Le gouvernement Harper passe à l’action pour améliorer l’efficacité du système de santé

Pour diffusion immédiate -

2012-04

Saskatoon, Saskatchewan (20 janvier 2012) – Le gouvernement Harper a annoncé le financement de nouvelles recherches visant à améliorer le système de santé canadien. L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé, et l'honorable Don McMorris, ministre de la Santé de la Saskatchewan, ont fait l'annonce aujourd'hui.

« Nous croyons que cette recherche aidera les provinces et les territoires à réduire les coûts et à offrir de meilleurs soins de santé, aux quatre coins du pays, a affirmé Mme Aglukkaq. Cet investissement est en fin de compte axé sur les patients et vise à assurer qu'ils obtiennent les soins dont ils ont besoin. »

Cette possibilité de financement permettra d'appuyer des équipes de chercheurs et de décideurs dans deux domaines : la prévention et la prise en charge des maladies chroniques, et l'accès à des soins pour les populations vulnérables, telles que les enfants, les personnes âgées, les personnes défavorisées et les communautés autochtones.

« Renforcer les services de santé de première ligne en vue d'assurer des soins axés sur le patient est essentiel pour changer la prestation de soins de santé, a déclaré M. McMorris. Cette initiative permet aux équipes de recherche en santé de la Saskatchewan et d'ailleurs au pays d'améliorer la prise en charge des maladies chroniques et de faciliter l'accès des patients aux soins de première ligne. »

Un programme efficace de soins de santé communautaires de première ligne permet de réduire les temps d'attente et d'améliorer les résultats cliniques, l'équité et l'expérience des patients. Il permet aussi de réduire les coûts liés aux services hospitaliers et à la durée d'hospitalisation, le nombre de visites à l'urgence, les dépenses en soins ambulatoires, et les coûts des soins pour le diabète et l'insuffisance cardiaque congestive chez les patients aux besoins élevés, ainsi que de réaliser des économies grâce à la détection précoce du cancer et d'autres maladies chroniques.

« Les IRSC sont ravis d'appuyer la recherche dans ce domaine important, a pour sa part indiqué la Dre Robyn Tamblyn, directrice scientifique de l'Institut des services et des politiques de la santé des IRSC. C'est en renforçant les soins de santé communautaires de première ligne que nous pouvons atténuer la pression exercée sur le système de santé canadien et améliorer les résultats cliniques pour la population canadienne. »

Le gouvernement du Canada continuera de travailler avec les provinces et territoires pour rendre le système de santé plus efficient et viable, et pour améliorer la reddition de comptes envers les Canadiens et leur offrir de meilleurs services.

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) sont l'organisme du gouvernement du Canada chargé d'investir dans la recherche en santé. Leur objectif est de créer de nouvelles connaissances scientifiques et de favoriser leur application en vue d'améliorer la santé, d'offrir de meilleurs produits et services de santé, et de renforcer le système de santé au Canada. Composés de 13 instituts, les IRSC offrent leadership et soutien à plus de 14 100 chercheurs et stagiaires en santé dans tout le Canada.

- 30 -

Fiche d'information

Renseignements

Cailin Rodgers, Cabinet de l'honorable Leona Aglukkaq, 613-957-0200

David Coulombe, Instituts de recherche en santé du Canada, 613-941-4563