Le gouvernement du Canada est résolu à améliorer l’équité en santé au Canada et dans le monde

Pour diffusion immédiate - 2011-25
L'honorable Leona Aglukkaq
L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé, annonce le financement de 11 programmes de recherche sur l’équité en santé (Winnipeg, Manitoba).

Winnipeg (30 août 2011) – L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé, a annoncé aujourd'hui que 11 nouveaux programmes de recherche bénéficieront d'un investissement de plus de 21 millions de dollars du gouvernement du Canada.

Prenant la parole aujourd'hui à l'Université du Manitoba, la ministre Aglukkaq a annoncé des projets qui aideront à améliorer ce qui est connu comme l' « équité en santé ». Équité en santé est une expression qui désigne la capacité d'une personne d'atteindre son niveau optimal de santé, indépendamment du genre, de l'âge, de l'ethnicité, de la classe sociale ou d'autres circonstances.

« Notre gouvernement comprend que les facteurs économiques et sociaux font en sorte que certaines personnes sont moins en santé que d'autres », a dit la ministre Aglukkaq. « En appuyant la recherche qui approfondit notre compréhension de ces facteurs, nous pourrons travailler plus efficacement afin de créer un avenir plus sain pour tous les Canadiens, et pour de nombreuses personnes partout dans le monde. »

Des situations d'iniquité en matière de santé sont observées tant à l'intérieur des pays qu'entre eux, et les résoudre exige la collaboration de chercheurs et d'utilisateurs des connaissances de nombreuses disciplines. La recherche effectuée au Canada sera utile à nombre de chercheurs au niveau international.

Les fonds fédéraux pour tous les projets proviendront des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et de l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC).

« Les IRSC et leurs partenaires ont lancé cette initiative pour s'attaquer à des problèmes de santé complexes », a expliqué la Dre Nancy Edwards, directrice scientifique de l'Institut de la santé publique et des populations des IRSC. « Ces importants programmes de recherche nous aideront à trouver de nouvelles façons de résoudre ces problèmes au Canada et ailleurs dans le monde. »

L'annonce d'aujourd'hui à Winnipeg a mis en évidence un programme de recherche dirigé par la Dre Patricia Martens à l'Université du Manitoba. Son équipe étudiera l'impact de programmes et de politiques sur les iniquités sur le plan de la santé et le plan social qui touchent les enfants du Manitoba. Ce projet de recherche bénéficiera d'investissements conjoints des IRSC et de la Fondation des maladies du coeur.

« Nous savons que les circonstances sociales et économiques d'une personne, entre autres facteurs, jouent un rôle dans la santé cardiaque des Canadiens », a ajouté Debbie Brown, présidente de la Fondation des maladies du coeur du Manitoba. « Cette recherche aidera à déterminer les programmes et les politiques qui minimisent les iniquités en matière de santé et ont l'impact le plus senti sur la santé des enfants, des hommes et des femmes de toutes les couches de la société. »

-30-

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sont l'organisme du gouvernement du Canada chargé d'investir dans la recherche en santé. Leur objectif est de créer de nouvelles connaissances scientifiques et de favoriser leur application en vue d'améliorer la santé, d'offrir de meilleurs produits et services de santé, et de renforcer le système de santé au Canada. Composés de 13 instituts, les IRSC offrent leadership et soutien à plus de 14 100 chercheurs et stagiaires en santé dans tout le Canada.

Document d'information sur les projets financés

Voir la galerie de photos

Renseignements

Cailin Rodgers, Cabinet de l'honorable Leona Aglukkaq, 613-957-0200

David Coulombe, Relations avec les médias des IRSC, 613-941-4563