Le lauréat 2011 du prix Bhagirath-Singh de début de carrière en recherche en maladies infectieuses et immunitaires

Dre Tara J. Moriarty
Professeure adjointe
Faculté de médecine dentaire
Matrix Dynamics Group
Microbiologie orale
Université de Toronto
Toronto, Ontario

Les intérêts de recherche de Dre Moriarty

La dissémination systémique des microbes pathogènes est l'une des étapes déterminantes de la progression des maladies infectieuses et celle qui est responsable de la plupart des cas de mortalité causés par des infections bactériennes. La dissémination des bactéries extracellulaire dans le sang à partir du site d'infection primaire vers un tissu cible distant se fait par l'entremise de nouveaux mécanismes qui ne sont pas encore bien caractérisés. Le laboratoire de Dre Moriarty fait des recherches sur les mécanismes sous-jacents de la dissémination systémique des bactéries pathogènes, plus particulièrement sur les mécanismes de dissémination de la bactérie Borrelia burgdorferi responsable de la maladie de Lyme. Les recherches de Dre Moriarty portent sur les mécanismes d'adhésion vasculaire, l'identification de facteurs de l'hôte et de la bactérie facilitant la transmigration des bactéries qui se propagent de la circulation sanguine vers les tissus cibles, et le rôle de l'état de santé de l'hôte (artériosclérose, diabète) sur la modulation de la susceptibilité de celui-ci à disséminer les infections bactériennes. Les recherches de Dre Moriarty sur les mécanismes de dissémination ont le potentiel de mener au développement de molécules thérapeutiques pouvant bloquer la dissémination et d'améliorer la capacité à limiter ou à prévenir les conséquences les plus graves des infections bactériennes.

Date de modification :