Reportages sur l'autisme en Amérique du Nord

Retour au dossier : L'autisme, un trouble qui ne laisse personne indifférent

Qui? Pauline Tam, ancienne journaliste en santé et sciences médicales de l'Ottawa Citizen et lauréate d'une bourse en journalisme des IRSC.

Quelle est la question? Même si le trouble du spectre de l'autisme a été découvert il y a presque 70 ans, sa ou ses causes demeurent inconnues. Les estimations de la prévalence de l'autisme ont augmenté si abruptement au cours des dernières années que les chercheurs continuent de se demander si la maladie survient vraiment plus souvent ou si elle est simplement plus diagnostiquée. Pendant toute une année, j'ai mené une enquête sur la recherche, le traitement et le nouveau courant de pensée en lien avec l'autisme en Amérique du Nord.

De quelle recherche avez-vous traité dans vos articles? Un important schisme s'est produit parmi les chercheurs qui essaient de percer les causes de l'autisme : est-il seulement dans les gènes, ou quelque chose dans l'environnement déclenche-t-il une épidémie? La biologie qui sous­tend l'autisme, lequel toucherait aujourd'hui 1 enfant sur 88, est compliquée. Les gènes jouent un rôle, mais les experts ne peuvent pas dire généralement dans quelle mesure. Les expositions environnementales y sont aussi pour quelque chose, mais ils ne peuvent pas dire exactement lesquelles.

De plus en plus, des chercheurs croient que certaines personnes peuvent guérir de l'autisme, et que d'autres peuvent faire des progrès grâce à de meilleurs traitements. Les médecins et les chercheurs sont impatients de trouver de nouveaux médicaments qui, pour la première fois, permettraient de cibler les symptômes de base de l'autisme.

Des dizaines de milliers d'adolescents atteints du trouble du spectre de l'autisme deviendront majeurs au Canada au cours de la prochaine décennie, et on en sait encore peu sur leur capacité de participer pleinement à la société, ou sur ce qu'il faudrait pour leur permettre de le faire.

Quel est l'impact? Grâce à la bourse en journalisme des IRSC que j'ai reçue, j'ai écrit une série d'articles sur l'autisme qui a été publiée dans le journal Ottawa Citizen et qui a été reprise par huit quotidiens régionaux appartenant au réseau Postmedia, le plus important éditeur de quotidiens au pays. Elle a suscité un grand nombre de commentaires de familles d'enfants autistes et de fournisseurs de services dans tout le Canada. Elle a aussi inspiré une séance de clavardage, à l'échelle nationale, mettant en vedette la Dre Evdokia Anagnostou, une chercheuse sur l'autisme financée par les IRSC. L'ombudsman de l'Ontario, qui mène une enquête provinciale sur les services aux adultes autistes, y est intervenu. Les articles ont enfin suscité l'intérêt des éducateurs, qui veulent réimprimer la série comme outil pédagogique pour les étudiants de niveau collégial.

Lisez la série d'articles de Pauline Tam dans l'Ottawa Citizen (en anglais seulement).

Date de modification :