Message du Dr Alain Beaudet, président des IRSC, sur la transition de l’IV

À la fin de juillet 2011, la Dre Anne Martin-Matthews, directrice scientifique de l'Institut du vieillissement (IV) des IRSC, terminera son mandat. Même si la transition ne se fera pas avant plusieurs mois, j'aimerais en profiter pour remercier la Dre Martin-Matthews de sa contribution exceptionnelle à la recherche en santé au Canada.

Au cours des sept dernières années, sous la direction de la Dre Martin-Matthews, l'IV s'est attaqué à d'importantes priorités en santé liées au vieillissement et à la vieillesse, en mettant l'accent sur les troubles cognitifs liés au vieillissement et sur la mobilité et le vieillissement. La profonde compréhension qu'a la Dre Martin-Matthews de l'importance critique de la recherche multidisciplinaire comme moteur de l'innovation a favorisé l'établissement de collaborations uniques qui, tout en créant de nouvelles connaissances, renforcent les capacités de recherche et font participer les utilisateurs de la recherche à toutes les étapes. C'est ce qui explique la force et la vitalité du milieu de la recherche sur le vieillissement au Canada, rehaussées par l'accent que met l'IV sur les alliances stratégiques et la promotion de l'engagement des intervenants et des citoyens.

Ce sont la vision et la ténacité de la Dre Martin-Matthews qui ont mené à la préparation et au lancement, en 2009, de l'Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement (ELCV), l'une des plus importantes initiatives stratégiques des IRSC. Étude parmi les plus complètes jamais entreprise sur le vieillissement, l'ELCV qui suivra environ 50 000 Canadiens et Canadiennes âgés de 45 à 85 ans pendant une période d'au moins 20 ans. L'Étude permettra de recueillir des données sur les aspects génétiques, biologiques, cliniques, psychologiques, sociaux et économiques clés du vieillissement. Elle servira de plateforme de recherche au Canada qui permettra de faire progresser significativement notre compréhension de l'adaptation et des transitions en santé d'un jeune âge à un âge très avancé.

Au cours de l'année à venir, le personnel de l'IV à Vancouver et à Ottawa, le conseil consultatif de l'Institut et la haute direction des IRSC à Ottawa s'efforceront de faire en sorte que la transition se déroule aussi efficacement que possible.

Le processus de recrutement d'un nouveau directeur scientifique pour l'IV débutera sous peu. Je suis convaincu que la personne choisie aura elle aussi la clairvoyance et le leadership nécessaires pour renforcer le soutien de la recherche sur les causes, la prévention, le dépistage, le diagnostic, le traitement, les systèmes de soutien et les soins palliatifs relativement à un large éventail de maladies associées au vieillissement au Canada, et pour accélérer l'application efficace des connaissances issues de la recherche au bénéfice des Canadiens.

Sincères salutations,

Alain Beaudet, M.D., Ph.D.
Président, Instituts de recherche en santé du Canada