Membres du conseil consultatif de l'ISPP – Biographies

M. Ted Bruce (Président)
Consultant en matière de politiques de santé
Professeur auxiliaire
Université Simon Fraser
Université de la Colombie-Britannique

M. Bruce est consultant en matière de politiques de santé dans le domaine de la santé des populations et des soins de première ligne. Au cours de sa carrière, il a occupé divers postes de direction dans l'élaboration de politiques relatives aux systèmes de santé. Tout récemment, il occupait le poste de directeur général de la santé des populations à Vancouver Coastal Health (VCH) où il était chargé de l'élaboration de la stratégie de l'autorité sanitaire pour s'attaquer aux déterminants sociaux de la santé et réduire les inégalités sur le plan de la santé. Ancien président de l'Association de santé publique de la Colombie-Britannique, il a siégé à nombre de conseils d'administration d'organismes sans but lucratif.

M. Bruce possède plus de trente-cinq années d'expérience à divers postes d'élaboration des politiques, de planification et de direction dans une vaste gamme d'organismes du secteur public, dont deux ministères provinciaux, un organisme de réglementation professionnelle et des organisations responsables de la prestation des services de santé aux niveaux municipal et régional. Il a été partenaire décisionnel dans de nombreux projets de recherche. Il a beaucoup travaillé avec des groupes communautaires pour entreprendre des efforts de promotion de la santé visant à répondre aux besoins de populations marginalisées et à accroître la participation des collectivités à la prise de décision en matière de soins de santé.

M. Bruce est professeur auxiliaire de pratique clinique à la Faculté des sciences de la santé de l'Université Simon Fraser et professeur auxiliaire à l'École de la santé publique et des populations de l'Université de la Colombie-Britannique.

Avant d'occuper son poste actuel, M. Bruce a été directeur général du Réseau de soins de santé primaires de VCH, directeur régional de la politique des systèmes de santé et de la participation communautaire pour VCH, et vice-président au développement et au rendement des systèmes pour la région sanitaire North Shore.


David Peters, M.D., M.H.P., D.H.P. (Vice-président)
Professeur et directeur, département de la santé internationale
Directeur, programme de systèmes de santé
Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health

En tant que spécialiste des systèmes de santé internationaux, David H. Peters a travaillé comme chercheur, conseiller en politiques, éducateur, bureaucrate, gestionnaire et clinicien dans des pays en développement durant les vingt dernières années. Il est professeur et directeur au département de la santé internationale ainsi que directeur du programme de systèmes de santé à la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health, un programme universitaire qui met l'accent sur la recherche, l'enseignement et le service dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Ce programme, doté d'un portefeuille de recherche de plus de 60 millions de dollars, réunit une quarantaine de professeurs à temps plein et 65 étudiants des cycles supérieurs. À titre de professeur et de chercheur, le Dr Peters s'intéresse particulièrement au rendement des systèmes de santé, à la pauvreté et aux systèmes de santé, aux innovations dans l'organisation, à la technologie et au financement des systèmes de santé, au rôle du secteur privé, à la gestion des ressources humaines, et à la mise à profit de l'aide des donateurs pour renforcer les capacités locales dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, lançant des approches sectorielles originales (SWAps) en santé.


Dr Michael Brauer, Ph.D.
Professeur
École de la santé publique et des populations
Université de la Colombie-Britannique
Directeur
Bridge Program

Michael Brauer est professeur à l'École de la santé publique et des populations de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC) et directeur du Bridge Program (en anglais seulement), un programme stratégique de bourses de formation liant santé publique, génie et politiques. Le Dr Brauer s'est joint au corps professoral du département de médecine de UBC en 1991. Un des premiers membres du Programme de santé au travail de UBC, il a également été directeur de l'École de la santé environnementale de UBC de 2003 à 2008. Il est actuellement coresponsable du thème Santé au travail et santé environnementale à l'École de la santé publique et des populations de UBC et occupe un poste de professeur associé à la Division de la médecine respiratoire et à l'Institute for Resources, Environment and Sustainability. Le Dr Brauer est titulaire de baccalauréats en biochimie et en science de l'environnement de l'Université de la Californie à Berkeley (1986) et d'un doctorat en santé de l'environnement de l'Université Harvard (1990). Il a également été scientifique invité à l'Institut de médecine environnementale et du travail de l'Université d'Aarhus au Danemark (1991), à l'Institut pour l'évaluation des risques de l'Université d'Utrecht aux Pays-Bas (2000) et au East-West Center à Hawaii, aux États-Unis (2008).

Le Dr Brauer s'intéresse particulièrement à l'évaluation des effets sur la santé de l'exposition à la pollution atmosphérique, et notamment à la pollution de l'air liée aux transports et à la biomasse. Il a participé à des études de surveillance et épidémiologiques partout dans le monde et a siégé à des comités consultatifs auprès de l'Organisation mondiale de la santé, de l'Institute of Medicine de la National Academy of Sciences américaine, de la Société royale du Canada, de la Commission mixte internationale, et de programmes gouvernementaux et de recherche en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Il est corédacteur de la revue Environmental Health Perspectives.


Angus Dawson, B.A. (spécialisé), M.Sc., Ph.D.
Professeur
École des sciences de la santé et des populations
Université de Birmingham, Royaume-Uni

Angus Dawson est professeur d'éthique en santé publique et directeur du Medicine, Ethics, Society & History (MESH) à l'Université de Birmingham, au Royaume-Uni. Il a obtenu un B.A. (spécialisé) en philosophie à l'Université de Sussex (1989), une M.Sc. en éthique des soins de santé à l'Université de Liverpool (1990) et un Ph.D. en philosophie à l'Université de Manchester (2000), où il a étudié la méthodologie de l'éthique appliquée.

Les principaux intérêts de recherche du Dr Dawson sont l'éthique en santé publique (surtout en ce qui concerne la vaccination et les questions liées aux choix de mode de vie) et l'utilisation de données empiriques dans les arguments moraux (particulièrement dans le contexte de problèmes liés à l'obtention d'un consentement éclairé dans les essais cliniques). Le Dr Dawson est corédacteur en chef de la revue Public Health Ethics et cocoordonnateur du Public Health Ethics Network de l'International Association of Bioethics (InterPHEN). Il a participé à des projets touchant un ensemble de sujets liés aux questions éthiques pour les Centers for Disease Control and Prevention (intervention en cas de catastrophe et d'urgence de santé publique), pour l'Organisation mondiale de la santé (prévention, contrôle et traitement de la tuberculose), pour l'Union européenne (obésité), pour la Health Protection Agency du Royaume-Uni (risques des rayonnements du milieu) et pour l'Agence de la santé publique du Canada (élaboration du programme d'éthique en santé publique, et quarantaines).

Le Dr Dawson a été boursier chargé de cours et professeur invité au Centre for Ethics de l'Université de Toronto (2007-2008), puis agrégé supérieur de recherche au Joint Centre for Bioethics de l'Université de Toronto (2008-2009). Il joue toujours un rôle dans plusieurs projets au Canada. Il fait entre autres partie du groupe de travail qui a récemment publié, pour Santé publique Ontario, le livre blanc sur les considérations éthiques liées aux interventions en santé publique indépendantes de la recherche.


Richard Massé, M.D., FRCPSC, M.Sc.
Professeur agrégé
Département de médecine sociale et préventive, Faculté de médecine
Université de Montréal
Directeur
Agence de la santé et des services sociaux de Montréal

Dr Richard Massé a consacré la majeure partie de sa carrière scientifique à la santé publique. Après avoir œuvré en coopération internationale en Afrique, il a travaillé comme omnipraticien au CLSC du Lac Etchemin sur le territoire de Chaudières-Appalaches puis il a été directeur du Département de santé communautaire à l'Hôpital général de Montréal.

Dr Massé a occupé les fonctions de sous-ministre adjoint au ministère de la Santé et des Services sociaux et directeur national de santé publique de la province de Québec sur une période de 5 ans. Par la suite, pendant 5 années, Dr Massé a agi comme président-directeur général de l'Institut national de santé publique du Québec.

Il est présentement professeur agrégé au département de médecine sociale et préventive de la faculté de médecine de l'Université de Montréal où il a aussi été directeur et fondateur de son École de santé publique. Il est, depuis le printemps dernier, directeur à la Direction de santé publique de l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal.


Jeff Masuda, Ph.D.
Professeur agrégé
École de kinésiologie et d'études sur la santé et Département de géographie
Université Queen's

Jeff Masuda est géographe en santé et spécialiste de l'application des connaissances axé sur l'équité. Après avoir obtenu sa maîtrise en promotion de la santé et son doctorat en géographie humaine à l'Université de l'Alberta, M. Masuda a effectué des stages postdoctoraux à l'Institut de l'environnement et de la santé de l'Université McMaster ainsi que dans le cadre de deux programmes de formation en recherche stratégique financés par les IRSC : Health Care, Technology, and Place (Soins de santé, technologie et emplacement), à l'Université de Toronto, et Partnering in Community Health Research (Partenariats dans la recherche en santé communautaire), à l'Université de la Colombie-Britannique. Avant son arrivée à l'Université Queen's en 2014, il a occupé un poste de professeur adjoint (2009-2013) et de professeur agrégé (2013-2014) à l'Université du Manitoba, période durant laquelle il était nouveau chercheur des IRSC dans le domaine de l'application des connaissances. Les principaux thèmes de son programme de recherche sont la justice en matière de salubrité de l'environnement, la promotion de la santé, les quartiers et les villes, les droits de la personne et l'équité en santé.

Une des principales motivations de M. Masuda sur le plan professionnel est de rendre la recherche sur la salubrité de l'environnement mieux adaptée aux besoins et aux priorités des populations les plus marginalisées sur le plan social. M. Masuda est le directeur-fondateur du Centre for Environmental Health Equity (en anglais seulement) (Centre d'équité en salubrité de l'environnement), plateforme d'application des connaissances visant à améliorer les liens entre la communauté, la recherche et les politiques afin de remédier aux inégalités d'ordre socioenvironnemental en matière de santé. Enseignant et chercheur primé, il est reconnu pour son expertise dans l'intégration de la théorie sociale, la recherche-action participative et les méthodes de recherche centrées sur l'art permettant de mieux comprendre les contextes social, culturel, historique et spatial des problèmes de salubrité de l'environnement. Ses principaux travaux en cours portent sur les retombées de l'embourgeoisement et des déplacements sur la société et la santé à Vancouver (en anglais seulement), ainsi que le renforcement des capacités d'application des connaissances (en anglais seulement) dans le domaine de la salubrité de l'environnement pour les enfants.


Mark Petticrew, B.A., Ph.D.
Professeur
Département de recherche sur la santé sociale et la salubrité de l'environnement, Faculté de la santé et des politiques publiques, London School of Hygiene and Tropical Medicine

Mark Petticrew (en anglais seulement) est professeur en évaluation de la santé publique au Département de recherche sur la santé sociale et la salubrité de l'environnement, à la Faculté de la santé et des politiques publiques de la London School of Hygiene and Tropical Medicine.

Il a obtenu un doctorat en psychologie de l'Université Queen's de Belfast, où il a également décroché son premier diplôme. Sa recherche porte principalement sur les effets sur la santé des interventions dans le logement social, dans la régénération urbaine, dans le transport et dans l'emploi. Le Dr Petticrew a aussi effectué des examens systématiques sur les effets sur la santé et sur les inégalités en matière de santé liés à l'emploi, au logement social, au transport et aux politiques antitabac. Il est l'un des responsables du groupe méthodologique Campbell & Cochrane sur l'équité (en anglais seulement).

Le Dr Petticrew s'intéresse aussi à l'évaluation des interventions complexes et au rôle des données dans l'élaboration de politiques dans divers secteurs.


Louise Potvin, Ph.D.
Professeure
Département de médecine sociale et préventive
Université de Montréal
Directrice scientifique
Centre Léa-Roback sur les inégalités sociales de santé de Montréal

Louise Potvin a obtenu son doctorat en santé publique de l'Université de Montréal et a suivi une formation postdoctorale en évaluation de programme. Elle est actuellement professeure au Département de médecine sociale et préventive de l'Université de Montréal et directrice scientifique du Centre Léa-Roback sur les inégalités sociales de santé de Montréal. Elle est titulaire d'une chaire sur les approches communautaires et les inégalités en santé. Cette chaire vise à documenter de quelle manière les interventions en santé publique à l'appui du développement social local contribuent à la réduction des inégalités en santé dans les milieux urbains. Ses principaux intérêts comme chercheuse sont l'évaluation des programmes communautaires de promotion de la santé et de la mesure dans laquelle les environnements sociaux locaux sont propices à la santé. Elle a fait partie du Groupe de travail OMS-EURO sur l'évaluation de la promotion de la santé, et elle est membre du Groupe de référence canadien sur les déterminants sociaux de la santé et du groupe de ressources scientifiques sur l'analyse et la recherche en équité de l'OMS. Elle est également membre, élue au niveau mondial, du conseil d'administration de l'Union internationale de promotion de la santé et d'éducation pour la santé et membre de l'Académie canadienne des sciences de la santé. Elle est l'auteure de 5 livres et de plus de 200 articles et chapitres de livre.


Dre Barbara Riley, Ph.D.
Directrice générale
Centre pour l'avancement de la santé des populations Propel

Barbara Riley est directrice générale du Propel Centre for Population Health Impact (centre pour l'avancement de la santé des populations Propel), une entreprise pancanadienne fondée par la Société canadienne du cancer et l'Université de Waterloo, dont le mandat est de faire progresser la science des interventions auprès des populations et son application. La Dre Riley a étudié à l'Université McMaster (Ph.D. en géographie de la santé) et à l'Université de Waterloo (M.Sc. en études de la santé). Tout au long de sa carrière, la Dre Riley a mis l'accent sur l'impact, conjuguant sciences, politiques et action afin de promouvoir la santé des populations, d'abord comme copropriétaire d'un groupe de recherche et de consultation (pendant 14 ans) puis, récemment, dans le cadre de diverses nominations à l'Université de Waterloo. La première de ces nominations a d'ailleurs été rendue possible grâce à une bourse de recherche Andres Petrasovits sur les politiques de santé cardiovasculaire financée conjointement par la Fondation des maladies du cœur du Canada et l'Institut de la santé circulatoire et respiratoire des Instituts de recherche en santé du Canada. Ses travaux de recherche fondamentale portaient sur la dissémination et la mise en œuvre d'initiatives communautaires en santé cardiaque. Consultante auprès d'organisations gouvernementales et non gouvernementales, la Dre Riley est appelée à évaluer des interventions complexes en santé publique, à étudier des processus d'expansion, à concevoir des démarches systémiques pour la mobilisation du savoir et à réaliser des synthèses des connaissances fondées sur des preuves scientifiques et expérientielles. Elle offre des conseils stratégiques et scientifiques en tant que conférencière invitée et à titre de membre de divers conseils consultatifs, dont le comité consultatif scientifique de l'International Obesity Task Force (groupe de travail international sur l'obésité), l'Initiative de recherche interventionnelle en santé des populations du Canada (IRISPC) et le Comité d'experts pour la santé des enfants du gouvernement de l'Ontario (rapport publié en mars 2013). Elle participe au renforcement de la capacité de recherche en dirigeant un programme de formation pancanadien financé par les IRSC dans le domaine des interventions auprès des populations pour la prévention des maladies chroniques, en menant une initiative universitaire en vue d'établir de nouvelles collaborations multidisciplinaires pour la prévention des maladies chroniques et leurs risques inhérents, et en prenant part, depuis sept ans, au séminaire de dix jours du CDC et de l'AHA sur l'épidémiologie et la prévention des maladies cardiovasculaires à titre de membre du corps enseignant, faisant valoir les interventions auprès des populations et les liens entre les données probantes et les politiques.


Dr Gregory W. Taylor, BSc, MD, CCFP, FRCPC
Deuxième administrateur en chef de la santé publique du Canada

Le Dr Gregory Taylor est le deuxième administrateur en chef de la santé publique de Canada.

Il a obtenu son doctorat en médecine à l'Université Dalhousie à Halifax, où il a aussi complété une résidence en médecine familiale. Après de nombreuses années de pratique dans le domaine des soins primaires actifs en Ontario, il a obtenu une bourse en médecine communautaire à l'Université d'Ottawa et s'est joint à l'équipe du Laboratoire de lutte contre la maladie de Santé Canada. Ses responsabilités initiales étaient principalement axées sur les maladies cardiovasculaires et il a aussi participé à une vaste gamme d'activités fédérales portant sur la prévention des maladies chroniques.

Il s'est joint au Bureau de la pratique en santé publique de l'ASPC en 2007. Ses principales fonctions étaient axées sur le renforcement de la capacité en santé publique au Canada. De plus, il a exercé de nombreux rôles de premier plan au sein de l'Agence et du Réseau de la santé publique.

En 2012, Dr Taylor est devenu sous-administrateur en chef de la santé publique. Ses responsabilités consistent à appuyer directement l'administrateur en chef de la santé publique ainsi que la sous-ministre déléguée.

Il conserve encore des liens avec l'Université d'Ottawa à titre de professeur associé en épidémiologie et en médecine communautaire.


Armine Yalnizyan, MRI
Économiste principale
Centre canadien de politiques alternatives

Mme Armine Yalnizyan écrit sur le marché du travail et les finances publiques depuis l'obtention de sa maîtrise en relations industrielles à l'Université de Toronto, il y a plus de 20 ans. En 1998, après 10 ans à la direction des programmes du conseil de planification sociale du grand Toronto, elle a publié un rapport révolutionnaire sur l'inégalité des revenus au Canada, intitulé The Growing Gap. Elle a ensuite repris le thème de l'inégalité des revenus après une forte croissance soutenue de l'économie canadienne sur 10 ans en publiant le rapport The Rich and the Rest of Us, en 2007. Armine s'est jointe au Centre canadien de politiques alternatives à titre d'économiste principale en 2008. Au fil des ans, elle a siégé à des comités consultatifs auprès de ministres fédéraux et provinciaux en matière de politiques de soutien du revenu et des travailleurs. Elle est la première récipiendaire de la Bourse Atkinson en justice économique et a reçu le Prix Morley Gunderson de l'Université de Toronto en 2003. Mme Yalnizyan est membre du comité de direction et membre fondateur du Progressive Economics Forum et de l'Alternative budgétaire pour le gouvernement fédéral. Elle siège aux conseils du Centre pour la défense de l'intérêt public et de l'Association canadienne de science économique des affaires.

Date de modification :