Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) - Le document de travail conceptuel Séance de discussion ouverte des IRSC - Descriptions détaillées

Figure 1 : Des obstacles courants associés à la série de programmes ouverts, qui ont été signalés par divers intervenants des IRSC, ou qui ont représenté un défi pour eux

Les obstacles courants associés à la série de programmes ouverts ou qui ont représenté un défi ont été signalés par divers intervenants des IRSC. En voici la liste :

  • Accessibilité et complexité des programmes de financement
  • Fardeau pour les candidats
  • Les processus et les attributs des demandes ne permettent pas d'obtenir les données appropriées
  • Soutien insuffisant pour les nouveaux chercheurs et les chercheurs en début de carrière
  • Les collaborations entre chercheurs et utilisateurs de connaissances ne sont pas reconnues à leur juste valeur
  • Manque de disponibilité des experts
  • Manque de cohérence des évaluations
  • Nature conventionnelle de l'évaluation par les pairs
  • Charge de travail élevée des pairs évaluateurs

La majeure partie de ces difficultés ont été portées à l'attention des IRSC par l'entremise des consultations sur le plan stratégique, par les instituts et leurs milieux, les délégués universitaires des IRSC, des sondages, le Comité d'examen international, les présidents et agents scientifiques et les partenaires.

« Retour à la figure 1

Figure 2 : Financement détenu en cours d'exercice par les chercheurs principaux désignés dans le cadre de la série de programmes ouverts en 2010-2011

  • Environ 2 000 des plus de 3 000 chercheurs principaux désignés financés en 2010-2011 détenaient une subvention ou une combinaison de deux ou trois subventions totalisant moins de 150 000 $.
  • La moyenne du financement détenu en course d'exercice était 162 000 $ par année.
  • Approximativement 1 000 chercheurs principaux désignés détenaient une subvention ou une combinaison de deux ou trois subventions totalisant entre 150 000 $ et 350 000 $.
  • Environ 200 chercheurs principaux désignés détenaient une subvention ou une combinaison de deux ou trois subventions totalisant entre 350 000 $ et 750 000 $.
  • Une cinquantaine de chercheurs principaux désignés détenaient une subvention ou une combinaison de deux ou trois subventions totalisant plus de 750 000 $.

Veuillez noter qu'il n'y a qu'un seul chercheur principal désigné par subvention accordée et que le financement détenu en cours d'exercice ne comprend pas les bourses de recherche. Les IRSC définissent un chercheur principal désigné comme un candidat principal désigné ayant reçu du financement. La définition de candidat principal désigné se trouve dans le Guide de subventions et bourses des IRSC.

« Retour à la figure 2

Figure 3 : Modélisation du volume pour les deux programmes (statu quo) – Nouveaux programmes ouverts

Montant total annuel des subventions reçues
(en milliers de dollars)
Projet Programme
Nbre de chercheurs principaux désignés
50 100 0
75 150 62
100 443 85
125 565 95
150 435 80
175 175 58
200 137 43
225 120 33
250 110 27
275 0 26
300 0 25
325 0 22
350 0 19
375 0 17
400 0 16
425 0 14
450 0 14
475 0 12
500 0 14
525 0 10
550 0 10
575 0 8
600 0 8
625 0 7
650 0 0
675 0 7
700 0 0
725 0 7
750 0 5
775 0 0
800 0 0
825 0 0
850 0 0
875 0 5
900 0 0
925 0 5
950 0 0
975 0 5
≥1 000 0 35

« Retour à la figure 3

Figure 4 : Processus proposé de concours à plusieurs étapes : programme de recherche fondamentale et programmatique

Le processus proposé des concours du programme de recherche fondamentale et programmatique a trois étapes du concours, qui comprennent les sous-étapes suivantes :

Étape 1 – Détermination du calibre du candidat

  1. Soumettre la demande de l'étape 1
  2. Assigner une demande aux évaluateurs
  3. Évaluer la demande de l'étape 1
  4. Résultats

Étape 2 – Détermination de la qualité du programme proposé et de l'environnement de soutien

  1. Soumettre la demande de l'étape 2
  2. Assigner une demande aux évaluateurs
  3. Évaluer la demande de l'étape 2
  4. Résultats

Étape 3 – Évaluation

  1. Procéder à l'évaluation finale
  2. Décision

« Retour à la figure 4

Figure 5 : Processus proposé de concours à plusieurs étapes : programme de planification de projets

Le processus proposé des concours du programme de planification de projets a trois étapes du concours, qui comprennent les sous-étapes suivantes :

Étape 1 – Détermination de la qualité de l'idée

  1. Soumettre la demande de l'étape 1
  2. Assigner une demande aux évaluateurs
  3. Évaluer la demande de l'étape 1
  4. Résultats

Étape 2 – Détermination de la faisabilité

  1. Soumettre la demande de l'étape 2
  2. Assigner une demande aux évaluateurs
  3. Évaluer la demande de l'étape 2
  4. Résultats

Étape 3 – Évaluation

  1. Procéder à l'évaluation finale
  2. Décision

« Retour à la figure 5

Figure 6 : Le déroulement - Ces éléments conceptuels proposés pourraient répondre simultanément à divers problèmes

Chaque élément de la conception proposée pour la nouvelle série de programmes ouverts et les améliorations à l'évaluation par les pairs répond aux multiples problèmes qui ont été relevés par les intervenants des IRSC en ce qui a trait aux processus actuels de concours et d'évaluation par les pairs. Par exemple :

Le programme de recherche fondamentale et programmatique répond à ce qui suit :

  • Accessibilité et complexité des programmes de financement
  • Fardeau pour les candidats
  • Soutien insuffisant pour les nouveaux chercheurs et les chercheurs en début de carrière
  • Les collaborations entre chercheurs et utilisateurs de connaissances ne sont pas reconnues à leur juste valeur

Le programme de planification de projets répond à ce qui suit :

  • Accessibilité et complexité des programmes de financement
  • Les processus et les attributs des demandes ne permettent pas d'obtenir les données appropriées
  • Soutien insuffisant pour les nouveaux chercheurs et les chercheurs en début de carrière
  • Les collaborations entre chercheurs et utilisateurs de connaissances ne sont pas reconnues à leur juste valeur

Le collège des évaluateurs répond à ce qui suit :

  • Manque de disponibilité des experts
  • Manque de cohérence des évaluations

Le processus de concours en plusieurs étapes répond à ce qui suit :

  • Fardeau pour les candidats
  • Les processus et les attributs des demandes ne permettent pas d'obtenir les données appropriées
  • Charge de travail élevée des pairs évaluateurs

L'évaluation axée sur les demandes répond à ce qui suit :

  • Manque de cohérence des évaluations
  • Charge de travail élevée des pairs évaluateurs

Les critères d'évaluation structurés répondent à ce qui suit :

  • Les processus et les attributs des demandes ne permettent pas d'obtenir les données appropriées
  • Manque de cohérence des évaluations
  • Nature conventionnelle de l'évaluation par les pairs
  • Charge de travail élevée des pairs évaluateurs

Le processus de présélection à distance (virtuel) répond à ce qui suit :

  • Manque de disponibilité des experts
  • Nature conventionnelle de l'évaluation par les pairs
  • Manque de cohérence des évaluations

L'intégration de l'application des connaissances répond à ce qui suit :

  • Les collaborations entre chercheurs et utilisateurs de connaissances ne sont pas reconnues à leur juste valeur

« Retour à la figure 6