Atelier RISING SUN du Conseil de l’Arctique 2017
Des représentants internationaux et canadiens de groupes autochtones, du milieu de la recherche et des gouvernements réunis à Iqaluit pour discuter du suicide dans l'Arctique

Panel de discussion de RISING SUN :
De gauche à droite : Dr Alain Beaudet, président des Instituts de recherche en santé du Canada, Natan Obed, président d'Inuit Tapiriit Kanatami, et Jon Petter Stoor, membre de l'unité consultative norvégienne sur la santé mentale et l'abus de substances chez les Samis

Atelier du Conseil de l'Arctique sur la prévention du suicide

Les 1er et 2 mars 2017, le Groupe de travail sur le développement durable du Conseil de l'Arctique a tenu le troisième d'une série d'ateliers visant à réduire le taux élevé de suicide dans les régions circumpolaires.

Une centaine de représentants de groupes autochtones, du milieu de la recherche et de gouvernements se sont réunis à Iqaluit sous les auspices de la présidence américaine du Conseil de l'Arctique dans le cadre de l'atelier RISING SUN (Reducing the Incidence of Suicide in Indigenous Groups – Strengths United through Networks). Le but de l'atelier était de fournir aux groupes communautaires et aux représentants autochtones une tribune pour discuter d'initiatives de prévention du suicide, échanger des pratiques exemplaires et explorer la possibilité de définir des mesures communes qui aideront les travailleurs de la santé à répondre aux besoins de leur communauté tout en aidant les responsables des politiques à mesurer les progrès. Il a également permis aux participants d'évaluer l'adoption à plus grande échelle des interventions et de déterminer les obstacles à leur mise en œuvre et les défis d'adaptation culturelle.

Trousse de prévention du suicide

À partir des discussions tenues, les délégués américains élaborent en ce moment une trousse d'outils. Cette trousse et le rapport de l'atelier organisé sous les auspices de la présidence américaine devraient être finalisés plus tard cette année.

Nous sommes conscients qu'il existe des facteurs complexes interreliés qui contribuent au taux de décès par suicide dans les régions circumpolaires de l'Arctique. Les discussions tenues et les pratiques exemplaires échangées à l'atelier sont des pas dans la bonne direction, mais la découverte et la mise en œuvre de mesures efficaces pour réduire les taux de suicide restent à faire.

Les représentants s'entendent pour dire que la prévention du suicide chez les Autochtones doit demeurer une priorité commune sous la présidence finlandaise du Conseil de l'Arctique qui débute en mai 2017.

Atelier RISING SUN du Conseil de l'Arctique - Programme

Atelier RISING SUN du Conseil de l'Arctique - Rapport sommaire

Date de modification :