Rapport de l'Institut d'été 2008

Table des matières

  1. Introduction
  2. Thèmes et objectifs de l'Institut d'été 2008
  3. Rôles etresponsabilités pour l'Institut d'été 2008
  4. Planification de l'Institut d'été 2008
  5. Évaluations et recommendations
  6. Conclusion
  7. Annexe A
  8. Annexe B
  9. Annexe C
  10. Annexe D

1. Introduction

Le présent rapport a pour but de documenter les activités reliées à la tenue de l'Institut d'été 2008 des IRSC portant sur la santé au sein des communautés de langues officielles en situation minoritaire (CLOSM). En plus d'inclure un contexte historique, il décrit les étapes ayant mené à l'organisation et au déroulement de cet évènement. Le lecteur y trouvera des informations concernant les thèmes et les objectifs de l'Institut, la stratégie pédagogique adoptée, le recrutement et la sélection des participants et des conférenciers. Le programme, les détails de la logistique (transport, hébergement, repas), l'évaluation par les participants et les recommandations sont également inclus en vue d'informer les organisateurs du prochain Institut d'été des IRSC sur la santé au sein des CLOSM.

1.1 Bref historique de l'Institut d'été 2008

La tenue d'un Institut d'été sur la santé au sein des CLOSM peut être mieux comprise lorsque située dans son contexte historique. Sans vouloir être exhaustif, rappelons qu'en 2001, le rapport du Comité consultatif des communautés francophones en situation minoritaire au ministre fédéral de la santé révélait que les francophones étaient moins en santé que leurs concitoyens anglophones et qu'il existait des écarts importants en ce qui concerne l'accessibilité aux services de santé.1 Il affirmait également que plus de la moitié des communautés francophones en situation minoritaire avaient rarement, voire jamais, accès aux services de santé dans leur langue et émettait l'hypothèse selon laquelle il existerait un lien direct entre la langue et la santé de ces populations. Ce problème était également observé dans les communautés anglophones en situation minoritaire2.

En octobre 2003, le Comité permanent des langues officielles de la Chambre des communes déposait un rapport intitulé «L'accès aux soins de santé pour les communautés minoritaires de langue officielle : Fondements juridiques, initiatives actuelles et perspectives d'avenir» 3 dans lequel il soulignait les difficultés à accéder aux services de santé pour les communautés de langue officielle en situation minoritaire. La même année, le Comité consultatif des communautés francophones en situation minoritaire révélait que l'absence de données probantes permettant de mieux comprendre les défis de santé auxquels sont confrontées ces deux communautés linguistiques était un obstacle majeur à l'élaboration de stratégies pour améliorer l'accès aux services de santé dans les deux langues officielles.

En mars 2004, les IRSC organisaient un atelier réunissant les intervenants provenant des deux communautés de langues officielles en situation minoritaire. Son but était de discuter des besoins, des lacunes et des possibilités futures de la recherche en santé au sein des CLOSM, de déterminer les thèmes de recherche prioritaires et d'élaborer un plan d'action afin de donner suite aux recommandations découlant de l'atelier. L'une des principales recommandations était d'accroître le nombre de chercheurs s'intéressant à ce domaine.

En février 2006, le Consortium national de formation en santé (CNFS) et la Société Santé en français (SSF) demandaient formellement aux IRSC d'organiser un Institut d'été portant spécifiquement sur la santé des CLOSM. En juillet 2006, le Dr Denis Prud'homme, coprésident du comité consultatif de l'initiative de recherche sur la santé des CLOSM, présentait le projet aux membres du Conseil scientifique des IRSC pour obtenir leur appui. En réponse à cette demande, les IRSC, par l'entremise de son initiative stratégique de recherche sur la santé des CLOSM, ont pris les mesures nécessaires pour la tenue de cet évènement à l'été 2008.

Créée en mars 2004, l'initiative stratégique de recherche CLOSM des IRSC vise à créer des connaissances et faciliter leur application afin de réduire les disparités en matière de santé entre les communautés linguistiques minoritaires et majoritaires de langue officielle au Canada. À cet effet, l'initiative de recherche CLOSM a pour objectif de promouvoir l'étude des déterminants de la santé et des besoins particuliers de ces deux communautés, d'identifier les domaines de recherche prioritaires, d'augmenter le nombre de chercheurs qui s'intéressent à cette problématique et de veiller à ce que les connaissances nouvellement créées soient transmises aux chercheurs, aux cliniciens et aux autres intervenants concernés en vue d'améliorer la santé des CLOSM.


2. Thèmes et objectifs de l'Institut d'été 2008

Du 8 au 12 juin 2008, le premier institut d'été portant spécifiquement sur la santé des CLOSM accueillait 65 participants sur le campus principal de l'Université d'Ottawa. Cette expérience de formation unique réunissait des chercheurs, des étudiants et des décideurs venus de toutes les régions du Canada. Le programme incluait des conférences sur des sujets pertinents pour la santé des CLOSM et offrait aux participants l'occasion de mettre en application les connaissances nouvellement acquises en élaborant un projet de recherche avec l'appui de mentors, de chercheurs et de représentants communautaires.

Madame Geneviève Rail, professeure titulaire à la Faculté des sciences de la santé et membre de l'Institut de santé des populations de l'Université d'Ottawa, assumait la présidence du Comité de planification et du Comité scientifique. Grâce à sa détermination et son enthousiasme, l'Institut d'été CLOSM 2008 a connu un grand succès.

2.1 Thème général

Comme le laisse présager son nom, le thème de l'Institut d'été 2008 portait sur les besoins de recherche en matière de santé de ces communautés linguistiques. Tout en tenant compte des domaines de recherche prioritaires déjà identifiés (déterminants de la santé, gouvernance, gestion et prestation des services de santé, et lien entre langue, culture et santé), le Comité scientifique de l'Institut d'été a opté pour des objectifs ayant des affinités avec les intérêts des participants.

2.2 Objectifs généraux

Les objectifs généraux de cette activité pédagogique étaient de sensibiliser et d'intéresser les participants et participantes aux défis auxquels font face les CLOSM et, par le fait même, accroître la capacité de recherche en santé des CLOSM, de promouvoir la création d'équipes de recherche interdisciplinaire et de contribuer au développement d'un réseau national de chercheurs et d'utilisateurs de la recherche en santé des CLOSM.

2.3 Objectifs spécifiques

En plus des objectifs généraux, le Comité scientifique s'était fixé les objectifs spécifiques suivants :


3. Rôles et responsabilités pour l'Institut d'été 2008

La présidente de l'Institut d'été 2008, Madame Rail, Ph. D. était appuyée dans son rôle par un Comité de planification, responsable de la coordination de l'Institut, et par un Comité scientifique responsable d'élaborer le programme et de sélectionner les participants, les mentors et les conférenciers.

3.1 Rôle et responsabilités du Comité de planification

Le Comité de planification était responsable de la logistique de l'Institut d'été. En plus de participer aux réunions du Comité scientifique, les membres du Comité de planification devaient en autres :

Le Comité de planification de l'Institut d'été 2008 sur la santé au sein des CLOSM était composé des personnes suivantes :

En plus des innombrables courriels et appels téléphoniques, des rencontres et des visites à l'Université d'Ottawa, trois appels-conférences ont été organisés. Madame Lemire organisait ces rencontres, établissait l'ordre du jour et assurait les suivis. En tant que membre du Comité de planification, Madame Lemire a apporté un soutien professionnel continu qui a grandement contribué au succès de cet évènement.

3.2 Rôle et responsabilités du Comité scientifique

Le Comité scientifique avait la responsabilité du contenu pédagogique de l'Institut d'été. Plus spécifiquement il devait :

Entre octobre 2007 et avril 2008, cinq appels-conférences ont été organisés pour permettre au Comité scientifique de discuter des items pour lesquels ils étaient responsables. De plus, une consultation a eu lieu en septembre 2008 pour discuter du rapport final et des recommandations à faire pour la tenue du prochain Institut d'été CLOSM des IRSC.

Mettant à profit la richesse qu'offre une expertise diversifiée, le Comité scientifique était composé des personnes suivantes :

3.3 Rôle et responsabilités de l'Université d'Ottawa

En sa qualité d'hôte et de principal partenaire, l'Université d'Ottawa avait la responsabilité de fournir non seulement l'hébergement, les repas des participants, conférenciers et mentors et les salles des rencontres, mais aussi de mettre à contribution l'expertise de certains membres du corps professoral. Ainsi, des professeurs et autres experts de l'Université d'Ottawa ont agi comme membre du Comité scientifique, conférencier et mentor. Le département de communication de l'Université d'Ottawa a délégué un spécialiste en marketing pour organiser l'annonce officielle de l'Institut et rendre public le lancement officiel de l'Institut d'été.

3.4 Rôle et responsabilités des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC)

En plus d'être le principal bailleur de fonds, les IRSC ont assuré la coordination de l'Institut d'été. Outre ce rôle, les IRSC ont établi des partenariats financiers pour défrayer une partie des coûts reliés à l'Institut d'été. De plus, les IRSC ontembauché une firme-conseil en organisation d'évènements, Document Etc., pour gérer tous les aspects de la logistique et appuyer la présidente de l'Institut d'été dans ses fonctions. Madame Johanne Lapointe, Ph. D. , responsable de l'initiative stratégique de recherche sur les CLOSM des IRSC, secondée par Madame Valérie Bourbonnais, avait la responsabilité de mener à bien ce projet.

3.5 Rôle et responsabilités de l'équipe des communications

L'équipe des communications était responsable de quatre dossiers : (1) l'annonce officielle de l'Institut d'été 2008 faite lors du 2e Forum national de recherche sur la santé des francophones en situation minoritaire, (2) la diffusion de la publicité concernant l'Institut d'été, (3) la diffusion de l'Appel de candidature et (4) la publicité et la conférence de presse de l'ouverture officielle de l'Institut.

Ironiquement, il y a eu des ratés au plan de la communication, notamment entre le Comité de planification et les experts en communication de l'Université d'Ottawa. Ces difficultés ont fait de sorte que le plan de communication de l'Institut d'été CLOSM a été pris en charge par le Comité de planification (1 à 4), les experts en communication des IRSC (2 à 4) et le Secrétariat du Consortium national de formation (CNFS) (2 et 3).

3.6 Rôle et contributions des partenaires financiers

La participation d'une institution académique et d'organisations nationales et régionales était essentielle à la concrétisation de l'Institut d'été CLOSM. Cette collaboration indique clairement l'importance accordée à cette activité pédagogique par les divers partenaires.

Les IRSC avaient la responsabilité de solliciter la participation financière d'organisations intéressées dans la santé des CLOSM. Nous en profitons ici pour remercier tous les partenaires :


Planification de l'Institut d'été 2008

4.1 Participants

Au total, 64 personnes ont pris part à l'Institut d'été 2008. Celles-ci provenaient de domaines différents et représentaient différentes provinces.

En plus du travail accompli avant la tenue de l'évènement, Madame Rail a veillé au bon fonctionnement de toutes les activités de l'Institut. Elle a ouvert et clôturé les séances quotidiennes en donnant un résumé de ce qui avait été fait le jour précédent et en présentant le déroulement de la journée.

4.2 Budget

Initialement, un budget de 110, 000,$était prévu pour défrayer les coûts reliés à l'Institut d'été. L'Université d'Ottawa, en partenariat avec certaines de ses facultés, s'engageait à contribuer une somme de 30,000$alors que les IRSC se portaient garants pour une somme de 80,000$.

Dans les faits, l'Institut d'été CLOSM a coûté au total 92, 007,13$. Ceci s'explique par le moins grand nombre de conférenciers. La contribution financière de plusieurs organisations concernées par la santé des CLOSM a permis de réduire le montant déboursé par les IRSC. La répartition des montants déboursés est comme suit : l'Université d'Ottawa 30,000$, les partenaires (Consortium national de formation en santé - Secrétariat national et ses volets de l'Université d'Ottawa, l'Université Laurentienne, l'Université de Moncton, et de l'Université d'Alberta (Campus Saint-Jean) ainsi que le Réseau communautaire de services de santé et de services sociaux, l'Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques et l'Université McGill - Projet de formation et développement des ressources humaines ont contribué au total 27,555,72$. Les IRSC ont pour leur part contribué 34, 449,41$.

4.3 Appel de candidature

Pour rejoindre le plus grand nombre possible de personnes intéressées à participer, le Comité scientifique a lancé un Appel de candidature. Celui-ci a été affiché sur le site Web des IRSC (Initiative CLOSM) le mardi 19 février 2008. Pour assurer la transmission de l'information à la grandeur du pays, l'appel de candidature a été envoyé au CNFS, aux membres du Comité scientifique de l'Institut d'été, aux membres du Comité consultatif CLOSM des IRSC et aux membres de l'Association Canadienne d'administrateurs de recherche universitaire (ACARU) pour diffusion dans leur réseau respectif. L'appel de candidature a également été affiché sur le site Web de la Francophonie canadienne, regroupant un réseau de 500 chercheurs, en plus d'être publié dans le bulletin Info-Recherche du CNFS. L'appel comprenait les informations suivantes :

4.4 Processus de sélection des participants et participantes

Au total, 45 demandes ont été reçues par voie électronique. Les neuf (9) candidats anglophoneset 36 candidats francophones provenaient des régions géographiques suivantes: Alberta (4), Colombie-Britannique (2), Manitoba (3), Nouveau-Brunswick (8), Nouvelle-Écosse (2), Ontario (19), Québec (5), Saskatchewan (1), Niger (1). À l'exception de deux personnes, tous étaient citoyens canadiens.

En ce qui a trait à leur niveau académique, neuf (9) détenaient un Baccalauréat, 17 possédaient une Maîtrise, 15 avaient reçu un Doctorat, alors que quatre (4) d'entre eux détenaient un diplôme postdoctoral.

Le Comité scientifique avait la responsabilité d'évaluer les candidatures et de sélectionner 30 participantes et participants selon les critères d'admissibilité, tout en tenant compte de la qualité du dossier académique et de la répartition géographique. Les critères suivants d'admissibilité et de sélection ont été utilisés:

  1. Le candidat ou candidate devait être:
    • un étudiant de cycles supérieurs (inscrits en 2e année au programme de maîtrise ou inscrit au programme de doctorat ou postdoctorat) ou
    • un chercheur occupant un poste universitaire permanent ou menant à la permanence depuis moins de 5 ans ou ayant obtenu un Ph. D. dans les 5 dernières années ou
    • un chercheur établi désirant réorienter ses intérêts de recherche vers la santé au sein des CLOSM.
  2. Le candidat ou candidate devait être citoyen canadien ou résidant permanent du Canada.
  3. Le candidat ou candidate devait démontrer un vif intérêt pour la recherche sur la santé au sein des CLOSM. Ainsi, les intérêts de recherche ou les sujets de thèse du candidat devaient englober la recherche en santé des CLOSM.

Informations additionnelles demandées :

Effectuée en deux étapes, la sélection des 30 participants et participantes s'est très bien déroulée. Dans un premier temps, les membres du Comité scientifique ont examiné les dossiers des candidats et ont fait parvenir leur décision à la Présidente par courriel (31 mars 2008). La Présidente a ensuite compilé les choix et rédigé deux listes: une liste, plus longue, des candidats faisant l'unanimité et une plus courte des candidats pour lesquels il n'y avait pas de consensus. Dans un deuxième temps, la Présidente a organisé une conférence téléphonique (1 avril 2008) pour discuter des candidatures qui ne faisaient pas l'unanimité et finaliser la liste des candidats invités.

Par la suite, la liste finale a été envoyée à Madame D. Lemire qui a transmis les résultats aux candidats le 11 avril 2008. Les candidats retenus ont reçu un message les invitant à confirmer, par retour de courriel, leur présence à l'Institut d'été CLOSM. Les candidats dont la candidature n'a pas été retenue ont reçu un courriel pour les en aviser.

Les candidates et candidates sélectionnées provenaient des provinces suivantes: Saskatchewan (1), Ontario (16), Québec (5), Nouveau-Brunswick (4), Colombie - Britannique (2), Alberta (2). Au total 30 candidats et candidates furent invités à participer à l'Institut d'été CLOSM 2008.

4.5 Processus de sélection des conférenciers et conférencières

L'élaboration du programme et la sélection des conférenciers et conférencières se sont échelonnées sur plusieurs mois. Bien que la première téléconférence eu lieu à la fin du mois d'octobre 2007, les autres ont eu lieu plus tard dû aux lourdes responsabilités professionnelles et aux horaires chargés des membres du comité scientifique. Lors de la deuxième téléconférence (13 mars 2008) les discussions ont porté sur la stratégie pédagogique à utiliser, les thèmes à privilégier et les conférenciers à inviter. Cette discussion s'est poursuivie lors des téléconférences du 25 mars, du 1er avril et du 10 avril, 2008. L'approbation finale du programme a été donnée le 28 avril 2008. À cette date tardive, il a été plus difficile de confirmer la présence des conférenciers choisis, car plusieurs d'entre eux avaient déjà des engagements pour les dates de l'Institut d'été. En dépit des difficultés mentionnées, 17 des chercheurs chevronnés, ayant à coeur la santé des CLOSM ont prononcé des conférences sur des sujets pertinents et intéressants. Voir le programme pour la liste des conférenciers et conférencières (Annexe A).

4.6 Processus de sélection des mentors et modérateurs

Une fois que le programme à été finalisé, il a été possible d'inviter les chercheurs mentors et les mentors communautaires. Pour leur part, les modérateurs, tous affiliés à l'Université d'Ottawa, avaient été recrutés depuis plusieurs mois. Ces professionnels ont accompli un travail extraordinaire qui a été grandement appréciépar les participants et par le comité organisateur. Il convient ici de les nommer :

Gratien Allaire Chercheur Mentor - Directeur de l'Institut franco-ontarien et Professeur, Département d'histoire, Université Laurentienne
Lise Dubois Chercheuse mentor - Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en nutrition et santé des populations et Professeure, Département d'épidémiologie et de médecine sociale, Université d'Ottawa
Alexandre Dumas Modérateur et conférencier - Professeur, École des sciences de l'activité physique, Université d'Ottawa
Éric Forgues Chercheur mentor - Directeur adjoint, Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques, Université de Moncton
Michelle Fortier Chercheuse mentor - Professeure, École des sciences de l'activité physique, Université d'Ottawa
Joyce Irvine Mentor communautaire - Consultante régionale des Services de santé en français, Centre francophone de Toronto
Jo Ann Lévesque Chercheuse mentor - Directrice, Bureau des initiatives de recherche de la Faculté des arts, Université McGill
André Lussier Mentor communautaire - Expert-conseil à la Société Santé en français
Denise Moreau Chercheuse mentor et modératrice - Professeure, École des sciences infirmières de la Faculté des sciences de la santé et Directrice adjointe à l'Institut d'Études des femmes, Université d'Ottawa
Michael Orsini Chercheur mentor et modérateur - Professeur, École d'études politiques; Chercheur principal à l'Institut de recherche sur la santé des populations, Université d'Ottawa
Norman Segalowitz Chercheur mentor - Professeur, Département de psychologie et Directeur adjoint, Centre d'études sur l'apprentissage et la performance, Université Concordia
Gilles Vienneau Mentor communautaire - Directeur général de la Société Santé et Mieux-être en français, Nouveau-Brunswick

4.7 Transport, hébergement et repas

Transport : Puisque les frais de transport étaient assumés par les IRSC, les participants devaient faire les arrangements de voyage par l'entremise de l'agence de voyages approuvée par le gouvernement fédéral. À cet effet, le nom de tous les participants a été envoyé à l'agence. Les participants devaient communiquer, sans frais par courriel ou téléphone, directement avec l'agence de voyages. Les coûts étaient automatiquement chargés au budget de l'Institut d'été. Les frais de déplacement entre l'aéroport, la station de train ou d'autobus et la résidence de l'Université d'Ottawa étaient aussi défrayés par l'Institut. Mme D. Lemire a remis à tous les participants un formulaire de remboursement qui devait être complété et retourné avec les reçus aux IRSC. Les participants devaient arriver à Ottawa au plus tard à 15 h le 8 juin 2008. Ils étaient fortement encouragés à demeurer jusqu'au 12 juin 2008, de façon à participer à toutes les activités de l'Institut d'été 2008. Pour faciliter l'accueil, les participants, les conférenciers et les mentors devaient informer Madame Lemire de leur heure d'arrivée sur le campus.

Hébergement : L'hébergement a été organisé par Madame D. Lemire en collaboration avec le Service des congrès et réservations de l'Université d'Ottawa. L'hébergement prévu et payé par l'Université d'Ottawa comprenait quatre nuits (dimanche, lundi, mardi et mercredi) à la Résidence de l'Université d'Ottawa. Tous les participants partageaient un appartement avec un autre participant à l'Institut d'été CLOSM. Ces appartements comprenaient deux chambres (chacune avec téléviseur et bureau de travail), une salle de bain et une cuisinette partagée et un téléphone. Les conférenciers et mentors ont été logés à la résidence de l'université à l'étage «hôtel».

Repas : Madame D. Lemire a sélectionné tous les menus et le lieu des soupers hors campus. Les 11 repas prévus et payés par l'Institut d'été incluaient le souper du dimanche 8 juin 2008 et le petit-déjeuner du 12 juin 2008. À l'exception de la réception offerte par la Vice-rectrice adjointe de l'Université (9 juin), du souper croisière sur le canal Rideau (10 juin) et du souper d'adieu au Marché By (11 juin), tous les repas de style buffet ont été pris au resto Le Jazzy situé non loin de la salle plénière de l'Institut. Les allergies et les demandes alimentaires spécifiques ont été prises en considération lors du choix des menus. Les pauses santé du matin et de l'après-midi offraient une variété de breuvages et d'aliments santé tout au long de l'Institut d'été.

4.8 Méthode pédagogique

Langue : l'Institut d'été 2008 s'est déroulé principalement en français. Les conférenciers pouvaient présenter dans la langue de leur choix. Le service de traduction simultanée, fourni par le Bureau de la traduction de Travaux publics et Services gouvernementaux du Canada, a été disponible tout au long de l'Institut durant les sessions plénières. La correspondance avec les participants et participantes, l'appel de candidature, le programme et les documents distribués sur place étaient rédigés dans les deux langues officielles. Les participants aux ateliers étaient regroupés selon leur préférence linguistique.

Salles de réunion et matériel : Toutes les salles de réunion ainsi que le matériel audio visuel ont été réservés par Madame D. Lemire auprès du Service des congrès et réservations de l'Université d'Ottawa. Un grand amphithéâtre a été réservé pour les sessions plénières. Celui-ci devait être suffisamment grand pour accueillir les installations nécessaires pour la traduction simultanée. De plus, cinq salles plus petites ont été réservées pour le travail effectué en petits groupes.

Objectifs d'apprentissage : Tout en ayant ses propres objectifs, l'Institut d'été tenait à répondre aux attentes des participants. Au moment de leur inscription, les participants et participantes ont donc été invités à identifier leurs objectifs d'apprentissage respectifs. Le Comité scientifique en a tenu compte dans l'élaboration du programme ainsi que dans la rédaction des lignes directrices à l'intention des chercheurs mentors, des mentors communautaires et des conférenciers. Lors de la première session plénière, les participants ont été incités à être proactifs, créatifs et réflexifs de façon à favoriser leur apprentissage.

Sous-thèmes de l'Institut d'été : Au moment de leur inscription, les participants et participantes ont été invités à identifier leurs intérêts de recherche. Le Comité scientifique en a aussi tenu compte au moment de sélectionner les conférenciers et conférencières. De plus, afin de maximiser le réseautage et de faciliter l'apprentissage, des petits groupes ont été formés à partir des intérêts de recherche communs. Ainsi, cinq (5) groupes de six (6) participants ont été formés à partir des sous-thèmes suivants:

Sessions de formation : l'Institut d'été a été conçu de façon à varier les types de sessions (voir les descriptions de 1 à 6 ci-dessous) et à favoriser une pédagogie participative qui favorise l'engagement des participants et participantes. Les jeunes chercheurs ont participé aux sessions suivantes:

  1. Ateliers de travail en petits groupes : Des ateliers de travail en petits groupes ont eu lieu tout au long de l'Institut d'été et ont permis aux participants de faire le lien entre la théorie et la pratique. Les mentors communautaires et les chercheurs mentors ont participé à ces ateliers comme personnes ressources. Afin de mettre en pratique les connaissances nouvellement acquises, chaque groupe devait élaborer un projet de recherche.
  2. Boîte à outils : La boîte à outils regroupait une série de présentations qui ont permis aux participants de se familiariser avec certaines méthodes pour effectuer la recherche en santé au sein des CLOSM (par ex., comment poser le problème, les questions éthiques, les demandes de subvention, l'application des connaissances).
  3. CLOSM en santé 101 : Cette rubrique regroupait une série de conférences portant sur la connaissance du domaine de la santé des CLOSM. Les sujets de ces conférences incluaient l'historique de la recherche en santé des CLOSM, le concept des « CLOSM », la définition de « francophone », les trois grands domaines de recherche en santé des CLOSM, l'inclusion des CLOSM dans le devis de la recherche, le contexte linguistique minoritaire (par ex., Loi sur les langues officielles, les droits et devoirs envers les communautés linguistiques officielles minoritaires, le contexte de vulnérabilité découlant du statut minoritaire).
  4. Conférences : Cette série de conférences, en lien avec la santé au sein des CLOSM, portait sur des sous-thèmes proches des intérêts de recherche des participants.
  5. Enjeux théoriques et méthodologiques : Cette série de conférences portait sur les concepts de base, les modèles théoriques ainsi que les défis théoriques et méthodologiques de la recherche en santé au sein des CLOSM.
  6. Feux de la rampe : Cette session interactive avait pour but de fournir aux participants et participantes une occasion de dialogue avec un jeune chercheur prometteur sur son choix de carrière, sa motivation, ses succès et les difficultés rencontrées. Le conférencier a abordé des sujets comme les demandes de subventions, les droits d'auteur des articles. Cette approche a permis d'introduire un élément plus personnel dans la démarche pédagogique.

4.9 Programme

Le programme de l'Institut d'été a été élaboré avec grand soin. En plus de diversifier les activités pédagogiques, le Comité scientifique et la Présidente de l'Institut ont vu à varier les présentations de façon à répondre aux modes d'apprentissage des apprenantes et apprenantes (visuel ou verbal) tout en favorisant l'acquisition de nouvelles connaissances et de leur mise en application. L'approche adoptée a permis d'atteindre les objectifs fixés. À cet égard, il est juste de dire « mission accomplie ». Le programme détaillé est présenté à l'Annexe A.

4.10 Trousse des participants

Tous les participants à l'Institut d'été CLOSM se sont vu remettre un sac jaune et noir arborant les logos de l'Institut d'été et de ses deux partenaires principaux (IRSC et Université d'Ottawa). En plus des informations sur les IRSC, leur initiative stratégique CLOSM et sur les programmes offerts à l'Université d'Ottawa, le sac contenait deux stylos (IRSC & CNFS - Ottawa), un surligneur, une tablette de papier, un porte-document en cuir (CNFS - Univ. Ottawa), une chemise cartonnée (CNFS - Univ. Ottawa), la revue Perspective (Univ. Ottawa), le programme Institut d'été CLOSM 2008, de l'information sur le Consortium national de formation en santé (CNFS), le Réseau communautaire de santé et de services sociaux du Québec (RCSSS) et l'Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques (ICRML) et le Projet de formation et développement des ressources humaines de l'Université McGill ainsi que de l'information touristique sur la ville d'Ottawa.


5. Évaluations et recommendations

Plusieurs évaluations ont été réalisées à la fin de l'Institut d'été. D'abord, sur place, les participants ont complété une évaluation par petits groupes et une autre en séance plénière. Ils ont également fait une série de recommandations en ce qui a trait au suivi de l'Institut d'été. Deux semaines suivant l'évènement, les participants ont reçu, par courriel, un questionnaire plus détaillé à des fins évaluatives. Le Comité de planification et le Comité scientifique, les deux comités responsables de l'Institut d'été ont respectivement fait une évaluation et formuler des recommandations en prévision de la tenue du prochain Institut d'été CLOSM des IRSC.

5.1 Évaluation par les petits groupes

Durant la dernière session, la présidente a demandé à chacun des petits groupes de remplir un court formulaire par le biais duquel le groupe pouvait lancer des tournesols (fleurs emblématiques de l'Institut d'été) et faire des suggestions pour améliorer les Instituts d'été subséquents.

Le nombre de tournesols et de suggestions reçu des groupes laisse supposer que tous les groupes étaient également satisfaits de cette expérience pédagogique. Les détails de l'évaluation par petits groupes sont présentés à l'Annexe B.

5.2 Recommandations des participants sur place

Lors de la dernière session plénière de l'Institut d'été, Madame Rail a demandé aux participants de proposer des recommandations en ce qui a trait au suivi de l'Institut d'été. Celles-ci ont été soumises à une analyse de contenu pour faire les regroupements appropriés. Les recommandations regroupées en cinq catégories incluent un grand nombre d'actions aptes à combler les besoins des participants et participantes.

  1. Réseautage
    • Faire un inventaire des jeunes chercheurs prêts à s'impliquer.
    • Faire une étude des besoins des jeunes chercheurs.
    • Développer une communauté de pratique des chercheurs et des partenaires communautaires en santé au sein des CLOSM.
    • Développer un « List Serve » pour communiquer après l'Institut d'été.
    • Créer un réseau d'étudiants et de chercheurs pour l'Ouest canadien.
    • Brancher notre réseau avec des structures qui existent déjà (ex. : RIFS, Portail de la francophonie, liste des chercheurs sur le site du CNFS, site du l'ICRML).
    • Créer une liste de ressources et de sites Internet existants.
    • Inviter les intervenants communautaires dans le développement de nos outils de réseautage.
    • Utiliser le réseau qui sera créé pour garder contact et pour recruter de l'aide pour la mise sur pied du prochain Institut d'été dans 3 ans.
  2. Formation générale à la recherche
    • Offrir des ateliers consacrés à l'écriture scientifique.
    • Offrir des ateliers consacrés à la rédaction des demandes de subvention.
    • Organiser d'autres Instituts d'été et des mini instituts dans les différentes régions canadiennes.
    • Concevoir des ateliers qui sont diffusés par vidéoconférence.
    • Créer des alliances ou des initiatives avec des partenaires (ex. : SSF, CNFS, IRSC) pour la tenue d'évènements de formation en recherche. (par ex., lors du prochain symposium du CNFS, organiser d'autres ateliers).
    • Approcher d'autres universités pour la tenue des prochains Instituts d'été (l'Ouest canadien a été suggéré pour le prochain Institut d'été).

  3. Mentorat / «coaching» plus personnalisé
    • Créer une liste de noms de mentors francophones.
    • Établir un processus de révision informel où des chercheurs d'expérience examinent les projets ou articles en vue de publier, ou soumettre une demande de subvention).
    • Créer un groupe d'agents de développement de la recherche qui irait en région pour apporter un soutien plus personnalisé (rédaction d'articles et rédaction de demandes de subvention).
    • Former des groupes informels dont les membres pourraient fournir de la rétroaction sur l'écriture de protocoles de recherche.
  4. Démarrage de la recherche
    • Développer un fonds de démarrage pour regrouper les chercheurs autour de thèmes de recherche et leur permettre de développer des projets.
    • Développer un fonds de démarrage pour permettre aux jeunes chercheurs (surtout dans les universités qui n'offrent pas de tels fonds) de démarrer leur projet de recherche.
  5. Publication
    • Mettre en place une revue française sur la santé au sein des CLOSM (indexée et arbitrée).
    • Appuyer la traduction et la publication dans les journaux scientifiques anglais.
    • Encourager la publication d'articles dans les revues existantes (ex. : Francophonies d'Amérique, Franco-canadiens de l'Ouest, Les cahiers Franco Ontariens, etc.) ou développer un numéro spécial dans ces revues sur la santé au sein des CLOSM.
    • Mettre en place une revue électronique évaluée par les pairs.
    • Développer des moyens de publication pour les communautés de pratique (garder chercheurs et intervenants communautaires informés).

5.3 Évaluation individuelle faite en ligne par les participants

Deux semaines après la fin de l'Institut d'été le comité de planification a fait parvenir un questionnaire d'évaluation aux participants. Au total, 28 des 30 participants ont retourné le formulaire d'évaluation complété (Annexe C). Pour chaque item, les participants devaient indiquer leur niveau de satisfaction en utilisant une échelle de 1 à 5 allant de « insatisfait » à « très satisfait ». Pour tous les items, la majorité des participants a indiqué être « satisfait » ou « très satisfait ». À noter que les participants ont attribué des notes générales très élevées aux items inclus dans la Partie 4 du questionnaire d'évaluation. Ainsi, tous les répondants se sont déclarés « satisfait » ou « très satisfait » du choix des conférenciers et des conférences alors que 96% des répondants se sont dits « satisfait » ou « très satisfait » du contenu des présentations. Enfin, 93% des répondants ont affirmé être « satisfait » ou « très satisfait » de l'approche pédagogique utilisée. Les résultats détaillés de cette évaluation suivent. À titre d'information les commentaires des répondants sont également présentés à l'Annexe D.

5.4 Évaluation et recommandations du Comité de planification

Le Comité de planification, composé de Geneviève Rail, Denise Lemire, Johanne Lapointe et Valérie Bourbonnais, s'est réuni aux bureaux des IRSC le 24 juin 2008 pour évaluer l'Institut d'été 2008. Le Comité de planification s'est dit extrêmement satisfait de l'Institut d'été malgré certaines difficultés au plan organisationnel qui sont survenues dans les mois et les jours précédant l'Institut d'été. Le Comité de planification a réussi à les résoudre et l'évènement s'est très bien déroulé, à la plus grande satisfaction des participants, mentors et conférenciers. Lors de cette réunion, les items suivants ont été discutés en détail et des recommandations ont été formulées en prévision du prochain Institut d'été CLOSM.

Appel de candidature

Évaluation

Recommandations

Programme

Évaluation

Recommandations

Logistique (Université d'Ottawa)

Évaluation

Recommandations

Services d'interprétation

Évaluation

Recommandations

Partenariats avec l'Université d'Ottawa

L'Université d'Ottawa et les IRSC ont signé une entente de partage des coûts.

Recommandations

5.5 Évaluation et recommandations du Comité scientifique

Le Comité scientifique était responsable du programme, du choix des conférenciers et conférencières et de la sélection des participants et participantes. Si le choix des participants et participantes s'est déroulé sans problème, l'élaboration du programme de l'Institut d'été a été plus difficile que prévu.

Évaluation générale des travaux du Comité scientifique

Recommandations au sujet des travaux du Comité scientifique

Évaluation en fonction des objectifs de l'Institut d'été 2008

Recommandations du Comité scientifique


6. Conclusion

Tenant compte des évaluations des comités Scientifiques et de Planification et des évaluations des participants, il est juste de conclure que l'Institut d'été 2008 des IRSC a obtenu un franc succès. En dépit de difficultés organisationnelles imprévues, le Comité de planification et le Comité scientifique ont réussi à s'acquitter de leurs responsabilités avec brio et l'ensemble des intervenants (les participants et participantes, les mentors communautaires, les conférenciers et conférencières, les chercheurs mentors, les observatrices) ont vivement apprécié leur expérience. De plus, le Comité scientifique peut se targuer d'avoir élaboré un programme pertinent, de haut calibre qui a atteint ses multiples objectifs.

Comme en témoigne la photo ci-dessous, les personnes qui ont pris part à l'Institut d'été CLOSM ont terminé l'évènement le sourire aux lèvres et avec une certaine fierté d'appartenir à une communauté de chercheurs qui s'est donné les moyens de se regrouper, d'échanger, de se connaître, et surtout de poser des bases solides pour l'avancement de la recherche en santé au sein des CLOSM.


Annexe A : Programme Institut d'été CLOSM 2008

Dimanche 8 juin 2008
13 h-17 h 30 Résidences de l'université d'ottawa
Accueil et inscription
18 h - 19 h Resto le Jazzy
Bienvenue
Ouverture de l'Institut d'été et réception informelle (BBQ)
19 h -20 h Resto le Jazzy
Activités de rencontre et d'échange
Animateurs :
Alexandre Dumas, Annie Pouliot et Geneviève Rail
(Faculté des sciences de la santé, Université d'Ottawa)
Lundi 9 juin 2008
7 h -8 h 15 Resto Le Jazzy
Petit déjeuner
8 h 30 -9 h Salle plénière
Ouverture
Mots de bienvenue, survol de la journée et présentations
9 h - 9 h 30 Session 1
Réflexions sur les objectifs d'apprentissage
Modératrice :
Denise Moreau
(École des sciences infirmières et Institut d'études des femmes, Université d'Ottawa)
9 h 30 -10 h 30 Session 2
Closm et santé 101 : mise en contexte général
Conférencier :
Hubert Gauthier
(Président-directeur général, Société Santé en Français)
10 h 30 - 10 h 45

Pause Santé

10 h 45 -12 h Session 3
Closm et santé 101 : anglophones du québec et santé, Francophonie minoritaire et santé
Conférencières :
Jennifer Johnson
(Directrice, Réseau communautaire de santé et de services sociaux du Québec)
« La communauté des anglophones du Québec en 2007 »
Anne Leis
(Département de santé communautaire et d'épidémiologie,
Université de la Saskatchewan)
« La santé des francophones en situation minoritaire : état des lieux »
12 h-13 h 30 Resto Le Jazzy
Déjeuner
13 h 30-14 h 45 Session 4
Closm et santé 101 :
Les trois grands domaines en santé des closm
Conférencières :
Louise Bouchard
(Département de sociologie et
Institut de recherche sur la santé des populations, Université d'Ottawa)
« La situation linguistique minoritaire comme déterminant de la santé »
Pier Bouchard
(Département d'administration publique, Université de Moncton)
« Gouvernance, participation citoyenne et amélioration continue
des services de santé en français »
Dre Marie-Hélène Chomienne
(Département de médecine familiale et Hôpital Montfort)
« Langue, culture et santé : état des connaissances »
14 h 45-15 h 15

Pause Santé

15 h 15-16 h Session 6
Atelier en petits groupes :
Position du problème du mini projet
Durant cet atelier et les suivants, les participants développeront un mini projet de recherche.
16 h -17 h Session 7
Enjeux théoriques de la recherche en santé des closm
Conférencières :
Lise Dubois
(Chaire de recherche du Canada en nutrition,
Faculté de médecine, Université d'Ottawa)
« Les déterminants de la santé et du bien-être : l'approche en santé des populations »
Michelle Fortier
(École des sciences de l'activité physique, Université d'Ottawa)
« Le projet CAP: Counselling en matière d'activité physique.
La recherche interdisciplinaire …. En action ! »
17 h -19 h

Pause

19 h-20 h 30 Pavillon Tabaret, Université d'Ottawa
Lancement officiel de l'Institut d'été 2008 des i.r.s.c.
Réception offerte par madame sylvie lauzon
Vice-rectrice associée aux études, Université d'Ottawa
Mardi 10 juin 2008
7 h -8 h 15 Resto Le Jazzy
Petit déjeuner
8 h 30 -8 h 40 Salle plénière
Mots de bienvenue
8 h 40 -9 h 30 Session 8
Atelier en petits groupes :
Réflexion sur le cadre conceptuel du mini projet
Réflexion sur les concepts-clés et sur le cadre théorique et son application
au mini projet.
Mardi 10 juin 2008
9 h 30-10 h 30 Session 9
Enjeux méthodologiques de la recherche
En santé des closm
Conférenciers :
Jean-Pierre Corbeil
(Chef, Section des statistiques linguistiques,
Division de la démographie, Statistique Canada)
« L'Enquête sur la vitalité des minorités de langue officielle du Canada (EVMLO, 2006) et l'accès aux soins de santé dans la langue de choix : Enjeux méthodologiques »
Dr Pierre Pluye
(Département de médecine familiale, Université McGill)
« Méthodes mixtes en sciences de la santé »
10 h 30-10 h 45

Pause Santé

10 h 45-11 h 45 Session 10
Atelier en petits groupes :
Réflexion sur la méthodologie du mini projet
11 h 45-12 h 15 Session 11
Sous les feux de la rampe
Conférencier :
Alexandre Dumas
(Professeur à la Faculté des sciences de la santé, Université d'Ottawa)
12 h 15-13 h 30 Resto Le Jazzy
Déjeuner
13 h 30-14 h 15 Session 12
Boîte à outil : Questions éthiques en recherche
Conférencier :
Eric Mykhalovskiy
(Nouveau chercheur, Instituts de recherche en santé du Canada et
Département de sociologie, Université York)
« Pouvoir et éthique dans la recherche ancrée dans la communauté »
14 h 15- 15 h Session 13
Conférence : La santé au sein des CLOSM
Conférencière :
Christiane Bernier
(Gestionnaire de la recherche, Commissariat aux langues officielles et
Département de sociologie, Université Laurentienne)
« Utopie ou possibilité ? Perception de l'accès à des services dans sa langue,
en région, pour les francophones en situation minoritaire »
15 h-15 h 15

Pause Santé

15 h 15-16 h Session 14
Boîte à outils : A.C. pour Application des Connaissances
Conférencière :
Andrea Smith
(Spécialiste principale, Direction de la synthèse et de l'échange des connaissances, Application des connaissances, IRSC)
« Construire les ponts entre la recherche et ses applications »
Mardi 10 juin 2008
16 h-16 h 45 Session 15
Atelier en petits groupes
Réflexion sur l'application des connaissances en lien avec le mini projet.
16 h 45-18 h 30

Pause

18 h 30-21 h

Souper croisière
Activité gracieusement offerte par la Faculté des sciences de la santé,
la Faculté des sciences sociales et
la Faculté de médecine de l'Université d'Ottawa

Mercredi 11 juin 2008
7 h 15-8 h 30 Resto Le Jazzy
Petit déjeuner
8 h 45 -9 h Salle plénière
Mots de bienvenue
9 h -09 h 45 Session 16
Atelier en petits groupes :
Préparation d'une affiche
9 h 45-10 h 30 Session 17
Conférence : la santé au sein des closm
Conférencier :
Gratien Allaire
(Directeur, Institut franco-ontarien et professeur,
Département d'histoire, Université Laurentienne)
« Deuxième rapport sur la santé des francophones : enjeux, défis et suivi »
10 h 30-10 h 45

Pause Santé

10 h 45-11 h 15 Session 18
Boîte à outils : faire une demande de subvention
Conférencière :
Nathalie H. Gendron
(Directrice adjointe, Programmes de création de la connaissance,
Portefeuille de la recherche, Instituts de recherche en santé du Canada)
« Comment préparer une demande de subvention »
11 h 15-12 h 15 Session 19
Atelier en petits groupes :
Préparation d'une affiche
12 h 15-13 h 30 Resto Le Jazzy
Déjeuner
13 h 30-14 h 45 Session 20
Présentation des affiches
Présentation des affiches (10 minutes) et évaluation par les mentors et conférenciers.
14 h 45-15 h 15

Pause Santé

Mercredi 11 juin 2008
15 h 15 - 16 h Session 21
Discussion des évaluations
Et rapport sur ces évaluations
Évaluation et discussion en petit groupe suivi d'un un bref compte-rendu.
16h-16 h 30 Session 22
Plénière - rétroaction et évaluation
En petits groupes, évaluation informelle de l'ensemble de l'Institut. Opinions d'un représentant de chaque groupe, d'un mentor, d'un conférencier et d'un membre du Comité scientifique. Mots de la fin Johanne Lapointe des IRSC Geneviève Rail, Présidente de l'IÉ 2008
16 h 30 - 18 h 30

Pause

18 h 30 - 21 h Souper au marché by Activité gracieusement offerte par les IRSC
Jeudi 12 juin 2008
7 h 30 - 8 h 30

Resto Le Jazzy
Petit déjeuner

À loisir

Depart des participantes et participants


Annexe B : Rétroaction des petits groupes

Groupe 1

Les tournesols : Les suggestions :

Groupe 2

Les tournesols : Les suggestions :

Groupe 3

Les tournesols : Les suggestions :

Groupe 4

Les tournesols : Les suggestions :

Groupe 5

Les tournesols : Les suggestions :

Annexe C : Évaluation des participants (post-institut)

Pourcentage des participants satisfaits ou très satisfaits (note de 4 ou 5)
Partie 1 : contenu des conférences et ateliers
Session 1 : Réflexions sur les objectifs d'apprentissage 96%
Session 2 : CLOSM et santé 101 : Mise en contexte générale
Conférencier : Hubert Gauthier, Société Santé en Français 96%
Session 3 : CLOSM et santé 101 : Anglophones du Québec et santé, francophonie minoritaire et santé
Conférencière : Jennifer Johnson, Réseau communautaire de santé et de services sociaux du Québec 89%
Conférencière : Anne Leis, Université de la Saskatchewan 89%
Session 4 : CLOSM et santé 101 : Les trois grands domaines en santé des CLOSM
Conférencière : Louise Bouchard, Université d'Ottawa 96%
Conférencière : Pier Bouchard, Université de Moncton 86%
Conférencière : Dre Marie-Hélène Chomienne, Université d'Ottawa et Hôpital Montfort 72%
Session 5 : Boîte à outils : Comment faire la recherche
Conférencière : Anne Leis 93%
Session 6 : Atelier en petits groupes : La position du problème du miniprojet
Session 7 : Enjeux théoriques de la recherche en santé des CLOSM
Conférencière : Lise Dubois, Université d'Ottawa 89%
Conférencière : Michelle Fortier, Université d'Ottawa 82%
Session 8 : Atelier en petits groupes : Réflexion sur le cadre conceptuel du miniprojet 79%
Session 9 : Enjeux méthodologiques de la recherche en santé des CLOSM
Conférencier : Jean-Pierre Corbeil, Statistique Canada 75%
Conférencier : Dr Pierre Pluye, Université McGill 78%
Session 10 : Atelier en petits groupes : Réflexion sur la méthodologie du mini- projet 84%
Session 11 : Sous les feux de la rampe
Conférencier : Alexandre Dumas, Université d'Ottawa 89%
Session 12 : Boîte à outils : Question éthique en recherche
Conférencier : Eric Mykhalovskiy, Université York 81%
Session 13 : Conférence : La santé au sein des CLOSM
Conférencière : Christiane Bernier, COL et Université Laurentienne 81%
Session 14 : Boîte à outil : A.C. pour Application des Connaissances
Conférencière : Andrea Smith, IRSC 85%
Session 15 : Atelier en petits groupes : Application des connaissances 85%
Session 16 : Atelier en petits groupes : Préparation d'une affiche 85%
Session 17 : Conférence : La santé au sein des CLOSM
Conférencier : Gratien Allaire, Université Laurentienne 89%
Session 18 : Boîte à outils : Faire une demande de subvention
Conférencière : Nathalie Gendron, IRSC 100%
Session 19 : Atelier en petits groupes : Préparation d'une affiche 88%
Session 20 : Présentation des affiches 96%
Session 21 : Discussion des évaluations et rapport sur ces évaluations 88%
Session 22 : Plénière – rétroaction, suivi et recommandations 96%
Partie 2 : activités connexes
Souper d'ouverture – BBQ, rencontre (speed meeting) (dimanche 8 juin) 100%
Réception offerte par Madame Sylvie Lauzon, Vice-rectrice associée aux études, Université d'Ottawa (lundi 9 juin en soirée) 83%
Souper croisière sur le canal Rideau (mardi 10 juin) 100%
Souper au restaurant Empire Grill au Marché By (mercredi 11 juin) 100%
Partie 3 : logistique de l'Institut d'été
Le processus d'inscription 100%
Le processus de correspondance avec les responsables de l'Institut d'été 97%
Les démarches pour obtenir le transport jusqu'à l'Institut d'été 100%
Les démarches pour obtenir l'hébergement lors de l'Institut d'été 91%
Le choix et la qualité de la nourriture 89%
Le contenu de la trousse du participant 100%
La disposition de la salle plénière 86%
La disposition des salles pour les ateliers en petits groupes 54%
Votre impression générale 100%
Partie 4 : évaluation générale de l'Institut d'été
Le choix des conférenciers et des invités 100%
Le contenu des conférences/présentations 96%
Le format des conférences/présentations 100%
L'information offerte durant les sessions 96%
La variété et la cohérence des sujets abordés 93%
Le fait d'avoir plusieurs ateliers de travail en petits groupes 89%
La programmation, l'horaire et le déroulement 89%
La pédagogie utilisée tout au long de l'Institut d'été 93%

Annexe D :

Échantillon des commentaires des participants à l'Institut d'été CLOSM 2008

Merci pour tout votre travail dans la préparation de ce qui a été pour moi une expérience formidable !

Je tiens à te féliciter pour ton travail et celui de ton équipe scientifique dans la planification et la réalisation de l'Institut d'été des CLOSM. Cet événement a été organisé jusque dans les moindres détails. Le choix des participants a été très bien fait ainsi que le choix des conférenciers. Selon moi, c'est un grand succès. Nous serons en mesure d'en mesurer l'impact par les demandes de subventions soumises aux organismes subventionnaires et par les publications des participants. Il y aurait beaucoup à dire sur les suites qui devraient logiquement découler de cet institut : ListServ, comité d'aide à la rédaction d'articles savants, et un autre dans la rédaction de demandes de subventions. Il me ferait plaisir de me joindre à votre groupe de discussion si vous jugez que cela serait opportun et utile. Si vous passez par Montréal, vous êtes les bienvenus. Bon été à toutes et tous.

La première édition de l'Institut d'été 2008 des IRSC était un grand succès. C'était une expérience très enrichissante pour moi. Je voudrais vous présenter mes sincères remerciements à vous ainsi qu'à tous ceux et celles qui ont veillé sur le bon déroulement des activités et contribué à notre confort pendant la durée du séjour. Une fois de plus, je vous prie d'accepter mes chaleureux remerciements.

J'aimerais prendre un moment pour vous féliciter, vous ainsi que tous les autres qui avez aidé à organiser ce qui, à mon avis, s'est avéré un institut d'été des plus réussis. J'aimerais également vous remercier de vos bons mots à mon endroit et du beau cadeau que j'ai reçu avant mon départ. Je suis heureux que l'activité se soit déroulée aussi bien. Les participants aux séances auxquelles j'ai assisté semblaient beaucoup aimer l'exercice. L'institut a également été l'occasion pour moi de faire un peu de réseautage; il m'a assurément motivé à poursuivre la recherche dans le domaine de la santé et des minorités linguistiques. Je vous souhaite un très bel été et j'espère qu'il y aura d'autres occasions de collaborer avec vous à des projets comme celui-ci.

Je pense qu'il faudrait continuer avec les participants, les accompagner s'ils le désirent dans leur démarche. Dans les petites et moyennes universités, il n'y a pas beaucoup de soutien qui est fourni aux apprentis-chercheurs. Ensuite, ils ne reçoivent pas de dégrèvement pour mettre en marche un processus de recherche et partir à la recherche de subvention. Qui plus est, ils sont souvent surchargés par des activités administratives qui nuisent au développement de leurs recherches. Il faudrait aussi faciliter la publication d'articles de recherche des apprentis-chercheurs. Pour obtenir des subventions, les articles sont la pierre angulaire.

Quelle excellente idée que de jumeler les mentors aux mentorés! Personnel et organisation extraordinaires. Je vous remercie de votre gentillesse et de votre professionnalisme. Les échanges de qualité m'ont plu, et j'ai bien aimé que les professeurs prennent le temps de discuter avec nous, les étudiants, sans aucun rapport hiérarchique, mais en traitant d'égal à égal avec nous. Ce premier institut d'été s'est révélé un franc succès. Félicitations et merci à tous les organisateurs! J'attends déjà avec impatience la tenue du prochain institut, dans trois ans. Bon été!

Ce fut un atelier des plus enrichissants ! De l'inscription au départ, tout fut superbement bien orchestré. Le travail en petit groupe suivant les conférences était tout à fait approprié et nous a permis d'appliquer rapidement ces concepts.

Institut intense mais très formateur et très intéressant. La réunion des jeunes chercheurs - étudiants et des professeurs chevronnés est une excellente idée et peut-être qu'elle pourrait être encore plus profitable, avec un suivi ou un mentorat pour ceux qui souhaitent vraiment poursuivre une carrière universitaire, en les impliquant dans des projets de plus longue durée.

L'institut a aussi donné naissance à de bonnes idées de recherche qui ne doivent pas tomber dans l'oubli. Concrétiser certaines d'entres elles pourraient permettre de dépasser l'objectif de formation et instaurer un nouvel esprit de recherche.

J'ai tiré le maximum de toutes les activités proposées. J'ai eu la chance de rencontrer et de côtoyer des personnes d'expérience qui sont passionnées par la recherche et le désir de faire évoluer les connaissances. J'ai adoré le déroulement des activités, même si parfois nous étions bousculés par un horaire chargé. Dans son ensemble, l'institut a été très enrichissant et grandement apprécié de ma part. Je désire remercier tous ceux et celles qui ont contribué, de près ou de loin, à faire de cette expérience un réel succès. Merci de m'avoir donné l'opportunité de vivre une expérience aussi enrichissante.

Je vous remercie de l'excellente occasion d'apprentissage qui m'a été fournie par cet institut d'été. J'ai beaucoup appris. L'aspect que j'ai préféré est la petite taille des groupes; j'ai pu travailler avec des gens d'expertise et de milieux variés, qu'il s'agisse de mentors ou de nouveaux chercheurs. Parfaitement réussi!

Comme étudiant diplômé, j'ai trouvé la structure et le contenu de l'institut des plus pertinents et intéressants. Les occasions de réseautage (notamment dans les ateliers de petits groupes) ont été particulièrement utiles et inspirantes. Les services de transcription étaient excellents. Merci!

Si, lors du prochain Institut, vous cherchez des personnes pour aider, soit dans la planification, le déroulement, ou l'organisation, vous pourriez puiser du bassin des participants de l'Institut 2008. Et, il me ferait un plaisir d'être de la partie!


  1. Rapport au ministre fédéral de la Santé. Ottawa, septembre 2001. Comité consultatif des communautés francophones en situation minoritaire.
  2. Rapport au ministre fédéral de la Santé. Ottawa, juillet 2002. Comité consultatif des communautés anglophones minoritaires.
  3. Rapport du Comité permanent des langues officielles. Comité permanent des langues officielles de la Chambre des Communes.
Date de modification :