Document de travail conceptuel - Proposition de changements à la série de programmes ouverts des IRSC et d'améliorations au processus d'évaluation par les pairs - Descriptions détaillées

Figure 1: Stratégies ascendante et descendante des IRSC et objectifs connexes

La figure ci-dessus illustre les stratégies ascendante et descendante des IRSC. On peut y voir comment les stratégies sont conçues pour accomplir le mandat global des IRSC, et à quel point le système d'évaluation par les pairs joue un rôle important dans l'accomplissement de ces stratégies. Enfin, on y retrouve une description des objectifs des stratégies ascendante et descendante, que l'on peut également consulter ci-dessous :

L'objectif de la stratégie descendante des IRSC est de cibler des domaines particuliers de la recherche en santé et de l'application des connaissances. Les programmes et les initiatives visent :

  • à cerner les lacunes dans des domaines et des milieux de recherche précis, ou
  • à tirer parti des forces existantes pour avoir de l'impact

La stratégie ascendante des IRSC concerne tous les domaines de la recherche en santé et de l'application des connaissances. Cette série de programmes vise à :

  • atteindre l'excellence dans les quatre thèmes
  • mener des recherches novatrices et réussir des percées en recherche
  • contribuer à l'amélioration de la viabilité de la recherche à long terme
  • attirer de nouveaux chercheurs talentueux

« Retour à la figure 1


Figure 2: Financement détenu en cours d'exercice par les chercheurs principaux désignés dans le cadre de la série de programmes ouverts en 2010-2011

  • Environ 2 000 des plus de 3 000 chercheurs principaux désignés financés en 2010-2011 détenaient une subvention ou une combinaison de deux ou trois subventions totalisant moins de 150 000 $.
  • La moyenne du financement détenu en course d'exercice était 162 000 $ par année.
  • Approximativement 1 000 chercheurs principaux désignés détenaient une subvention ou une combinaison de deux ou trois subventions totalisant entre 150 000 $ et 350 000 $.
  • Environ 200 chercheurs principaux désignés détenaient une subvention ou une combinaison de deux ou trois subventions totalisant entre 350 000 $ et 750 000 $.
  • Une cinquantaine de chercheurs principaux désignés détenaient une subvention ou une combinaison de deux ou trois subventions totalisant plus de 750 000 $.

Veuillez noter qu'il n'y a qu'un seul chercheur principal désigné par subvention accordée et que le financement détenu en cours d'exercice ne comprend pas les bourses de recherche. Les IRSC définissent un chercheur principal désigné comme un candidat principal désigné ayant reçu du financement. La définition de candidat principal désigné se trouve dans le Guide de subventions et bourses des IRSC.

« Retour à la figure 2


Figure 3: Liste d'obstacles courants qui ont été signalés par divers intervenants des IRSC

On trouve dans la figure ci-dessus des exemples d'obstacles courants associés à la série de programmes ouverts, qui ont été signalés par divers intervenants des IRSC, ou qui ont représenté un défi pour eux. En voici la liste :

  • Accessibilité et complexité des programmes de financement
  • Fardeau pour les candidats
  • Les processus et les attributs des demandes ne permettent pas d'obtenir les données appropriées
  • Soutien insuffisant pour les nouveaux chercheurs et les chercheurs en début de carrière
  • Les collaborations entre chercheurs et utilisateurs de connaissances ne sont pas reconnues à leur juste valeur
  • Manque de disponibilité des experts
  • Manque de cohérence des évaluations
  • Nature conventionnelle de l'évaluation par les pairs
  • Charge de travail élevée des pairs évaluateurs

La majeure partie de ces difficultés ont été portées à l'attention des IRSC par l'entremise des consultations sur le plan stratégique, par les instituts et leurs milieux, les délégués universitaires des IRSC, des sondages, le Comité d'examen international, les présidents et agents scientifiques et les partenaires.

« Retour à la figure 3


Figure 4: Satisfaction des intervenants - Évaluation par les pairs (pourcentage des répondants qui ont formulé une opinion)

Sondage mené par Ipsos Reid (2010) montrant la satisfaction des intervenants en matière d'évaluation par les pairs. (Sont regroupés sous « satisfaits » : très satisfaits, plutôt satisfaits et neutres; sont regroupés sous « insatisfaits » : très insatisfaits et plutôt insatisfaits). Les données se fondent sur le pourcentage des répondants qui ont formulé une opinion :

  • 79 % des pairs évaluateurs se sont dits satisfaits de l'efficacité de l'évaluation par les pairs alors que 17 % s'en sont dits insatisfaits.
  • 70 % des pairs évaluateurs se sont dits satisfaits de l'équité de l'évaluation par les pairs alors que 26 % s'en sont dits insatisfaits.
  • 54 % des candidats et des titulaires de subvention se sont dits satisfaits de la qualité des jugements alors que 44 % s'en sont dits insatisfaits.
  • 40 % des candidats et des titulaires de subvention se sont dits satisfaits de la cohérence entre les jugements alors que 58 % s'en sont dits insatisfaits.
  • 40 % des intervenants des établissements se sont dits satisfaits de la cohérence entre les jugements alors que 48 % s'en sont dits insatisfaits.

« Retour à la figure 4


Figure 5: Comment chaque élément conceptuel proposé répond aux divers problèmes que posent les systèmes actuels de concours et d'évaluation par les pairs

La figure ci-dessus montre de quelle façon chaque élément de la conception proposée pour la nouvelle série de programmes ouverts et les améliorations à l'évaluation par les pairs répond aux multiples problèmes qui ont été relevés par les intervenants des IRSC en ce qui a trait aux processus actuels de concours et d'évaluation par les pairs. Par exemple :

Le programme de recherche fondamentale et programmatique répond à ce qui suit :

  • Accessibilité et complexité des programmes de financement
  • Fardeau pour les candidats
  • Soutien insuffisant pour les nouveaux chercheurs et les chercheurs en début de carrière
  • Les collaborations entre chercheurs et utilisateurs de connaissances ne sont pas reconnues à leur juste valeur

Le programme de planification de projets répond à ce qui suit :

  • Accessibilité et complexité des programmes de financement
  • Les processus et les attributs des demandes ne permettent pas d'obtenir les données appropriées
  • Soutien insuffisant pour les nouveaux chercheurs et les chercheurs en début de carrière
  • Les collaborations entre chercheurs et utilisateurs de connaissances ne sont pas reconnues à leur juste valeur

Le collège des évaluateurs répond à ce qui suit :

  • Manque de disponibilité des experts
  • Manque de cohérence des évaluations

Le processus de concours en plusieurs étapes répond à ce qui suit :

  • Fardeau pour les candidats
  • Les processus et les attributs des demandes ne permettent pas d'obtenir les données appropriées
  • Charge de travail élevée des pairs évaluateurs

L'évaluation axée sur les demandes répond à ce qui suit :

  • Manque de cohérence des évaluations
  • Charge de travail élevée des pairs évaluateurs

Les critères d'évaluation structurés répondent à ce qui suit :

  • Les processus et les attributs des demandes ne permettent pas d'obtenir les données appropriées
  • Manque de cohérence des évaluations
  • Nature conventionnelle de l'évaluation par les pairs
  • Charge de travail élevée des pairs évaluateurs

Le processus de présélection à distance (virtuel) répond à ce qui suit :

  • Manque de disponibilité des experts
  • Nature conventionnelle de l'évaluation par les pairs
  • Manque de cohérence des évaluations

L'intégration de l'application des connaissances répond à ce qui suit :

  • Les collaborations entre chercheurs et utilisateurs de connaissances ne sont pas reconnues à leur juste valeur

« Retour à la figure 5


Figure 6: Exemples de programmes de recherche qui pourraient être financés grâce au nouveau programme de recherche fondamentale et programmatique des IRSC

On trouve dans la figure ci-dessus des exemples de programmes de recherche qui auraient pu être financés grâce au nouveau programme de recherche fondamentale et programmatique des IRSC. En voici la description :

  • Un chercheur chevronné étudie le surfactant pulmonaire. Il utilise une approche biophysique, des modèles de culture tissulaire et des modèles animaux, et cherche à déterminer la valeur d'interventions thérapeutiques potentielles.
  • Trois collaborateurs de longue date se partagent un programme de recherche sur les habitudes d'utilisation et l'efficacité, l'aspect culturel et la rentabilité des thérapies non conventionnelles chez les diabétiques au sein des communautés des Premières nations.
  • Des chercheurs et des fournisseurs de soins de santé travaillent de concert et de manière intégrée à mettre au point et à appliquer des modèles de prestation pour le counselling en santé mentale dans les régions rurales, et à en évaluer l'efficacité.
  • Une équipe multidisciplinaire étudie l'efficacité d'interventions cliniques et comportementales (y compris leurs dimensions éthiques) visant à réduire les taux d'obésité chez divers groupes de personnes.
  • Un nouveau chercheur travaille à mettre au point un outil de surveillance en cybersanté pour suivre les effets et l'efficacité du déploiement du système d'information sur la santé au Canada.
  • Un groupe de chercheurs étudie les déterminants du cancer et les mesures de lutte contre le cancer en utilisant des approches génétiques et protéomiques ainsi que la culture tissulaire.

« Retour à la figure 6


Figure 7: Déroulement des concours du programme de recherche fondamentale et programmatique

La figure ci-dessus se veut un aperçu général du déroulement des concours du programme de recherche fondamentale et programmatique. La figure illustre les trois étapes du concours, qui comprennent les sous-étapes suivantes :

Étape 1 – Détermination du calibre du candidat

  1. Soumettre la demande de l'étape 1
  2. Assigner une demande aux évaluateurs
  3. Évaluer la demande de l'étape 1
  4. Résultats

Étape 2 – Détermination de la qualité du programme proposé et de l'environnement de soutien

  1. Soumettre la demande de l'étape 2
  2. Assigner une demande aux évaluateurs
  3. Évaluer la demande de l'étape 2
  4. Résultats

Étape 3 – Évaluation

  1. Procéder à l'évaluation finale
  2. Décision

« Retour à la figure 7


Figure 8: Exemples de projets de recherche qui pourraient être financés grâce au nouveau programme de planification de projets des IRSC

On retrouve dans la figure ci-dessus des exemples de projets de recherche fictifs qui auraient pu être financés par le nouveau Programme de planification de projets des IRSC. En voici une courte description :

  • Rôle de la stimulation électrique neuromusculaire dans la préservation de la masse musculaire et de la force chez les patients aux soins intensifs.
  • Mise au point d'une intervention fondée sur des données probantes qui tient compte des dimensions physique et psychologique de l'invalidité destinée aux fournisseurs de soins de santé de première ligne.
  • Soins et architecture : détermination de l'influence de divers modèles de soins en maison de repos sur la qualité de vie des résidants.
  • Optimisation pharmacocinétique d'un nouveau médicament pour le traitement du diabète de type 2.
  • Diplomatie et questions de santé : une étude de cas des efforts canadiens d'intégration du thème de la santé à sa politique étrangère.
  • Impact d'une brève intervention motivationnelle sur les comportements d'observance chez les asthmatiques : un essai contrôlé randomisé.

« Retour à la figure 8


Figure 9: Déroulement des concours du programme de planification de projets

La figure ci-dessus se veut un aperçu général du déroulement des concours du programme de planification de projets. La figure illustre les trois étapes du concours, qui comprennent les sous-étapes suivantes :

Étape 1 – Détermination de la qualité de l'idée

  1. Soumettre la demande de l'étape 1
  2. Assigner une demande aux évaluateurs
  3. Évaluer la demande de l'étape 1
  4. Résultats

Étape 2 – Détermination de la faisabilité

  1. Soumettre la demande de l'étape 2
  2. Assigner une demande aux évaluateurs
  3. Évaluer la demande de l'étape 2
  4. Résultats

Étape 3 – Évaluation

  1. Procéder à l'évaluation finale
  2. Décision

« Retour à la figure 9

Date de modification :