Ressources à l’intention des stagiaires de l’IALA

Mission

L'Institut de l'appareil locomoteur et de l'arthrite soutient la création et l'application des connaissances visant à améliorer la santé musculosquelettique, cutanée et buccodentaire.

Un élément important de notre mission consiste à appuyer la prochaine génération de chercheurs dans les domaines de l'arthrite, de la réadaptation musculosquelettique, de la santé des os, des muscles, de la peau et de la bouche. Les stagiaires trouveront ci-après des liens et des ressources utiles que l'IALA met à leur disposition.

Questions et suggestions

Y a-t-il une ressource ou un type d'information que vous aimeriez que l'IALA communique aux stagiaires? Avez-vous des commentaires ou des questions au sujet de la présente page Web? N'hésitez pas à communiquer avec l'IALA à l'adresse imha.iala.cihr.irsc@utoronto.ca.

Possibilités de financement

Programme d'appui communautaire des instituts : bourses de voyage pour étudiants et boursiers postdoctoraux

Les prochaines dates limite pour les bourses de voyage de l'IALA sont le 15 mai, septembre* (date limite à déterminer)* et janvier* (date limite à déterminer). Ces bourses, d'une valeur maximale de 1 000 $, s'adressent aux stagiaires de recherche et visent à couvrir une partie des coûts afférents à la présentation de leurs travaux de recherche à des conférences nationales et internationales liées au mandat de l'IALA. Pour plus de détails, veuillez consulter la page des possibilités de financement de l'IALA.

* Veuillez noter qu'à compter du mois d'août 2011, le Programme de bourses de voyages pour étudiants et boursiers postdoctoraux sera administré par RechercheNet. Veuillez consulter la Base de données sur les possibilités de financement des IRSC à ce moment pour connaître les détails de la possibilité de financement (p. ex. date limite de présentation des demandes, instructions relatives à la présentation des demandes, etc.).

Bourses de recherche d'été de l'IALA

L'Institut de l'appareil locomoteur et de l'arthrite et l'Institut du vieillissement des IRSC offrent une possibilité de financement à des étudiants de premier cycle et à des étudiants en santé pour les aider à entreprendre des projets de recherche avec des chercheurs en santé. Pour plus de détails, veuillez consulter la page des possibilités de financement de l'IALA.

Pour des renseignements sur les possibilités de financement en cours, veuillez consulter la page des possibilités de financement de l'IALA et des possibilité de financement des IRSC.

Programmes de formation

Initiative stratégique pour la formation en recherche dans le domaine de la santé (ISFRS)

Par l'entremise de l'ISFRS, les IRSC et de leurs partenaires offrent des fonds destinés à financer des programmes de formation individuels afin de soutenir des stagiaires de recherche. Vous trouverez en ligne des renseignements sur l'ISFRS pour les stagiaires.

L'IALA finance une série de programmes dans le cadre de cette initiative.

Atelier d'été sur l'application des connaissances

Application des connaissances Canada organise un atelier d'été afin de réunir des étudiants des cycles supérieurs, des boursiers postdoctoraux, des boursiers cliniciens, des universitaires et des décideurs qui travaillent dans des domaines pertinents à l'application des connaissances. L'atelier offre aux étudiants la chance de faire connaissance et travailler avec des chercheurs du domaine et de se familiariser davantage avec la recherche en application des connaissances. Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web d'Application des connaissances Canada.

L'information sur les programmes de formation externes est disponible sur le site Web des IRSC.

Réseautage

Occasions de réseautage

Avez-vous des renseignements sur des regroupements d'étudiants ou des activités qui pourraient intéresser les stagiaires dans un des domaines de l'IALA? L'Institut aimerait en informer vos collègues stagiaires en affichant ces renseignements sur la présente page Web. Pour nous en faire part, veuillez nous envoyer une courte description à l'adresse imha.iala.cihr.irsc@utoronto.ca.

Faites connaissance avec vos pairs

Jia Hao : étudiante de l'école de médecine dentaire Schulich, elle s'est classée deuxième dans la catégorie débutants au concours Hatton tenu à l'occasion de l'assemblée 2010 de l'Association internationale de recherches dentaires (ACRD).

Faites connaissance avec vos mentors

Dre Christine Chambers : chercheuse de Dalhousie et récipiendaire de la bourse 2010 de jeune chercheur Ulf Lindblom de l'Association internationale pour l'étude de la douleur (IASP).

Dre Lois K. Cohen : membre du conseil consultative de l'IALA de 2004 à 2010, est une consultante à la retraite pour le National Institute of Dental & Craniofacial Research des National Institutes of Health.

Dr David Goltzman : récipiendaire du prix Lawrence-G.-Raisz 2010.

Dre Angela Cheung : récipiendaire du prix commémorative Lindy-Fraser 2010 de l'organisme Ostéoporose Canada.

Dr John O'Keefe : dentiste, directeur des Réseaux de connaissances pour l'Association dentaire canadienne (ADC), member du Comité des partenariats et de l'application des connaissances de l'IALA, et utilisateur des connaissances dans le cadre d'une subvention « Des connaissances à la pratique » des IRSC.

Carnet d'activités

Vous trouverez des renseignements sur les réunions et les cafés des IRSC à venir dans le bulletin mensuel de l'IALA.

Ressources supplémentaires

Guide de subventions et bourses des IRSC

L'information et des lignes directrices sur les subventions et bourses des IRSC sont disponibles en ligne dans le Guide de subventions et bourses des IRSC.

Conseils sur la façon de demander une subvention et de rédiger d'excellentes publications

Le Guide à l'intention des nouveaux chercheurs principaux, préparé par l'Institut de génétique des IRSC, renferme des renseignements et des conseils précieux pouvant servir aux stagiaires. Vous y trouverez des conseils sur la façon de présenter une demande de subvention, sur la rédaction d'excellentes communications ainsi que des commentaires pour faire la transition et passer de stagiaire à nouveau chercheur principal.

Comment concilier travaux universitaires et rôle administratif?

Chaque mois, nous présentons dans notre bulletin L'IALA en action la réponse à une question posée à l'IALA. En février 2011, la Dre Jane Aubin, directrice scientifique de l'IALA, a répondu à une question souvent posée par des stagiaires et des jeunes chercheurs : Comment combinez‑vous vos diverses tâches comme une universitaire et une directrice scientifique (DS)?

Pourquoi faire le rôle administratif et le rôle de la recherche ?

  • Comme la plupart des universitaires je fais de la recherche, je joue le rôle de formateur et de mentor parce que la découverte et ses applications me stimule et parce je veux voir la prochaine génération s'épanouir.
  • Un travail administratif comme mon rôle de DS me permet de redonner, de façon différente, à un système qui m'a soutenue.
  • Mes tâches administratives m'ont permis de mettre en œuvre une vision de ce que je veux voir se produire, et des idées pour faire en sorte que cela se produise dans mes milieux académiques et IRSC.

Comment combiner les deux tâches?

  • Réussir à combiner les deux tâches demande, pour chacune, de l'engagement et de l'enthousiasme, et de bien faire ce que l'on fait.
  • Il faut compartimenter les activités
    • consciemment garder du temps pour chaque rôle, et être rigoureux dans son emploi du temps
    • avoir des bureaux distincts consacrés à chaque rôle peut aider à compartimenter les activités, surtout au début (je l'ai fait au début dans mon premier rôle administratif)
    • ne pas être obsédé si les délais pour l'un des deux rôles requièrent plus de la moitié du temps dont on dispose à des périodes spécifiques; accepter ce fait, donner la priorité à ce qui est urgent, et se rattraper ensuite dans ce qui a dû attendre
  • Accepter qu'on ne travaillera pas huit heures par jour généralement.
  • Se garder du temps pour soi et sa famille; cela est important non seulement pour garder un équilibre, mais permet de mieux travailler ensuite.
  • Enfin, si un des rôles devient moins plaisant ou ne vous donne pas le sens d'avoir un impact, il faut cesser de faire ce qu'on n'aime plus faire ou qu'on ne fait plus bien.

Liens supplémentaires

L'Association Canadienne des Étudiants de l'Arthrite