Instructions des IRSC à l'intention des lecteurs

PDF (28,5 KB) ]

Les évaluateurs internes se voient aussi confier d'autres demandes comme « lecteurs ». À ce titre, ils doivent seulement lire les demandes et n'ont pas à présenter de rapport écrit. Ils participent aux délibérations du comité et aident ce dernier à s'entendre sur une cote.

  • Les lecteurs doivent accepter de se conformer à la Politique sur la confidentialité et les conflits d'intérêts en utilisant RechercheNet.
  • Il est possible de signaler les conflits d'intérêts relatifs aux demandes et le niveau d'expertise des évaluateurs au moyen de RechercheNet. Nous vous prions d'accomplir cette tâche en temps opportun.
  • Les IRSC préconisent l'utilisation de RechercheNet comme principal outil pour évaluer les demandes. Si vous croyez qu'il ne vous est pas suffisant d'accéder aux demandes par RechercheNet et que vous devez utiliser une unité de stockage mobile, veuillez aviser votre coordonnateur, Exécution des programmes. Les copies papier des demandes ne sont plus distribuées.Les demandes doivent être traitées comme de l'information protégée. Vous ne devez pas en divulguer le contenu à quiconque ni utiliser les renseignements qui y figurent pour un usage autre que l'évaluation par les pairs.
  • Il faut s'assurer que tous les documents utilisés par les membres du comité d'évaluation par les pairs sont manipulés avec soin et éliminés conformément au « Guide sur le traitement des documents utilisés dans le cadre de l'évaluation par les pairs ».
  • Il est essentiel de se familiariser avec les politiques et procédures des IRSC affichées sur les sites de RechercheNet et des IRSC. Il est aussi important de connaître les objectifs de la possibilité de financement (voir Trouver du financement).
  • Généralement, les lecteurs ne produisent pas de rapport écrit, mais ils participent aux discussions et votent au cours de la réunion.

Rôle

  • But : fournir une évaluation décisive de la demande basée sur les objectifs et les critères d'évaluation propres à la possibilité de financement pendant la discussion portant sur la demande au cours de la réunion du comité d'évaluation par les pairs.
  • On pourrait vous demander de fournir une cote initiale si la cote du premier évaluateur diffère largement de celle du deuxième évaluateur. Votre cote ne sera pas consignée; elle ne servira qu'à alimenter la discussion lors de la réunion du comité.
  • Vous n'avez pas à rédiger d'évaluation. Toutefois, nous vous recommandons de prendre des notes en lisant le rapport de l'évaluateur interne, afin d'être prêt à discuter de la demande avec le premier et le second évaluateur au cours de la réunion du comité. Pour obtenir de plus amples renseignements concernant ce processus, consultez le Guide d'évaluation par les pairs des IRSC pour les demandes de subventions.
  • Dans des circonstances exceptionnelles (par exemple, si un évaluateur ne peut pas se présenter à la réunion en raison d'un empêchement de dernière minute, si on a omis de signaler un conflit d'intérêts, etc.), on pourrait vous demander de remplacer le premier ou le second évaluateur et de produire un rapport écrit dans un court délai.

Avant la réunion du comité

En tant que lecteur, vous devez tenir compte des éléments suivants au moment d'évaluer les demandes qui vous ont été assignées :

  1. Le bref synopsis de la proposition :
    • l'objectif de la proposition;
    • l'hypothèse qui devra être vérifiée ou les questions de recherche auxquelles on devra répondre;
    • les objectifs à atteindre et l'approche prévue; et
    • les progrès réalisés à ce jour.
  2. L'évaluation de la proposition, selon les critères d'évaluation mentionnés dans les détails de la possibilité de financement :
    • considérer tous les facteurs et les forces ou les faiblesses des demandes par rapport à chaque critère;
    • tous les facteurs ne sont pas nécessairement importants pour chaque demande;
    • l'accent peut être mis sur des critères particuliers dans les détails de la possibilité de financement afin d'atteindre les objectifs du programme de financement; il faut en tenir compte dans l'attribution de la cote; et
    • centrer vos commentaires sur les facteurs les plus pertinents par rapport à votre évaluation.
  3. Les commentaires sur le budget demandé et une recommandation officielle, y compris les raisons précises et détaillées de toute réduction de budget recommandée.
  4. Si nécessaire, des commentaires portant sur des points à signaler (voir la section 6.2.6 du Guide d'évaluation par les pairs des IRSC pour les demandes de subventions). Ces facteurs ne doivent pas influencer la cote ni les recommandations budgétaires, à moins qu'ils n'aient une incidence certaine sur la valeur scientifique de la proposition de recherche.

À la réunion du comité (voir les annexes)

  1. Présentation des évaluations une fois que tous les membres en situation de conflits d'intérêts ont quitté la salle :
    • Avant la présentation des évaluations, les deux évaluateurs internes révèlent leur cote initiale et leur évaluation personnelle de la qualité générale de la demande (qui sert à la division des demandes en un groupe « supérieur » et un groupe « inférieur »), afin de déterminer si la demande ne devrait pas être l'objet du processus de rationalisation. Le lecteur peut être consulté au cours de cette discussion;
    • Lorsque le premier et le second évaluateur ont présenté leurs évaluations, on demande au lecteur de commenter tout aspect de la proposition qui n'a pas été abordé par le premier et le second évaluateur; et
    • Le président peut demander au lecteur de commenter d'autres points précis sur lesquels les deux évaluateurs internes ne s'entendent pas.
  2. Cotation des demandes :
    • Lorsque tous les membres du comité ont fini de débattre la demande, le président demande aux deux évaluateurs internes leur cote consensuelle. Les évaluateurs internes peuvent revoir leur cote initiale s'ils jugent cela opportun. Si ces deux cotes diffèrent largement, on peut demander au lecteur de fournir une cote initiale. S'il est impossible d'en arriver à un consensus, le président déclare une cote consensuelle. Habituellement, c'est le résultat de la valeur moyenne des cotes révisées des deux évaluateurs internes après discussion (arrondie, si nécessaire, à une décimale près); et
    • Tous les membres du comité, y compris les deux évaluateurs internes et lecteurs, mais à l'exclusion du président et de l'agent scientifique, attribuent ensuite par vote secret une cote qui ne s'éloigne pas de plus de ±0,5 de la cote consensuelle. La cote attribuée à la demande correspond à la moyenne des cotes données par vote secret.

À la fin de la réunion du comité

  1. Participer à la réévaluation par le comité d'une ou d'un petit nombre de demandes si le comité est d'avis que le traitement de ces demandes n'est pas conforme.
  2. Fournir une rétroaction au personnel des IRSC concernant l'efficacité et le fonctionnement du comité et discuter des questions stratégiques.
Date de modification :