Profil de recherche – Protection contre le VIH

Un nouveau projet de recherche jette les bases d'une nouvelle approche thérapeutique pour le traitement du cancer colorectal

Photo : Dr Rupert Kaul

La plupart des infections à VIH sont transmises par contact sexuel, mais la transmission du VIH par voie sexuelle est étonnamment inefficace. Cette constatation a une incidence sur la mise au point d'un vaccin efficace contre le VIH, et ce, pour plusieurs raisons importantes. D'abord, en raison de la rareté de la transmission, il est très difficile d'étudier les événements immunitaires génitaux qui donnent lieu à la transmission, ce qui permettrait d'orienter la mise au point d'un vaccin. Deuxièmement, les chercheurs ont mis au point des modèles artificiels de transmission du VIH en raison de l'inefficacité de la transmission naturelle. Ces « lacunes en ce qui a trait à l'information sur les muqueuses » constituent un obstacle important dans l'élaboration d'un vaccin efficace contre le VIH.

La recherche a permis de démontrer que des aspects particuliers des voies génitales humaines constituent des déterminants cruciaux du risque de transmission du VIH : les bactéries normalement présentes chez chacun d'entre nous (le microbiome) et les aspects de l'immunologie génitale de chaque personne sont particulièrement importants. L'équipe de recherche regroupe des scientifiques s'intéressant à l'immunologie muqueuse du VIH, des experts dans la mise au point d'un vaccin contre le VIH, des spécialistes en immunologie fondamentale, des experts en essais cliniques participant depuis longtemps aux collaborations Toronto-Afrique, des écologistes des microbes et des chercheurs travaillant dans la communauté afin d'étudier les aspects très nouveaux de la susceptibilité au VIH chez des cohortes de participants de Toronto, du Kenya et de l'Ouganda ainsi que dans les modèles de vaccins expérimentaux.

Mettant leur expertise à profit, ces équipes feront de la recherche sur l'immunologie muqueuse, le microbiome humain et la mise au point d'un vaccin contre le VIH au sein de cohortes particulières de participants et de modèles de laboratoire très bien caractérisés et validés afin de mieux comprendre la transmission du VIH durant un rapport sexuel.

Date de modification :