvernements, des organismes communautaires et du secteur privé.

Judith Guernsey (Université Dalhousie)
Centre de santé et des milieux ruraux de l'Atlantique -
Site Web
Le Centre de santé et des milieux ruraux de l'Atlantique s'est consacré à mettre en place un réseau de recherche en collaboration et un centre de ressources en vue d'accroître nos connaissances sur les influences des milieux physiques et socioéconomiques sur la santé des Canadiens vivant en milieu rural et sur la capacité de ces Canadiens à faire face à ces difficultés. Des liens ont été créés entre le centre et des établissements universitaires participants de la région de l'Atlantique grâce à la création de regroupements régionaux qui ont facilité l'accès partagé aux capacités et aux ressources en recherche existantes et nouvelles. La recherche à été encadrée par un modèle conceptuel tridimensionnel qui intègre le contexte rural des milieux physiques et sociaux, ainsi que les résultats de santé sur les plans de la population et de la géographie. Des possibilités d'interactions transdisciplinaires « virtuelles » sur des questions de recherche précises, à l'aide de WebCT et d'autres moyens de téléconférences, ont été incorporées au programme de recherche.

4. Répartition du financement par centre

Chercheur principal Nom de l'établissement Projet* Total*
Dosman, James Université de la Saskatchewan Health of Canadians associated with agricultural production, in particular inhalation exposure, food and water contamination and adverse working conditions 2 040 000 $
Guernsey, Judith Université Dalhousie Atlantic Rural Environments and Health Centre 2 400 000 $
Hawe, Penelope Université de Calgary International Collaborative Centre for the Study of Social and Physical Environments and Health 2 336 892 $
Lyons, Renée Université Dalhousie Atlantic Health Network for Prevention Research 2 133 772 $
Malo,
Jean-Luc
Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal Asthma in the Workplace Centre 2 270 250 $
Myles, John Université de Toronto Centre for Urban Health Initiatives 2 348 115 $
Potvin, Louise et Raynault, Marie-France Université de Montréal Centre d'études et d'interventions sur les inégalités sociales de santé de Montréal 2 291 101 $
Grand total 15 820 130 $

Les titres des projets de recherche sont affichés dans la langue dans laquelle ils ont été fournis.