Rapport annuel des IRSC 2012-2013 : Innovation, stratégie, modernité

Message du président

Au cours du dernier exercice, les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) ont réalisé d'importants progrès vers l'atteinte des objectifs présentés dans leur plan stratégique quinquennal, L'innovation au service de la santé. À un an de la fin du plan stratégique, en faisant le bilan de l'année 2012-2013, nous constatons que certains des buts qui semblaient si lointains commencent à prendre forme.

Fidèles à leur engagement d'assurer l'excellence de la recherche au Canada, les IRSC ont tenu une série de consultations avec les intervenants tout au long de l'année au sujet de la réforme du Programme ouvert de subventions de fonctionnement et du processus d'évaluation par les pairs. Au terme de ces consultations, nous avons dévoilé la nature exacte de cette réforme dans un document conceptuel et, à compter du prochain exercice, nous procéderons à la mise en œuvre des changements proposés.

En 2012-2013, les IRSC ont également fait de grands pas au chapitre de la recherche qui s'attaque aux priorités touchant la santé et le système de santé. Nous avons élaboré et peaufiné une série d'initiatives phares réunissant plusieurs instituts et partenaires des IRSC dans le but d'atteindre ensemble des objectifs de recherche bien définis. Nous avons annoncé les résultats des deux concours de financement menés pour les grandes initiatives phares Épigénétique et Médecine personnalisée, ainsi qu'une possibilité de financement pour une nouvelle initiative phare visant à réduire les disparités en santé chez les Premières Nations, les Inuits et les Métis du Canada.

Chacune de ces initiatives témoigne du pouvoir et de l'importance des partenariats. Au cours du dernier exercice, nous nous sommes efforcés d'améliorer davantage notre capacité d'établir de bons partenariats afin de mettre à profit plus rapidement les avantages de la recherche pour la santé et l'économie. Les IRSC explorent de nouveaux modèles d'affaires allant plus loin que la simple mise en commun de fonds et où les partenaires participent véritablement à la cogestion de la recherche. Ils appuient activement la Stratégie de recherche axée sur le patient (SRAP), qui représente une vaste coalition d'intervenants dont la préoccupation principale est l'atteinte d'objectifs clairs et réalisables en santé.

Enfin, preuve de leur engagement envers un meilleur suivi de l'impact des activités et des investissements, les IRSC ont préparé deux importants rapports d'évaluation sur leurs programmes ainsi qu'une évaluation conjointe avec la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) sur les investissements nationaux dans l'imagerie médicale. Dans chaque cas, les évaluations ont fait ressortir l'important rendement du capital investi. Par exemple, une étude de cas réalisée conjointement par les IRSC et la FCI et portant sur une technique d'imagerie utilisée pour le diagnostic de l'accident vasculaire cérébral aigu, la tomodensitométrie de perfusion, a accéléré d'au moins cinq ans l'utilisation de la nouvelle technique en milieu clinique.

Forts de toutes ces réalisations, les IRSC sont à même de produire des retombées et des avancées encore plus grandes dans l'atteinte de leurs objectifs stratégiques.

Alain Beaudet, M.D., Ph.D.
Président
Instituts de recherche en santé du Canada

Date de modification :