Dr Harold Atkins

Affiliation

Médecin, Programme de greffe de sang et de moelle osseuse, Hôpital d'Ottawa

Comité

Comité de surveillance de la recherche sur les cellules souches

Notice biographique

Harold Atkins, MD, est médecin traitant pour le Programme de greffe de sang et de moelle osseuse à l'Hôpital d'Ottawa, professeur agrégé de médecine à l'Université d'Ottawa, ainsi que chercheur au Centre de recherche novatrice sur le cancer et directeur médical pour le Programme de médecine régénératrice de l'Institut de recherche de l'Hôpital d'Ottawa.

Le Dr Atkins est titulaire d'un baccalauréat en sciences médicales et d'un diplôme en médecine de l'Université d'Ottawa. Il a fait un stage d'un an comme résident en rotation à l'Hôpital général de Victoria (C.-B.). Il a par la suite suivi une formation spécialisée en médecine interne à l'Université d'Ottawa, et a été titulaire d'une bourse de clinicien-chercheur en hématologie, en greffe de cellules souches et en hématologie expérimentale à l'Université de Washington et à l'Institut ontarien du cancer.

Le Dr Atkins a reçu de nombreuses subventions au cours de sa carrière de chercheur et a publié plus de 65 articles de synthèse, sollicités ou évalués par les pairs. Dans sa pratique clinique, il a notamment dirigé les cliniques de traitement du myélome multiple dans le cadre du Programme sur les affections hématologiques malignes à l'Hôpital d'Ottawa.

Le chercheur se spécialise dans la prise en charge de patients nécessitant une greffe de cellules souches et il a pris l'initiative de recourir à la greffe de cellules souches aux fins de régénération immunitaire de patients atteints d'une maladie auto-immune grave, plus particulièrement la sclérose en plaques. Il a en outre mis sur pied des essais cliniques visant à examiner le rôle de la radiothérapie par augmentation de dose pour traiter des cancers du sang réfractaires. Sa recherche en laboratoire repose notamment sur une longue et fructueuse collaboration avec le Dr John Bell et porte sur le développement de virus oncolytiques pour traiter plus précisément, comme vaccins personnalisés, des cancers hématologiques.

Date de modification :