Revue du modèle des instituts : biographie des membres de groupe de travail externe

Dre Karen Dodds
Sous-ministre adjointe
Direction générale des sciences et de la technologie
Environnement Canada

La Dre Karen Dodds est devenue sous-ministre adjointe de la Direction générale des sciences et de la technologie d'Environnement Canada en janvier 2011. Dans ses fonctions, elle supervise une direction générale de grande envergure englobant des activités, des laboratoires et des chercheurs à la grandeur du Canada. Les intérêts et les défis scientifiques y sont variés, allant de l'évaluation des risques associés à des produits chimiques particuliers, à la recherche sur l'habitat du caribou, en passant par l'inventaire national des émissions de gaz à effet de serre au pays et la surveillance de la qualité de l'eau, de la qualité de l'air et des changements climatiques.

Avant d'arriver à Environnement Canada, Karen travaillait à Santé Canada, où elle a occupé un certain nombre de postes de direction, y compris ceux de sous-ministre adjointe de la Direction générale de la politique stratégique, de directrice exécutive de l'Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire et de directrice générale de la Direction des aliments.

La Dre Dodds est titulaire d'un baccalauréat en biologie et en chimie, d'une maitrise en microbiologie de l'Université de Waterloo et d'un doctorat en microbiologie de l'Université de Guelph.

En tant que chercheuse, Karen a publié de nombreux articles scientifiques, écrit huit chapitres de livres et révisé deux livres.


M. Vincent Dumez
Directeur, Bureau facultaire de l'expertise patient partenaire
Faculté de médecine
Université de Montréal

M. Vincent Dumez est titulaire d'un diplôme en finance et d'une maîtrise ès sciences de la gestion de l'école internationale des Hautes Études Commerciales (HEC) de Montréal. Associé, directeur principal et leader d'expertise en design organisationnel d'une des sociétés d'experts-conseils les plus influentes de Montréal, M. Dumez a été conseiller stratégique durant près de 13 ans auprès de grandes entreprises et institutions (en particulier dans le secteur des soins de santé), surtout dans le domaine de la transformation organisationnelle. Il a contribué à plus de 150 mandats d'intervention touchant la planification stratégique, le diagnostic organisationnel, l'optimisation des processus opérationnels, la réorganisation, etc. Il est également coach en gestion auprès de cadres dirigeants.

Atteint de trois maladies chroniques depuis une trentaine d'années et, de ce fait, grand consommateur de services de soins de santé, M. Dumez a pris une part active à la réflexion et à la promotion du concept de patient partenaire. Cet engagement s'est récemment traduit par un mémoire de maîtrise intitulé L'affaire du sang contaminé au Québec ou l'échec de la relation médecin-patient, par une contribution active à la formation de patients atteints de maladies chroniques et par une action en tant que membre de différents conseils d'administration d'organismes communautaires et de conférencier lors de nombreux forums et ateliers destinés aux professionnels de la santé.

Depuis deux ans, dans une perspective d'amélioration de la collaboration entre le patient, le médecin et l'équipe de soins, M. Dumez agit à titre d'interlocuteur de premier plan auprès de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal. Dans le cadre de cette collaboration, il est devenu, en octobre 2010, le premier directeur du tout nouveau Bureau facultaire de l'expertise patient partenaire de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal.


Dr David Lynn
Directeur, Planification stratégique et Politiques
Wellcome Trust

David est membre de l'équipe de direction et directeur de la planification stratégique et des politiques chez Wellcome Trust depuis avril 2004. Il y dirige notamment la planification stratégique, l'élaboration des politiques et l'évaluation.

David, qui fait carrière dans le domaine des politiques et des stratégies scientifiques, a travaillé côte à côte avec le conseiller scientifique en chef du Royaume-Uni au Bureau du Cabinet. Au ministère du Commerce et de l'Industrie du Royaume-Uni, il a collaboré étroitement avec l'Agence spatiale européenne et la Commission européenne sur les politiques d'observation de la Terre et exercé un éventail de fonctions au Natural Environment Research Council.

David est membre du comité consultatif des appels en faveur d'œuvres de bienfaisance, un organe indépendant de la British Broadcasting Corporation (BBC), du conseil d'administration et du bureau de la Public Health Foundation of India, du conseil exécutif de l'Association of Medical Research Charities du Royaume-Uni et du forum de recherche du Centre européen des fondations.


Dr Jacques Magnan
Responsable scientifique principal
Projet de partenariat canadien Espoir pour demain
Partenariat canadien contre le cancer

Le Dr Jacques Magnan a été président-directeur général d'Alberta Innovates – Health Solutions (AIHS) jusqu'en décembre 2012, dirigeant l'organisme dans sa mission globale de soutien aux activités de recherche et d'innovation en santé dans la province.

Le Dr Magnan est né et a grandi au Québec. Titulaire d'un baccalauréat ès sciences en chimie et d'un doctorat en pharmacologie de l'Université de Sherbrooke, il est entré, au terme de stages postdoctoraux à Aberdeen (Écosse), à Toronto et à Montréal, au service du département de pharmacologie de l'Université de Montréal. Ses recherches portaient sur la pharmacologie des peptides, en particulier les différents groupes d'opioïdes dans le système nerveux central.

En 1990, le Dr Magnan est devenu agent scientifique au Conseil de recherches médicales du Canada à Ottawa. Son domaine de responsabilité principal était l'organisation du processus d'évaluation par les pairs pour les subventions de groupe et de programme. En 1994, il se joint à l'Alberta Heritage Foundation for Medical Research (AHFMR) [Fondation du patrimoine de l'Alberta pour la recherche médicale]. Il y est successivement directeur du service des subventions et des bourses, vice-président aux programmes et, enfin, directeur général de l'AHFMR, avant de devenir président-directeur général d'AIHS.


Mme Sue Paish
Présidente-directrice générale
Lifelabs Inc.

En juillet 2012, Mme Paish est devenue présidente-directrice générale de LifeLabs, l'un des plus importants fournisseurs de services de laboratoire communautaire au Canada, réalisant tous les ans plus de 50 millions de tests de laboratoire pour plus de 10 millions de Canadiens et de 20 000 médecins.

Avant son entrée en fonction à LifeLabs, Mme Paish dirigeait Pharmasave Drugs (National) Ltée, la plus grande chaîne de pharmacies indépendantes exploitées par leurs propriétaires au Canada. Auparavant, elle était associée directrice de Fasken, Martineau, DuMoulin, s.r.l., en Colombie-Britannique, le plus important cabinet d'avocats de Vancouver, comptant plus de 300 avocats et autres membres du personnel, et l'un des plus grands au Canada. Mme Paish siège également au conseil d'administration d'un certain nombre d'entreprises et d'organismes, dont la Fondation Michael-Smith pour la recherche en santé, la Fondation Rick-Hansen et le CORIX Group of Companies. Elle est présidente fondatrice du Women's Leadership Circle du Vancouver Board of Trade [Cercle de leadership des femmes de la Chambre de commerce de Vancouver].

Elle a également remporté un prestigieux prix « Top 100 : Les Canadiennes les plus influentes » en 2012. Quatre fois lauréates de ce prix, Mme Paish sera à nouveau couronnée pour ses réalisations cette année en étant intronisée au Panthéon des cent Canadiennes les plus influentes. Cet honneur n'a été décerné à ce jour qu'à 88 Canadiennes par le Réseau des femmes exécutives ((WXN).

Mme Paish, qui avait déjà été lauréate du prix « Top 100 » des Canadiennes les plus influentes en 2011, en 2010 et en 2005, a également reçu le prix d'ancienne émérite de l'Université de la Colombie-Britannique.


Dr Gilles Patry
Président-directeur général
Fondation canadienne pour l'innovation

Le Dr Patry détient un baccalauréat et une maîtrise ès sciences appliquées en génie civil de l'Université d'Ottawa, ainsi qu'un doctorat en génie de l'environnement de l'Université de la Californie à Davis. Il sera d'abord consultant en génie de l'environnement (1971-1978), puis professeur de génie civil à l'École Polytechnique de Montréal (1978-1983) et à l'Université McMaster de Hamilton (1983-1993). Ses recherches à l'Université McMaster l'amèneront à mettre au point un concept novateur de modélisation pour la simulation de mécanismes d'usine de traitement des eaux usées, puis à fonder à Hamilton la société d'experts-conseils Hydromantis Inc. Ses recherches portent principalement sur la modélisation, la simulation et le contrôle des systèmes environnementaux.

De retour à l'Université d'Ottawa en 1993, à titre de doyen de la Faculté de génie, le Dr Patry joue un rôle de premier plan dans la création de l'École d'ingénierie et de technologie de l'information, destinée à être à la fine pointe de la recherche et de la formation dans le domaine des technologies de l'information. Nommé vice-recteur aux études en 1997, il favorise la création de nouveaux instituts, programmes d'études et partenariats avec le secteur privé, les administrations publiques et d'autres établissements postsecondaires. Durant son mandat de recteur et vice-chancelier (2001-2008), il dirige l'élaboration et la mise en œuvre du plan stratégique Vision 2010, favorise l'essor d'initiatives pluridisciplinaires, pilote la plus importante campagne de financement de l'histoire de l'Université et engage des dépenses d'investissement de plus de 300 millions de dollars pour le campus. Il est aujourd'hui recteur émérite de l'Université.

Le Dr Patry est décoré de l'Ordre du Canada et de l'Ordre de l'Ontario, en plus d'être membre de l'Académie canadienne du génie. En 2004, il reçoit un doctorat honorifique de l'Université de Waterloo et de l'Université McMaster, et il est nommé dirigeant de l'année par le Regroupement des gens d'affaires de la Capitale nationale. En 2009, il est aussi sacré Chevalier de l'Ordre de la Pléiade de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie.


M. Yves Savoie
Président-directeur général
Société canadienne de la sclérose en plaques

Yves Savoie est président et chef de la direction de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SP) et en est le président de la Division de l'Ontario. Depuis son arrivée à la Société de la SP au début de 2007, M. Savoie dirige la mise en œuvre d'un nouveau plan stratégique pour l'ensemble de l'organisme. Croissance 2015 [ PDF (300 Ko) - lien externe ] (en anglais seulement) permet d'encadrer l'établissement des priorités et l'évaluation du rendement stratégique de la Société selon des étapes clés. M. Savoie participe fièrement aux activités de collecte de fonds de la Société de la SP et est l'un des champions de la commandite de la Marche de l'eSPoir dans sa collectivité. Dans le cadre de ses fonctions, il veille globalement à la santé financière et à la qualité des programmes de l'organisme. Il représente la Société de la SP au Canada et en est le porte-parole principal auprès des donateurs, des gouvernements, des professionnels de la santé, des médias et de la communauté de la recherche sur la sclérose en plaques. La Société canadienne de la SP est un organisme sans but lucratif dynamique, dont la mission est d'être un chef de file dans la quête d'un remède à la sclérose en plaques et de permettre aux personnes aux prises avec cette maladie d'améliorer leur qualité de vie.

Ardent défenseur de l'intégration des personnes handicapées dans la collectivité, M. Savoie siège au conseil d'administration de la Fédération internationale de la sclérose en plaques (MSIF) et en préside le groupe consultatif des présidents et chefs de direction. Il est également membre du conseil exécutif de la Coalition canadienne des organismes bénévoles en santé, du comité de rédaction de la revue The Philanthropist et du comité directeur des normes d'Imagine Canada, qui a pour mandat d'achever la mise au point d'un programme de normalisation pour les organismes de bienfaisance et sans but lucratif du Canada. Il est titulaire d'une maîtrise en gestion de l'Université McGill ainsi que d'une maîtrise en administration des affaires de l'Université Concordia. Au terme d'un baccalauréat en relations internationales à l'Université de Toronto, il a en outre étudié au Collège du Pacifique Lester-B.-Pearson après avoir reçu une bourse du Nouveau-Brunswick, sa province d'origine.


Dr Lawrence Tabak
Directeur adjoint principal
National Institutes of Health

Le Dr Tabak a été nommé directeur adjoint principal des National Institutes of Health (NIH) le 23 août 2010, poste qu'il avait déjà occupé à titre intérimaire du 13 novembre 2008 au 14 août 2009. Nommé directeur du National Institute of Dental and Craniofacial Research (NIDCR) en septembre 2000, il a exercé ses fonctions jusqu'en août 2010. Avant de se joindre aux NIH, le Dr Tabak avait été doyen associé principal à la recherche et professeur de dentisterie ainsi que de biochimie et de biophysique à l'école de médecine et de dentisterie de l'Université de Rochester, dans l'état de New York. Ancien récipiendaire du mérite des NIH, il a été honoré et récompensé à plusieurs reprises pour ses travaux, ayant notamment été élu membre de l'Institute of Medicine des National Academies. Il a également reçu des prix d'enseignement pour son travail auprès des diplômés ainsi que des étudiants en médecine.


Mme Leslee Thompson
Présidente-directrice générale
Hôpital général de Kingston et présidente, Conseil des hôpitaux universitaires de l'Ontario

Mme Thompson est présidente et chef de la direction de l'Hôpital général de Kingston. Depuis son entrée en fonction en 2009, elle y a opéré un redressement majeur.

Mme Thompson possède plus de 25 années d'expérience en soins de santé, et ce, tant au chevet des patients qu'à la table du conseil de certains des plus grands organismes publics et privés de soins de santé au Canada. Elle a plus précisément été vice-présidente aux stratégies des systèmes de santé pour la société Medtronic, vice-présidente d'Action Cancer Ontario, vice-présidente à la direction et chef de l'exploitation du Sunnybrook & Women's Health Science Center [Sunnybrook et Centre des sciences de la santé des femmes], chef de l'exploitation de l'Hôpital Toronto Western du Réseau universitaire de santé et chef de l'exploitation de l'Hôpital Royal Alexandra du système Capital Health de l'Alberta.

Mme Thompson a commencé à faire carrière en tant qu'infirmière en soins intensifs. Elle est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires de l'Université Western Ontario, d'une maîtrise en soins infirmiers de l'Université de Toronto et d'un diplôme en sciences infirmières de l'Université Queen's. Elle possède le titre de Certified Health Execu­tive, est professeure adjointe à la Faculté des sciences de la santé de l'Université Queen's et fait partie du corps professoral du Schulich Executive Education Center [Centre de formation des cadres Schulich] de l'Université York.

Mme Thompson a également remporté des prix pour sa contribution à la profession infirmière, pour sa conduite d'un programme national de service public et pour son apport au rayonnement des meilleures pratiques en gestion des soins de santé. Elle siège actuellement au conseil d'administration de l'Association des hôpitaux de l'Ontario et est présidente du Conseil des hôpitaux universitaires de l'Ontario.


Dr Luc Vinet
Ancien recteur
Université de Montréal

Le Dr Luc Vinet, né à Montréal en 1953, est titulaire d'un doctorat de troisième cycle de l'Université Pierre-et-Marie-Curie de Paris et d'un doctorat de l'Université de Montréal, l'un et l'autre en physique théorique. Après avoir été pendant deux ans chercheur associé à l'Institut de technologie du Massachusetts (MIT), il a été nommé au début des années 1980 professeur au Département de physique de l'Université de Montréal. En plus d'avoir été professeur invité dans un certain nombre d'universités réputées, le Dr Vinet est un conférencier recherché et l'auteur ou le coauteur de dix livres et d'une centaine d'articles scientifiques. Les travaux de ce physicien théoricien de renommée mondiale portent sur les théories de jauge, la supersymétrie, l'algèbre quantique, les systèmes intégrables et la combinatoire.

À l'Université de Montréal, le Dr Vinet s'est illustré, entre autres, comme directeur du Centre de recherches mathématiques (CRM), l'un des instituts nationaux de sciences mathématiques du Canada, de 1993 à 1999, et comme président du Réseau de calcul et de modélisation mathématique (RCM2), de 1996 à 1999. En 1999, il devient provost de l'Université McGill.

En 2005, Luc Vinet est nommé recteur de l'Université de Montréal, le plus grand établissement d'enseignement et de recherche du Québec compte tenu du nombre de ses étudiants et de ses professeurs et du volume de ses activités de recherche. Il a été l'instigateur de nombreuses initiatives, dont le développement d'un projet de nouveau campus et de pavillon des sciences dans la cour de triage d'Outremont, acquise en 2006, la création de l'École de santé publique, l'établissement de la Cité du savoir à Laval et la fondation du Forum international des universités publiques.
Le Dr Vinet siège ou a siégé aux conseils d'administration de nombreux organismes, dont la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, la Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec et Fulbright Canada. Il a reçu un doctorat honorifique de l'Université Claude-Bernard de Lyon, en France, et a été fait Officier de l'Ordre des Palmes académiques par le gouvernement français. Le gouvernement du Québec lui a remis le prix Armand-Frappier pour sa carrière de chercheur et sa contribution à la création et au développement d'institutions de recherche.

Date de modification :