Directrice scientifique de l'ISPS : Dre Robyn Tamblyn

Alors que j'entame mon mandat à la tête de l'Institut des services et des politiques de la santé des IRSC (ISPS des IRSC), c'est pour moi un privilège et un honneur de passer en revue les nombreux succès de l'ISPS et les possibilités qui s'offrent à notre milieu au cours des prochaines années.

Grâce au travail de pionnier accompli par ses deux premiers directeurs scientifiques, les Drs Morris Barer et Colleen Flood, l'ISPS a réalisé des progrès importants dans plusieurs domaines. Tandis qu'il y a seulement dix ans, le financement de la recherche sur les services et les politiques de santé était limité dans le cadre de l'ancien Programme national de développement de la recherche en santé, l'ISPS soutient aujourd'hui une communauté croissante de chercheurs multidisciplinaires travaillant en interrelation, à l'échelle du pays, à des recherches de haut niveau pouvant éclairer les politiques et les pratiques. Grâce à diverses initiatives (programmes de chaires, subventions d'équipe émergente, importantes subventions de formation), l'ISPS n'a pas ménagé ses efforts pour développer les capacités nécessaires à un milieu scientifique solide. L'Institut a aussi innové en soutenant des programmes d'application des connaissances intégrée, signalant aux chercheurs et aux décideurs la nécessité de faire une recherche pertinente à l'égard des préoccupations du monde réel, et l'importance de prendre des décisions reposant sur des données probantes.

L'ISPS a également mis en branle de nouvelles initiatives stratégiques visant à faire face aux changements majeurs dans le secteur canadien de la santé au cours des prochaines années. Avec l'expiration de l'Accord des premiers ministres sur la santé en 2014, tant les décideurs que le public deviendront de plus en plus préoccupés par les questions de financement, de viabilité et de gouvernance. Par une série de possibilités de financement dans le cadre de notre nouveau programme Renouvellement des soins de santé sur la base de données probantes, l'Institut s'assurera que des données solides sont disponibles sur ces questions cruciales pour éclairer le débat public naissant. Le lancement prochain de l'initiative stratégique pluriannuelle de l'ISPS sur les Soins de santé communautaires de première ligne produira de l'information précieuse pour aider les systèmes de santé et les fournisseurs de soins à répondre plus efficacement aux multiples besoins individuels et collectifs dans divers cadres de prestation des soins. Dans le contexte du vieillissement de la population, du coût grandissant des soins de santé et du désir des Canadiens de voir une amélioration de leur système de santé, ces initiatives stratégiques permettront de financer des études qui mèneront à de nouvelles approches efficaces et viables de prestation des services de santé.

L'Institut entrevoit de nouvelles possibilités très intéressantes d'accomplir son mandat, qui est de soutenir la recherche contribuant à l'amélioration du système de santé. La recherche produit de nombreuses innovations qui bousculent les façons de faire et ont le potentiel de transformer les méthodes de prestation des soins et d'améliorer les résultats envisageables. Des biomarqueurs sont actuellement établis pour identifier les patients à risque élevé ou susceptibles de profiter de traitements particuliers, contribuant à une médecine plus personnalisée. L'émergence des nanotechnologies permettra de faire davantage de dépistage aux points de service et de traiter les patients de façon moins invasive. La mise en place des dossiers de santé électroniques a créé les bases nécessaires à notre milieu pour concevoir et évaluer des méthodes d'analyse avancées pour la surveillance des effets indésirables, la personnalisation des traitements ainsi que la prévention et la gestion ciblées des maladies aiguës et chroniques. En même temps, les nouvelles technologies permettent les visites virtuelles, la surveillance à distance et la personnalisation des dossiers de santé pour les patients et les familles. En tant que chercheurs sur les services et les politiques de santé, notre défi consistera à concevoir de nouvelles voies de prestation des soins ainsi qu'à évaluer et à appliquer ces innovations pour les optimiser dans les limites de nos ressources financières.

Les années à venir sont très prometteuses pour les chercheurs sur les services et les politiques de santé. Il y a aura de multiples occasions à saisir et d'importants défis à relever, et je me réjouis à l'idée de travailler avec les IRSC, le personnel de l'Institut et notre communauté de chercheurs à la poursuite de notre objectif d'excellence en recherche sur les services et les politiques de santé afin de rendre le système de santé plus efficace.

Robyn Tamblyn
Janvier 2011

Date de modification :