Profils de recherche - Médecine personnalisée : adapter le traitement à la personne

En médecine, il n'existe pas de taille universelle.

Depuis Hippocrate, les fournisseurs de soins de santé observent les symptômes et les caractéristiques physiques des patients pour choisir des traitements particuliers.

Au cours des 20 dernières années, toutefois, les développements en génomique et en protéomique ont permis de décoder les « signatures génétiques » des maladies. Les chercheurs ont maintenant de meilleurs outils pour mettre en évidence les biomarqueurs – caractéristiques présentes dans le sang et les tissus, les cellules, les molécules, les gènes, les enzymes et les hormones – et ainsi prédire la maladie possible, la prévenir, la diagnostiquer plus exactement et la traiter avec plus de précision.

La médecine personnalisée, qui s'entend de l'adaptation du traitement à l'individu, offre la promesse de transformer la prestation des soins de santé.

Pour aider à catalyser les avancées et les innovations, les IRSC ont lancé une nouvelle initiative stratégique sur la médecine personnalisée. Le but est de mobiliser les chercheurs en sciences biomédicales, en sciences cliniques, en épidémiologie, en santé des populations, en économie de la santé, en éthique et en recherche sur les politiques et les services de santé pour tirer parti des possibilités de réduire le fardeau de morbidité par l'application d'approches de médecine personnalisée.

La médecine personnalisée a déjà fait son entrée dans la clinique. Des médicaments comme l'herceptine, qui cible le récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain, surexprimé chez 25 à 30 % des femmes qui ont le cancer du sein, et le Glivec, efficace chez les personnes aux prises avec un type particulier de leucémie myéloïde chronique, sont des exemples notables. En dehors de la cancérologie, le recours aux tests génétiques a permis de suffisamment affiner la prescription de warfarine aux personnes atteintes de maladies cardiovasculaires pour déterminer les doses appropriées.

D'autres applications de la médecine moléculaire personnalisée peuvent bientôt conduire à de meilleurs résultats de santé, à des traitements améliorés et à une réduction de la toxicité du fait de réactions variables ou indésirables aux médicaments.

Ce mois-ci, nous présentons trois chercheurs financés par les IRSC qui font un travail vital dans le domaine de la médecine personnalisée.

Complément d'information

Fiche de renseignements – Médecine personnalisée

Réseau sur l'innocuité et l'efficacité des médicaments

Date de modification :