Réseau sur l'innocuité des médicaments (RIEM) - Présentation PowerPoint

Table des matières :

  1. Aperçu : Première réunion du comité directeur du RIEM
  2. Réseau sur l'innocuité et l'efficacité des médicaments — Contexte
  3. Réseau sur l'innocuité et l'efficacité des médicaments — Contexte
  4. Portée
  5. Objectifs de politique publique pour le RIEM
  6. Trois éléments clés du RIEM
  7. Processus de requête du RIEM
  8. Centres de collaboration du RIEM
  9. Principales activités — Centres de collaboration du RIEM 1.
  10. Principales activités — Centres de collaboration du RIEM 2.
  11. Principales activités — Centres de collaboration du RIEM 3.
  12. Principales activités — Centres de collaboration du RIEM 4.
  13. Domaines de recherche pertinents
  14. Merci

[ Diapositive 1 ]

Aperçu : Première réunion du comité directeur du RIEM

17 septembre 2010

Robert G. Peterson M.D., Ph.D., MHP
Directeur exécutif
Réseau sur l'innocuité et l'efficacité des médicaments
Instituts de recherche en santé du Canada

[ Diapositive 2 ]

Réseau sur l'innocuité et l'efficacité des médicaments — Contexte

  • L'évolution des connaissances sur les médicaments force les gouvernements et d'autres décideurs à recueillir plus de données sur le rapport avantages-risques des produits tout au long de leur cycle de vie.
  • Il faut plus d'information sur l'innocuité et l'efficacité des produits pharmaceutiques lorsqu'ils sont utilisés par diverses populations de patients en dehors de l'environnement expérimental contrôlé des essais cliniques.
  • Les nouvelles données probantes générées par le RIEM fourniront aux décideurs une importante source d'information supplémentaire sur les risques associés aux médicaments par rapport à leurs avantages thérapeutiques. Ces données faciliteront la prise de décisions sur les remboursements par le gouvernement et favoriseront la prescription et la consommation sûres et optimales de médicaments au Canada.

[ Diapositive 3 ]

Réseau sur l'innocuité et l'efficacité des médicaments — Contexte

  • Accord des premiers ministres sur la santé de 2004 — « le plan de dix ans » Un des éléments prioritaires de la Stratégie nationale sur les produits pharmaceutiques (SNPP) consiste à renforcer l'évaluation de l'innocuité et de l'efficacité des médicaments « dans la réalité » (IER).
  • Il y a lieu d'intégrer le RIEM au Plan d'action pour assurer la sécurité des produits alimentaires et de consommation (PASPAC) du gouvernement du Canada (décembre 2007) pour favoriser une approche de contrôle des médicaments fondée sur le cycle de vie des produits, en fournissant plus de données probantes utiles à l'évaluation des risques et des avantages, ainsi qu'un nouvel outil de surveillance.
  • Le gouvernement investira au total 32 millions de dollars sur 5 ans et 10 millions de dollars par année pour la mise en place du RIEM, par l'entremise d'un partenariat avec les IRSC et Santé Canada.

[ Diapositive 4 ]

Portée

Financement de centres de réseautage au Canada axés sur deux grandes orientations de recherche :

  • Innocuité
    • Études observationnelles ou épidémiologiques à partir de données administratives échangées au moyen de mécanismes de requête ou demande d'information statistique.
    • Surveillance active, détection précoce, signaux d'innocuité (évaluations prospectives grâce aux centres et aux projets financés).
  • Efficacité comparée
    • Requêtes : proviennent de sources multiples (organismes de réglementation, évaluation des technologies de la santé, milieu médical et milieu de recherche, décisions relatives au financement).
    • Méthodologies : rétrospectives et prospectives, comparaisons directes et indirectes, ECR inédits, méta-analyse.

[ Diapositive 5 ]

Objectifs de politique publique pour le RIEM

  • Contribuer à l'amélioration de l'efficacité du système, pour appuyer les décisions d'un système de santé accessible et viable qui répond aux besoins de la population canadienne.
  • Favoriser l'utilisation sûre et efficace de produits pharmaceutiques en comblant les lacunes sur le plan des connaissances requises pour prendre des décisions relatives aux médicaments qui soient utiles et fondées sur des données probantes, et ce, à différents stades du système de réglementation et de soins de santé, notamment la surveillance post-commercialisation, le remboursement, la prescription et l'utilisation.
  • Accroître la capacité du Canada à entreprendre des études post-commercialisation de haute qualité sur l'innocuité et l'efficacité des médicaments dans la réalité, afin de soutenir une plus grande disponibilité des données probantes nécessaires.
  • Optimiser le rendement des investissements actuels dans la recherche sur les médicaments après leur mise en marché au Canada :
    • en renforçant les efforts actuels;
    • en améliorant la coordination des efforts de recherche, à l'échelle nationale et internationale;
    • en favorisant une plus grande collaboration.

[ Diapositive 6 ]

Trois éléments clés du RIEM

  • Comité directeur du Réseau sur l'innocuité et l'efficacité des médicaments (CD du RIEM) :
    • définira les orientations stratégiques du RIEM et établira les priorités pour la recherche nécessaire dans le cadre d'un programme de recherche prioritaire.
  • Bureau de coordination du RIEM (BC du RIEM) :
    • relève des IRSC et constituera le coeur du Réseau. On y travaillera en collaboration en faisant preuve d'ouverture pour remplir le mandat du RIEM dans le cadre du PASPAC.
  • Centres de collaboration du RIEM (CC du RIEM) :
    • constitueront un réseau national et coordonné de chercheurs déterminés à mener des recherches de post-commercialisation de première qualité sur l'innocuité et l'efficacité des médicaments, contribuant ainsi au renforcement de la capacité de recherche du programme du RIEM.

[ Diapositive 7 ]

Processus de requête du RIEM

Processus de requête du RIEM

[ Diapositive 8 ]

Centres de collaboration du RIEM

  • Les centres de collaboration seront :
    • autonomes, en tant que personnes et organismes;
    • responsables de rendre compte de l'utilisation des fonds reçus;
    • libres de publier leurs résultats.
  • Principales activités des centres de collaboration
    • Recherche
    • Renforcement des capacités ou formation
    • Réseautage
    • Application des connaissances

[ Diapositive 9 ]

Principales activités — Centres de collaboration du RIEM

1. Recherche

  • Prendre part à un programme de recherche qui correspond aux priorités de recherche du RIEM définies par le comité directeur.
  • Travailler de concert avec le bureau de coordination du RIEM et les experts concernés à la formulation et à l'amélioration des questions de recherche portant sur les priorités du programme de recherche.
  • Proposer des protocoles de recherche qui seront suivis dans tous les centres de collaboration et qui tiennent compte des questions du programme de recherche prioritaire.
  • Travailler en collaboration en échangeant des méthodologies, des connaissances et l'accès aux données de façon à obtenir rapidement des résultats en lien avec les questions de recherche prioritaires et ainsi renforcer la recherche grâce à un accès aux données sur des populations variées et largement distribuées.

[ Diapositive 10 ]

Principales activités — Centres de collaboration du RIEM

2. Renforcement des capacités

  • Contribuer au renforcement de la capacité de recherche sur l'innocuité et l'efficacité des médicaments en offrant du soutien, du mentorat et de la formation aux stagiaires et aux chercheurs (aux différentes étapes de leur carrière).
  • Faire preuve de dévouement en matière de renforcement de la capacité en créant et en échangeant des connaissances, des données et des méthodes. On s'attend à ce que la recherche menée dans les centres de collaboration permette d'associer et/ou d'améliorer les méthodologies, les outils, les sources de données et les ressources, augmentant par le fait même la capacité de recherche dans ce domaine.
  • Les directeurs de la recherche doivent détenir l'expérience nécessaire pour influencer de façon importante le renforcement de la capacité de recherche sur l'innocuité et l'efficacité des médicaments, posséder des habiletés de mentorat et de formation solides et contribuer au volet renforcement de la capacité des centres de collaboration.

[ Diapositive 11 ]

Principales activités — Centres de collaboration du RIEM

3. Réseautage

  • Collaborer, au besoin, avec les centres nationaux et internationaux existants spécialisés en recherche sur l'innocuité et l'efficacité des médicaments en respectant le programme de recherche prioritaire du RIEM.
  • Contribuer à l'élaboration de stratégies d'application des connaissances (AC) et continuer à participer à des activités d'AC soutenues par des méthodes et des voies existantes et reconnues (p. ex. des publications, des colloques professionnels, des réunions scientifiques).
  • Favoriser, en tant que membres du comité consultatif sur les centres de collaboration du RIEM, le fonctionnement convivial du réseau.

[ Diapositive 12 ]

Principales activités — Centres de collaboration du RIEM

4. Application des connaissances

  • Prendre part aux échanges réguliers avec le comité directeur du RIEM, le bureau de coordination du RIEM et les autres centres de collaboration afin de rassembler les chercheurs et les utilisateurs de recherche, de faire correspondre la recherche aux lacunes d'information identifiées et de favoriser sa dissémination auprès des groupes d'utilisateurs concernés.
  • Faire rapport des résultats de recherche obtenus à la fin des projets au comité directeur par l'entremise du bureau de coordination du RIEM
  • Participer à un forum annuel du RIEM sur l'application des connaissances dans le but de diffuser les résultats de recherche et de créer des occasions de dialogue entre les chercheurs du RIEM, les décideurs et les intervenants concernés.

[ Diapositive 13 ]

Domaines de recherche pertinents

  • Analyser, coupler et produire des données électroniques sur la santé pour la recherche
    • créer, coupler et analyser des registres de médicaments ou de maladies, ou des registres thérapeutiques;
    • développer des systèmes de surveillance électroniques capables de repérer les effets médicaux indésirables et les événements sentinelles;
    • intégrer des données cliniques riches aux données administratives existantes pour permettre l'étude de l'efficacité par l'entremise du renforcement de l'infrastructure.
  • Réaliser des études analytiques rétrospectives pour alimenter et soutenir la recherche, l'établissement de priorités de recherche et la prise de décisions
    • analyser les données administratives recueillies dans le cadre de la production de données probantes; analyser les bases de données pour comparer les résultats pour la santé en lien avec les traitements médicamenteux comparés;
    • étudier les avantages et les effets nuisibles des médicaments prescrits;
    • réaliser des études génétiques pour déterminer les avantages possibles des tests génétiques pour la réduction des effets indésirables ou l'amélioration de l'efficacité des traitements.
  • Concevoir et mettre en pratique de nouveaux outils et de nouvelles méthodes de recherche
    • élaborer des techniques d'analyse pour réduire les biais et la confusion dans le traitement des données observationnelles;
    • mener des recherches statistiques pour faire progresser l'utilisation scientifique des registres de maladies, des archives cliniques et des bases de données sur la santé.

[ Diapositive 14 ]

Merci

Robert G. Peterson — Directeur exécutif

Diane Forbes — Directrice associée.

Gary Condran — Directeur associé, Opérations stratégiques

Christian Brochu — Gestionnaire de projet

Siham Yasari — Agente de projet

Joane Delage — Agente de projet

DSEN-RIEM@cihr-irsc.gc.ca

Instituts de recherche en santé du Canada
160, rue Elgin, 9e étage
Indice de l'adresse 4809A
Ottawa (Ontario) K1A 0W9
Canada

Pour plus de renseignements sur le RIEM, veuillez consulter le site Web des IRSC.

Date de modification :