Les IRSC dévoilent les noms des lauréats des prix de mentorat Synapse 2011

Pour diffusion immédiate -- 2011-11

Les IRSC accordent trois prix différents de mentorat afin de reconnaître le travail des personnes qui aident les jeunes Canadiens à saisir la valeur de la recherche en santé et à entrevoir les possibilités futures dans le domaine des sciences

OTTAWA (8 juin 2011) – Aujourd'hui, les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sont heureux de dévoiler l'identité des chercheurs récompensés par le Prix de mentorat Synapse pour leurs efforts exceptionnels de sensibilisation aux sciences, dans trois catégories : Mme Alexis Given (étudiant des cycles supérieurs/boursier postdoctoral), le Dr Kurt Haas (chercheur autonome) et Women in Scholarship, Engineering, Science and Technology (groupe de recherche).

Deux des prix Synapse sont d'une valeur de 5 000 $ (étudiant des cycles supérieurs/boursier postdoctoral et chercheur chevronné) et l'autre est d'une valeur de 10 000 $ (groupe de recherche). Les trois reconnaissent le travail exceptionnel des lauréats dans la promotion de la recherche en santé auprès des élèves du secondaire au Canada. Par ses activités de mentorat, chaque lauréat incite régulièrement les jeunes à envisager à la fois la valeur de la recherche en santé et les possibilités de carrière qu'offrent diverses disciplines scientifiques. Les candidatures sont proposées par des personnes qui comprennent l'influence que le candidat exerce directement sur les jeunes dans le domaine des sciences, et ce sont les membres du Comité consultatif de la sensibilisation des jeunes des IRSC qui choisissent les gagnants.

L'initiative Synapse des IRSC constitue un carrefour scientifique qui réunit des chercheurs en santé et de jeunes étudiants. Plus de 8 200 chercheurs dans le domaine de la santé financés par les IRSC aux quatre coins du pays se sont déjà inscrits pour devenir des mentors du programme Synapse – et ce nombre ne cesse d'augmenter. Partenariat fondé sur la collaboration avec des organisations nationales de vulgarisation scientifique, Synapse établit des liens entre ces mentors et des élèves du secondaire dans le contexte d'une expérience de formation pratique qui aidera à créer la prochaine génération de chercheurs en santé du Canada.

« Il est admirable que ces chercheurs, malgré leur horaire chargé, trouvent le temps de promouvoir les sciences auprès des jeunes », a déclaré le Dr Ian Graham, vice-président à l'Application des connaissances aux IRSC. « Si les étudiants comprennent l'importance des sciences, ils seront peut-être motivés à choisir une carrière similaire à celle de leurs mentors. Il pourrait alors en découler des retombées fantastiques : cela permettrait non seulement à la recherche en santé canadienne de poursuivre sur la voie de la découverte pendant une autre génération, mais aussi à tout le Canada de s'illustrer sur la scène scientifique mondiale. Je félicite les gagnants de ces prix de mentorat. »

Prix de mentorat Synapse : étudiant aux cycles supérieurs/boursier postdoctoral

À titre d'étudiante au doctorat dans le domaine des neurosciences à l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa et à l'Université d'Ottawa, Mme Alexis Given travaille bénévolement comme mentor pour Parlons sciences et La science voyage, dans le but de transmettre son savoir à la prochaine génération de chercheurs. Elle a tenu plus de 90 activités de sensibilisation aux sciences dans des écoles locales, rejoignant ainsi 4 000 jeunes. Désireuse de créer de nouvelles possibilités d'apprentissage, elle a co-organisé le premier des StemCell Talks à Ottawa, en mars 2011. Elle a collaboré avec La science voyage en offrant des ateliers sur l'utilisation de l'ADN en médecine légale dans des régions éloignées du Nunavut. Mme Given met à profit ses talents de communicatrice non seulement au Canada, mais aussi en Afrique, où elle a participé pendant un mois à un projet international d'enseignement des sciences à 2 754 étudiants.

Prix de mentorat Synapse : chercheur autonome

Le Dr Kurt Haas est une étoile montante dans le domaine des neurosciences au Centre de recherche sur le cerveau de l'Université de la Colombie-Britannique. Professeur adjoint au Département des sciences cellulaires et physiologiques, il est aussi créateur de la Brain Awareness Week, un programme d'engagement communautaire qui offre à des étudiants diplômés en neurosciences l'occasion de visiter des salles de classe d'écoles primaires et secondaires de Vancouver afin de stimuler l'intérêt pour les sciences. Afin d'assurer l'efficacité de cette activité éducative, le Dr Haas a partagé des techniques d'enseignement avec les étudiants pour les aider à communiquer des notions complexes en termes simples. Le programme est considéré comme un succès, puisque 3 800 étudiants ont été rejoints depuis 2006. Le Dr Haas s'occupe aussi d'encadrer directement des étudiants dans son propre laboratoire. Depuis 2004, il a supervisé 40 étudiants de premier cycle universitaire et six élèves du secondaire – qui ont tous eu l'occasion de faire des expériences, de comprendre comment analyser des données et d'apprendre comment présenter des résultats.

Prix de mentorat Synapse : groupe de recherche

Le groupe Women in Scholarship, Engineering, Science and Technology (WISEST), dirigé par un conseil consultatif composé d'experts dans des domaines connexes de l'Université de l'Alberta, de conseils scolaires et du secteur privé, s'emploie à créer des programmes et des réseaux qui motivent les étudiantes du secondaire à envisager une carrière en sciences, où les femmes sont traditionnellement moins présentes. Fondé en 1982, WISEST offre les options suivantes : la Choices Conference, une activité annuelle de deux jours, offre à 600 filles de 6e année dans 150 écoles élémentaires d'Edmonton et à leurs enseignants la possibilité de participer à des expériences pratiques en sciences et en génie à l'Université de l'Alberta; au cours des 22 dernières années, SET, une activité annuelle d'une journée à l'Université de l'Alberta, a permis à 2 600 étudiantes du secondaire de réaliser des expériences scientifiques et d'échanger avec des experts; et, depuis 1984, le Summer Research Program a permis à 1 200 étudiantes de 11e année de devenir membres rémunérées d'équipes de recherche en sciences et en génie à l'Université de l'Alberta. Deux autres programmes destinés à des élèves du premier cycle du secondaire, Meet-a-Mentor et IlluminateIT, ont aussi été lancés par le groupe afin de motiver les filles à opter pour des cours de sciences durant leurs études secondaires.

-30-

Au sujet des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC)
Les IRSC sont l'organisme de recherche en santé du gouvernement du Canada. Leur objectif est de créer de nouvelles connaissances scientifiques et de favoriser leur application en vue d'améliorer la santé, d'offrir de meilleurs produits et services de santé, et de renforcer le système de santé au Canada. Composés de 13 instituts, les IRSC offrent leadership et soutien à plus de 13 600 chercheurs et stagiaires en santé dans tout le Canada.

Au sujet du Centre de recherche sur le cerveau  
Le Centre de recherche sur le cerveau, un partenariat innovateur entre l'Université de la Colombie-Britannique (UBC) et son hôpital universitaire affilié, Vancouver Coastal Health, se consacre au développement des connaissances sur le cerveau humain, à la promotion de la recherche sur les pathologies du cerveau et à la mise au point de nouveaux outils de diagnostic et de traitements. Situé à l'hôpital de l'UBC, le Centre de recherche sur le cerveau regroupe plus de 200 professeurs dans plus de 20 départements, qui mettent leur expertise diversifiée au service des neurosciences, à partir du laboratoire jusqu'au chevet des patients et aux entreprises dérivées. Le centre mobilise les gens, les moyens technologiques et les ressources nécessaires au travail d'exploration du 21e siècle. Il abrite plus de 20 laboratoires ainsi que des installations de base qui sont partagées entre les diverses disciplines.

Au sujet de l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa
Responsable du volet scientifique du mandat de l'Hôpital d'Ottawa, l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa (IRHO) est affilié à l'Université d'Ottawa, travaillant en étroite collaboration avec les facultés de médecine et de sciences de la santé. L'IRHO regroupe plus de 1 500 scientifiques, chercheurs cliniques, étudiants diplômés, boursiers postdoctoraux et employés, dont les recherches visent à mieux comprendre, prévenir, diagnostiquer et traiter les maladies humaines.

Au sujet de l'Université de l'Alberta
L'Université de l'Alberta, une des meilleures universités canadiennes au chapitre de l'enseignement et de la recherche, jouit d'une réputation d'excellence internationale en sciences humaines, en sciences pures, en création artistique, en commerce, en génie et en sciences de la santé. L'Université de l'Alberta est fréquentée par plus de 38 000 étudiants et emploie un corps professoral et un personnel de 15 000 membres. Elle dispose d'un budget annuel de plus de 1,4 milliard de dollars et attire des investissements extérieurs de 498 millions pour la recherche. L'établissement offre près de 400 programmes de premier, deuxième et troisième cycles et de formation professionnelle dans 18 facultés réparties entre cinq campus.

Contacts avec les médias :

David Coulombe
Relations avec les médias des IRSC   
Tél. (bureau) : 613-941-4563
Tél. (cellulaire) : 613-808-7526
Courriel: relationsaveclesmedias@irsc-cihr.gc.ca

Bethany Becker, M.J.
Gestionnaire intérimaire des communications
Centre de recherche sur le cerveau
Tél. : 604-827-3396
Courriel : bbecker@brain.ubc.ca

JoAnn McDonald
Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa
Tél. : 613-737-8899, poste 73409
Courriel : jmcdonald@ohri.ca

Brian Murphy
Associé, Médias
Bureau des affaires publiques
Université de l'Alberta
Tél. : 780-492-6041
Courriel : brian.murphy@ualberta.ca