Membres du conseil consultatif de l'ISPS – Biographies

Ivy Bourgeault, Ph.D.
Professeure
Faculté des sciences de la santé
Université d'Ottawa

Ivy Lynn Bourgeault (Ph.D.) est professeure au sein de l'Institut de recherche sur la santé des populations à l'Université d'Ottawa et titulaire d'une chaire de recherche sur les politiques relatives aux ressources humaines en santé des Instituts de recherche en santé du Canada et de Santé Canada. Elle est également la directrice scientifique du Réseau panontarien de recherche sur l'amélioration de la santé des populations, du Réseau ontarien de recherche sur les ressources humaines en santé et du Réseau pancanadien sur les ressources humaines en santé. Elle s'est taillé une réputation internationale pour ses recherches sur les professions de la santé, les politiques de santé et la santé des femmes. Auteure de nombreux articles publiés dans des revues nationales et internationales, elle a également révisé des manuels sur la profession de sage-femme et la protection de la maternité, la prestation de soins primaires, la pratique des sciences infirmières avancées, les méthodes de recherche qualitative en santé, ainsi que les médecines parallèles et complémentaires. Elle a travaillé comme consultante auprès de divers ministères de la Santé provinciaux du Canada, de Santé Canada, de l'Organisation panaméricaine de la santé et de l'Organisation mondiale de la santé. La Dre Bourgeault siège au comité de rédaction international de la revue Sociology of Health and Illness et du Journal of Marketing and Management in Healthcare. Elle assume la vice-présidence du comité de recherche sur la sociologie de la santé de l'Association internationale de sociologie et est la fondatrice de la Société canadienne de sociologie de la santé, organisme bilingue.


Dr Stirling Bryan, Ph.D. (vice-président)
Directeur
Centre d'épidémiologie et d'évaluation cliniques
Institut de recherche en santé de la côte de Vancouver (VCHRI)

Le Dr Stirling Bryan, qui travaille en milieu universitaire comme économiste de la santé, s'est engagé intensivement dans les domaines de la politique et de la prise de décisions. Il a entamé sa carrière au Royaume-Uni avec des affectations à l'École de médecine de l'Hôpital St-Thomas, puis à l'Université Brunel, avant de s'installer à Birmingham pour devenir maître de conférences, et enfin professeur, à l'Université de Birmingham. Sa carrière en recherche révèle une préoccupation de longue date concernant l'orientation de politiques et de pratiques, qui s'est manifestée notamment par une participation active au sein de l'Institut national de santé et d'excellence clinique (NICE) du Royaume-Uni. Pendant de nombreuses années à l'Université de Birmingham, il a dirigé l'équipe chargée de mener des analyses économiques pour le NICE, après quoi il a siégé pendant trois ans au comité d'évaluation technologique de cet institut. En 2005, il a obtenu une bourse Harkness du Fonds du Commonwealth lui permettant de passer une année à l'Université Stanford à étudier la prise de décisions sur le remboursement lié aux technologies chez les organismes de soins de santé aux États-Unis. Après avoir émigré au Canada en 2008, il est devenu professeur à l'École de santé publique et des populations de l'Université de la Colombie-Britannique (UBC) et directeur du Centre d'épidémiologie et d'évaluation cliniques du VCHRI, et il continue d'axer sa recherche sur l'élaboration de politiques. Il occupe actuellement un poste parrainé par le VCHRI dans le corps professoral de l'UBC, travaillant avec des collègues des politiques au sein de l'une des plus grandes autorités régionales de la santé en Colombie-Britannique.


David Buckeridge, Ph.D.
Professeur agrégé
Département d'épidémiologie, de biostatistique et de santé au travail
Université McGill

David Buckeridge est professeur agrégé en épidémiologie et en biostatistiques à l'Université McGill, de Montréal, où il est titulaire d'une chaire de recherche du Canada en informatique de la santé publique et dirige un laboratoire de surveillance. Il est aussi médecin consultant auprès de la Direction de la santé publique de Montréal et de l'Institut national de santé publique du Québec. Ses recherches portent sur l'informatique en surveillance dans les domaines de la santé publique et de la lutte contre les maladies. Le Dr Buckeridge a agi à titre de consultant auprès d'organismes comme l'Agence de la santé publique du Canada, l'Institut de médecine des États-Unis, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies des États-Unis, de la Chine et de l'Europe et l'Organisation mondiale de la santé. Il détient un doctorat en médecine de l'Université Queen's, une maîtrise en épidémiologie de l'Université de Toronto et un doctorat en informatique biomédicale de l'Université Stanford. Le Dr Buckeridge est aussi associé du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et a suivi une formation spécialisée en santé publique et en médecine préventive.


Dr Rick Glazier, M.D., M.PH.
Chef de programme en soins de première ligne et en santé des populations
l'Institut de recherche en services de santé (IRSS)

Médecin de famille et scientifique chevronné, Rick Glazier est chef de programme en soins de première ligne et en santé des populations à l'Institut de recherche en services de santé. À l'Hôpital St. Michael, il cumule les fonctions de médecin et de scientifique au Centre for Research on Inner City Health. À l'Université de Toronto, le Dr Glazier est professeur au Département de médecine familiale et communautaire, en plus d'être affecté à l'Institut des politiques, de la gestion et de l'évaluation de la santé de l'École de santé publique Dalla Lana. Après avoir reçu sa formation en médecine à l'Université Western Ontario, il a fait sa résidence en médecine familiale à l'Université Queen's et obtenu sa formation en santé publique à l'Université Johns-Hopkins. Le Dr Glazier est président élu du North American Primary Care Research Group et membre du conseil consultatif de l'Institut des services et des politiques de la santé des IRSC. Ses recherches portent notamment sur l'évaluation de la transformation du système de santé, les modèles de prestation de services de santé de première ligne, la santé des populations défavorisées, la prise en charge des maladies chroniques et les méthodes populationnelles et géographiques pour améliorer l'équité en santé.


Andreas Laupacis, M.D., M.Sc. (président)
Directeur général
Li Ka Shing Knowledge Institute de l'Hôpital St. Michael, Toronto

Le Dr Laupacis est interniste. En octobre 2006, il a été nommé directeur général du Li Ka Shing Knowledge Institute à l'Hôpital St. Michael's. Il était auparavant président-directeur général de l'Institut de recherche en services de santé (IRSS). Il est professeur aux départements de médecine et de politique, gestion et évaluation de la santé de l'Université de Toronto.

Ses intérêts scientifiques sont vastes, s'étendant à divers thèmes en épidémiologie clinique, en recherche sur les services de santé et en évaluation des technologies de la santé. Récemment, il a commencé à vouloir intéresser le public aux questions de soins de santé. Il a publié plus de 290 articles dans des revues à comité de lecture, dont certains ayant trait à des essais cliniques. Il a fait partie de nombreux comités consultatifs universitaires et gouvernementaux, comme Action Cancer Ontario (depuis 2011) et le conseil des services de santé de l'Alberta (2008-2010), dont il a présidé le comité de qualité et de sécurité. Plus tôt cette année, le Dr Laupacis a reçu le Prix pour l'avancement de la recherche sur les services de santé de la Fondation canadienne de la recherche sur les services de santé et il a aussi été nommé lauréat Emmett Hall à la conférence annuelle de l'Association canadienne pour la recherche sur les services et les politiques de la santé à Halifax (Nouvelle-Écosse).


Mimi Lowi-Young, M.G.S.S., FACHE, FCCLS
Chef de la direction
Société Alzheimer du Canada

Mimi Lowi-Young est chef de file des soins de santé aux aînés possédant plus de 30 ans d'expérience dans les soins de courte durée, les soins continus complexes, la réadaptation, les soins de longue durée et la santé communautaire.

Mimi s'est jointe à la Société Alzheimer du Canada en décembre 2012 à titre de chef de la direction générale.

Elle est aussi la chef de la direction générale fondatrice du Réseau local d'intégration des services de santé du Centre-Ouest.

Elle a acquis de vastes connaissances et une solide expérience en siégeant au conseil d'administration de nombreux organismes du domaine des soins de santé.

Elle a reçu le prix Tony Graham de l'excellence au sein d'un conseil d'administration, ainsi que le prix Philos du doyen, présenté par l'Université d'Ottawa. Elle a aussi reçu le Prix du Collège pour services distingués du Collège canadien des leaders en santé, ainsi que le prix Regent-At-Large et le prix Regent de l'American College of Health Executives.

Mimi est titulaire d'un baccalauréat ès sciences en physiothérapie de l'Université McGill, d'une maîtrise en administration de la santé et d'un diplôme en administration des affaires de l'Université d'Ottawa. Elle a publié de nombreux articles sur les soins de santé.


Jacques Magnan, Ph.D.
Responsable scientifique principal
Projet de partenariat canadien Espoir pour demain
Partenariat canadien contre le cancer

Le Dr Jacques Magnan est un pharmacologue dont la formation comprend une dizaine d'années d'expérience en pharmacologie des neuropeptides.

Au cours des 20 dernières années, il a fait carrière en gestion de la recherche en santé d'abord au Conseil de recherches médicales et ensuite à l'Alberta Heritage Foundation for Medical Research (maintenant Alberta Innovates Health Solutions – AIHS).

Le Dr Magnan a déjà été PDG de l'AIHS et coprésident de l'Alliance canadienne des organismes provinciaux de recherche en santé. Il agit actuellement comme membre du conseil ou joue un rôle consultatif au sein de plusieurs organismes provinciaux et nationaux dans le domaine de la santé.

En 2013, le Dr Magnan a accepté un nouveau poste en tant que responsable scientifique principal du Projet de partenariat canadien Espoir pour demain avec le Partenariat canadien contre le cancer.


Dr Tom Noseworthy, M.Sc., M.P.H.
Département des sciences de la santé communautaire de l'Institut de santé publique
Université de Calgary et
Médecin-chef adjoint
Réseaux cliniques stratégiques, Services de Santé de l'Alberta

Le Dr Tom Noseworthy est professeur en politiques et en gestion de la santé au Département des sciences de la santé communautaire et de l'Institut de santé publique de l'Université de Calgary et médecin éminent. Il est titulaire d'une maîtrise ès sciences en médecine expérimentale de l'Université de Calgary et d'une maîtrise en santé publique – politiques et gestion de la santé de l'Université Harvard.

Le Dr Noseworthy a été membre du Forum national du premier ministre sur la santé de 1994 à 1997 et en a présidé le comité directeur. Il a coprésidé le Conseil consultatif sur l'infostructure de la santé (ministre fédéral de la Santé) de 1997 à 1999, a présidé le comité de référence supérieur d'Alberta Wellnet de 1997 à 2002 et a présidé le Western Canada Waiting List Project de 1999 à 2006. Il préside aujourd'hui une collaboration en recherche bénéficiant d'une subvention d'équipe émergente des IRSC. Ses recherches, dont les résultats ont été publiés dans plus d'une centaine d'articles et de chapitres de livre, portent principalement sur l'accès aux soins de santé et sur l'amélioration de la gestion des temps d'attente pour les services réguliers. Il a été directeur fondateur de Médecins canadiens pour le régime public en 2007. Il siège actuellement au comité d'experts sur l'accès en temps opportun aux données sur la santé et sur les conditions sociales pour la recherche sur la santé et l'innovation du système de santé du Conseil des académies canadiennes.

En 2005, il a été décoré de la Médaille du centenaire de l'Alberta pour sa contribution aux soins de santé et a été nommé au palmarès des « 100 médecins du siècle » de l'Alberta. En 2007, le Dr Noseworthy a été reçu membre de l'Ordre du Canada par la gouverneure générale pour sa contribution aux politiques de la santé et au système de santé universel. En 2012, on lui a décerné la Médaille du jubilé de diamant pour sa contribution aux soins de santé.

Le Dr Noseworthy a joint les Services de santé de l'Alberta en mai 2011 à titre de conseiller spécial auprès du vice-président directeur, Stratégie et Performance. Il en est actuellement le médecin-chef adjoint pour les Réseaux cliniques stratégiques. Il a notamment occupé à titre intérimaire les postes de directeur médical de la zone d'Edmonton, de vice-président et d'administrateur en chef de la Santé des zones du Nord et d'Edmonton.


Amélie Quesnel-Vallée, Ph.D.
Professeure agrégée, Départements de sociologie et d'épidémiologie
Université McGill

La Dre Amélie Quesnel-Vallée est professeure agrégée à l'Université McGill, où elle est nommée conjointement au Département de sociologie (Faculté des arts) et au Département d'épidémiologie (Faculté de médecine). Elle est également la directrice fondatrice de l'Infrastructure de recherche sur les inégalités sociales de santé (IRIS) et membre fondatrice du Centre de recherche sur la dynamique des populations à l'Université McGill.

Elle est titulaire d'une maîtrise en sociologie de l'Université de Montréal et d'un doctorat en sociologie de l'Université Duke. Comme chercheuse, elle s'intéresse à la contribution des politiques sociales aux inégalités sociales de santé au cours de la vie. Elle a reçu de nombreux prix prestigieux, notamment le prix Dorothy Thomas de la Population Association of America et le prix de la meilleure thèse de 2005 de l'American Sociological Association. Ses travaux ont été publiés dans Le privé dans la santé : Les discours et les faits (Presses de l'Université de Montréal, 2008), un ouvrage paru sous sa codirection, et dans des revues telles que le Journal de l'Association médicale canadienne, le Journal of Epidemiology and Community Health, l'American Journal of Epidemiology et Social Science and Medicine.

Elle a été consultante pour Statistique Canada et Santé Canada, et siège actuellement au Conseil national de la statistique de Statistique Canada. Elle préside le Comité de recherche sur la sociologie de la santé de l'Association internationale de sociologie.


Marcel Saulnier, M.Sc.
Directeur général, Direction de la coordination et de la planification des politiques
Direction générale de la politique stratégique
Santé Canada

Marcel Saulnier est le directeur général de la Direction de la coordination et de la planification des politiques, Direction générale de la politique stratégique, Santé Canada. Au cours de sa carrière, il a occupé des postes de leader stratégique à l'Association médicale canadienne, au Cabinet du Premier ministre, au ministère des Finances du Canada, au Forum national sur la santé et à Santé et Bien-être Canada. M. Saulnier possède une maîtrise en économie de l'Université de Montréal. Ses intérêts en politique publique sont variés, il a rédigé des articles sur bon nombre de sujets liés à la politique de la santé et il est membre de longue date du conseil d'administration de l'Association canadienne pour la recherche sur les services et les politiques de la santé. Marcel a grandi dans une communauté acadienne du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse et vit maintenant à Ottawa avec sa femme et ses trois enfants.


Vasanthi Srinivasan, Ph.D.
Directrice générale
Unité de soutien de l'Ontario pour la Stratégie de recherche axée sur le patient

La Dre Vasanthi Srinivasan est directrice générale fondatrice de l'unité de soutien de l'Ontario pour la Stratégie de recherche axée sur le patient. Jusqu'en décembre 2013, Vasanthi était sous-ministre adjointe de la Division de la stratégie et des politiques du système de santé. Elle a aussi dirigé le programme de recherche du ministère de la Santé et des Soins de longue durée. De plus, elle a occupé plusieurs postes de haute direction aux échelons fédéral et provincial.

Vasanthi est titulaire d'un doctorat de l'Université d'Ottawa et a dirigé plusieurs projets clés sur les politiques et la recherche. Elle a aussi occupé des postes d'envergure nationale et internationale dans des secteurs de politique sociale, tels que la santé et l'immigration, où elle s'est surtout intéressée aux enjeux touchant les personnes âgées, les autochtones et les femmes. Pendant son affectation au Projet de recherche sur les politiques du Bureau du Conseil privé du Canada, elle a été détachée auprès de la Performance and Innovation Unit du Cabinet Office du Royaume-Uni. Durant son séjour à Londres, elle a participé à la rédaction d'un livre blanc sur les enjeux liés à l'immigration et à l'intégration et a créé le Strategic Futures Group, qui a supervisé l'élaboration d'une politique horizontale pour Whitehall, le Scottish Executive, ainsi que les assemblées du Pays de Galles et de l'Irlande du Nord. Vasanthi a reçu le prestigieux Prix du chef de la fonction publique du Canada pour son travail sur le Projet Metropolis, qui a permis la mise sur pied de projets de recherche stratégique sur l'immigration et l'intégration en milieu urbain. Ce projet, chapeauté par le Canada, regroupait 18 pays. À titre de sous-ministre adjointe au ministère de la Santé et des Soins de longue durée, Vasanthi a dirigé deux équipes qui ont gagné le très convoité prix Améthyste pour la Stratégie ontarienne globale de santé mentale et de lutte contre les dépendances et pour le travail du comité trilatéral qui s'est penché sur les enjeux auxquels font face les Premières Nations et les Autochtones.


Christina Weise, M.A.P.
Directrice administrative
Société Recherche Manitoba

Christina Weise est directrice administrative de la Société Recherche Manitoba, le nouvel organisme provincial qui soutient et coordonne la recherche dans toutes les disciplines. Mme Weise était auparavant directrice administrative du Conseil manitobain de la recherche en matière de santé, ce qui lui a permis de travailler en étroite collaboration avec le milieu de la recherche en santé pour renforcer les capacités dans ce domaine de recherche au Manitoba. Elle détient une maîtrise en administration publique de l'Université du Manitoba et possède une expérience de plus de 15 ans dans l'élaboration et la mise en œuvre d'une politique publique en matière de recherche et d'innovation, et dans la gestion de fonds et de programmes pour appuyer la recherche. Mme Weise a également une vaste expérience en planification stratégique, collaborant avec des conseils d'administration, tout en maintenant de solides relations d'affaires avec des partenaires et des intervenants du milieu de la recherche. Elle vit à Winnipeg avec son mari et ses trois enfants adeptes du hockey et du chant choral.


Date de modification :