Directeur scientifique de l'IC : Dr Stephen Robbins

Le Dr Stephen Robbins a terminé ses études de premier cycle en 1985 à l’Université York, à Toronto, et a obtenu son doctorat en 1991 du Département de microbiologie et d’immunologie de l’Université de la Colombie-Britannique. Il s’est ensuite découvert une passion pour la recherche sur le cancer durant ses études postdoctorales (1991-1996) à l’Université de la Californie à San Francisco, sous la direction du Dr J. Michael Bishop, lauréat d’un prix Nobel. Durant cette période, il a participé à la caractérisation biochimique des tyrosines kinases, de la famille Src, et a pu démontrer leur rôle dans la signalisation compartimentée, caractéristique aidant à définir la spécificité d’un signal extracellulaire donné. Il s’est joint à l’Université de Calgary en 1996 où il occupe maintenant un poste de professeur au Département d’oncologie et au Département de biochimie et de biologie moléculaire. Le Dr Robbins vient de terminer son dernier mandat à titre de chercheur pour l’organisme Alberta Innovates – Health Solutions (anciennement l’Alberta Heritage Foundation for Medical Research) et a détenu pendant dix ans une prestigieuse chaire de recherche du Canada en génétique moléculaire du cancer. Il a également terminé son mandat à titre de directeur du Southern Alberta Cancer Research Institute, l’un des sept instituts de la Faculté de médecine de l’Université de Calgary, et a été directeur adjoint à la recherche de l’organisme Alberta Health Services – Cancer Care. En plus d’être directeur scientifique de l’IC, il est coprésident de l’Alliance canadienne pour la recherche sur le cancer et siège à de nombreux conseils consultatifs.

Le Dr Robbins s’intéresse depuis longtemps à la compréhension des circuits biochimiques qui contrôlent la prolifération et la différenciation des cellules, et aux mécanismes par lesquels ces circuits se dérèglent dans le cancer. Tout au long de sa carrière de chercheur, il a privilégié une approche plutôt translationnelle, qui a mené à la conception de nouveaux traitements contre la malaria, à la découverte d’une classe d’agents anti-inflammatoires et à l’établissement de nouvelles cibles thérapeutiques pour les tumeurs cérébrales. En plus de maintenir un programme de recherche productif, le Dr Robbins est un professeur dévoué qui a remporté plusieurs prix pour ses réalisations à l’Université de Calgary. Son expertise étant reconnue dans tout le pays, il a été membre et président de plusieurs comités nationaux d’évaluation de demandes de subventions, notamment de l’Institut national du cancer du Canada, de la Société de recherche sur le cancer et des Instituts de recherche en santé du Canada.

Date de modification :