La santé mentale des Canadiens atteints de troubles du spectre autistique : l'importance de la recherche sur le traitement et les soins

Retour au dossier : L'autisme, un trouble qui ne laisse personne indifférent

Qui? Dr Jonathan Weiss, Université York, titulaire de la chaire de recherche sur le traitement des troubles du spectre autistique et les soins aux patients

Quel est le problème à l'étude? À tout moment, sept personnes atteintes d'un trouble du spectre autistique (TSA) sur dix éprouvent des problèmes émotifs ou comportementaux. Nous devons disposer de meilleurs moyens pour soigner les personnes atteintes d'un TSA tout au long de leur vie et pour soutenir ces dernières ainsi que leurs familles. Or, nous en savons à présent très peu sur les facteurs qui augmentent les risques ou qui mènent à de meilleurs résultats.

Quelle est la recherche? Le Dr Weiss dirige plusieurs études financées par la chaire de recherche sur le traitement des TSA et les soins aux patients, laquelle est subventionnée par les IRSC en partenariat avec Santé Canada, la Fondation de la famille Sinneave, NeuroDevNet, Autism Speaks et l'Alliance canadienne des troubles du spectre autistique, et avec des fonds supplémentaires de la Spectrum of Hope Autism Foundation et de l'Université York. Ces études examinent les facteurs qui augmentent les risques de troubles de santé mentale chez les personnes atteintes d'un TSA ainsi que ceux qui favorisent les résultats positifs. Le Dr Weiss et son équipe collaboreront avec les intervenants pour appliquer leurs résultats afin d'offrir des interventions efficaces et de guider les politiques en matière de traitement et de soins.

Quel est l'impact? La recherche du Dr Weiss porte sur l'expérience des parents qui prennent soin d'une personne atteinte d'un TSA et met en lumière le fait que la santé de la famille et celle de la personne atteinte sont interreliées. Elle montre aussi le lien entre des facteurs de stress comme l'intimidation et les problèmes de santé mentale dans cette population. Le Dr Weiss a lancé un blogue portant sur la santé mentale des personnes atteintes d'un TSA (en anglais seulement) afin de partager ses découvertes avec les personnes atteintes d'un TSA et leurs familles, les fournisseurs de services et les décideurs des différents paliers de gouvernements.

« Une bonne santé mentale signifie un meilleur sort pour les personnes atteintes d'un TSA et leurs familles, et une pression moins intense sur notre système de soins de santé, ce qui profitera à tous les Canadiens », affirme le Dr Weiss.

Date de modification :