L'IALA en action! – Mai 2015

Table des matières


Message du directeur scientifique

Alors qu'enfin le printemps bat son plein, à la veille de l'été, l'IRSC - IALA continue à collaborer avec divers communautés dans le cadre de la mise en œuvre du plan stratégique. qu'il vient de lancer. Le calendrier se remplisse vite! Au nombre des événements importants à souligner durant le seul mois de mai figure la Semaine nord-américaine de la sécurité et de la santé au travail, qui s'est déroulée du 3 au 8 mai. En partenariat avec l'Institut du vieillissement et l'Institut de la santé des femmes et des hommes des IRSC et l'Institut de recherche sur le travail et la santé, l'IRSC - IALA est à organiser le Programme d'été sur le vieillissement des IRSC, qui se déroulera cette année sous le thème « Vivre vieux, vieillir mieux : la santé, le bien-être et la participation des personnes âgées au monde du travail » du 1er au 5 juin, au Osgoode Hall, à Toronto.

La Journée mondiale du lupus et la Journée nationale de sensibilisation au syndrome de fatigue chronique et à la fibromyalgie ont eu lieu le 10 et le 12 mai respectivement, rappelant l'importance de soutenir la recherche et l'application des connaissances sur les maladies chroniques affectant la qualité de vie de beaucoup de Canadiens. Le Partenariat d'établissement des priorités pour la fibromyalgie chez l'adulte de la James Lind Alliance de l'IRSC - IALA s'emploie à cerner les questions encore sans réponse, du point de vue des patients, des soignants et des cliniciens, sur la prise en charge de la fibromyalgie chez l'adulte et à classer en ordre de priorité celles que ceux-ci jugent les dix plus pressantes.

Je participerai au congrès de EULAR (European League Against Rheumatism) à Rome, du 10 au 13 juin, et je me réjouis à la perspective d'y tenir des réunions productives avec des partenaires internationaux afin d'élaborer de nouvelles initiatives d'intérêt pour de multiples pays. L'IRSC - IALA reconnaît l'importance de la collaboration et des partenariats à l'échelle internationale pour faire avancer la recherche en santé qui profite à tous.

Également, je tiens à souligner quelques derniers sujets d'importance à la communauté de l'IALA tels les suivantes:

  • La peau étant l'un des domaines de recherche de l'IRSC - IALA, il est important de noter que le Congrès mondial de dermatologie aura lieu pour la première fois au Canada en 23 ans; il se déroulera du 8 au 13 juin à Vancouver.
  • • Pour mettre encore plus en lumière les maladies rares visées par les domaines de recherche de l'IRSC - IALA, nous incluons dans le présent numéro de L'IRSC - IALA en action! un coin des maladies rares pour mieux faire connaître les nouvelles recherches et la nécessité d'appliquer de nouvelles connaissances.
  • Pour d'autres nouvelles et mises à jour au sujet des changements aux IRSC, veuillez visiter la page « Modernisation des instituts » du site Web des IRSC.

Je vous invite à continuer à poser vos questions ou à formuler vos commentaires à IMHA@irsc-cihr.gc.ca. Please also follow me on Twitter @HaniElgabalawy.

Meilleures salutations,

Hani El-Gabalawy , M.D., FRCPC
Directeur scientifique
Institut de l'appareil locomoteur et de l'arthrite des IRSC

Possibilités de financement

La liste complète des possibilités de financement des IRSC figure dans le site Web de RechercheNet/a>.

Nom du programme : Subvention d'équipe : Équipe de recherche sur la mise en œuvre des Voies de l'équité – composante 2

Date limite de de présentation des demandes (Étape 2) : 15 septembre 2015 (Étape 1 : Lettre d'intention, FERMÉ)

Réseau canadien des modèles et mécanismes des maladies rares

Avez-vous identifié une nouvelle maladie génétique, ou vous intéressez-vous à une maladie génétique dont l'étude mériterait d'être approfondie par l'application à un organisme modèle? Si tel est le cas, consultez les possibilités de financement et de collaboration qu'offre le Réseau canadien des modèles et mécanismes des maladies rares au http://rare-diseases-catalyst-network.ca(en anglais seulement)

Changements aux rapports du Système de rapport sur la recherche des IRSC

Le présent message vise à vous informer de récents changements apportés aux rapports du Système de rapport sur la recherche (SRR) des IRSC. Le SRR est un outil utilisé par les IRSC pour recueillir de l'information cruciale sur les retombées de la recherche qu'ils financent. Les rapports sur la recherche financée permettent aux IRSC de compiler et d'évaluer des renseignements de plusieurs chercheurs, de surveiller les résultats de subventions individuelles sur plusieurs années, de produire des mises à jour pour démontrer la portée du financement attribué, et d'évaluer l'efficacité des programmes et stratégies de financement des IRSC.

En réponse à la rétroaction reçue du milieu de la recherche, les IRSC ont cerné des occasions de simplifier le rapport du SRR afin de réduire le fardeau imposé aux chercheurs, tout en s'assurant que les données recueillies concordent avec l'information que les IRSC sont tenus de fournir. Le nouveau rapport a moins de questions et c'est un rapport plus court par rapport à la version précédente.

Ainsi, tous les rapports (c.-à-d. les rapports actuellement en préparation et les nouveaux rapports du SRR) ont étés mis à jour le 9 avril 2015. Veuillez noter que les détenteurs de subvention ayant actuellement un rapport en préparation dans le SRR ont été contactés directement par les IRSC au sujet des répercussions de ce changement. Si vous avez des questions ou des préoccupations, n'hésitez pas à les transmettre à info@irsc-cihr.gc.ca.

Dernier lancement des opportunités de financement de l'application des connaissances et la commercialisation

La mise en œuvre de la nouvelle série de programmes ouverts et des nouveaux processus d'évaluation par les pairs des IRSC comprend un plan de transition pour éliminer graduellement les programmes ouverts existants de l'application des connaissances et les remplacer progressivement par les nouveaux mécanismes de financement, soit les volets Projet et Fondation. Ainsi, la date du dernier lancement pour le concours final de chaque programme sera le 24 juin 2015, tel que les concours ci-dessous :

  • Partenariats pour l'amélioration du système de santé : 2015-2016
  • Subvention de fonctionnement : Des connaissances à la pratique : 2015-2016
  • Subvention sur la synthèse des connaissances : automne 2015
  • Démonstration des principes (Phases I et II) : automne 2015
  • Subvention de fonctionnement: Programme de recherche en collaboration avec l'industrie : automne 2015

Prière de vérifier les opportunités de financement spécifiques pour plus de détails au sujet des objectifs et des échéanciers des concours.

Volet Projet – Projets en partenariat/d'application des connaissances intégrée (ACi) : considération spéciale

Le volet Projet devrait permettre de financer un portefeuille diversifié de projets de recherche en santé et d'application des connaissances à toutes les étapes de leur réalisation, de la découverte à l'application, ce qui comprend la commercialisation. Pour ce faire, les IRSC établiront un seuil minimum de projets d'application des connaissances et de commercialisation comportant une approche en partenariat/d'ACi qui seront financés. Plus de détails se trouvent dans le Volet Projet : premier concours pilote 2016 – Présentation d'une demande.

Coordonnés

Alison Bourgon, Gestionnaire
Stratégie de l'application des connaissances
Email: kt-ac@irsc-cihr.gc.ca

La recherche en vedette

Projet PRÉCISION : prévenir les complications des maladies inflammatoires de la peau, des articulations et de l'intestin

Le Dr John Esdaile est chercheur principal national d'une des neuf équipes de recherche qui ont reçu une subvention dans le cadre de l' initiative phare Inflammation et maladies chroniques des IRSC en 2014. Des représentants de ces équipes ont participé à une réunion de réseautage inaugurale organisée par l'IRSC - IALA et l'Institut des maladies infectieuses et immunitaires (IMII) des IRSC, à Winnipeg, en février 2015. Un des objectifs de la réunion était de promouvoir la collaboration entre chercheurs explorant différents aspects de l'inflammation dans le contexte des maladies chroniques. À la réunion, le Dr Esdaile a généreusement pris de son temps pour parler du projet de son équipe et faire part de ses idées sur le processus de collaboration entre chercheurs en santé. Il s'agit du premier d'une série d'entretiens avec des chercheurs spécialistes de l'inflammation.

Médecin et chercheur en rhumatologie à l'Université de la Colombie-Britannique, le Dr John Esdaile est directeur scientifique d' Arthritis Research Canada. Ses intérêts de recherche couvrent les aspects cliniques de l'arthrite, notamment les résultats de la recherche appliquée, son but étant d'améliorer la vie des personnes atteintes d'arthrite. L'objectif du projet actuel, PRÉCISION : prévenir les complications des maladies inflammatoires de la peau, des articulations et de l'intestin, consiste à examiner différents types d'arthrite, des maladies cutanées, le psoriasis et deux types de maladies de l'intestin, la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse, étant donné que les chercheurs pensent que ces troubles sont très liés par des caractéristiques communes. « Nous croyons que toutes ces maladies partagent un certain nombre de complications », explique-t-il. « Nous avons fait des progrès constants dans le contrôle des stades aigus de ces maladies, mais nous demeurons aux prises avec une inflammation constante de faible intensité. » Ces complications maintenant éclipsent les problèmes originaux, problèmes qui sont devenus traitables avec des meilleures thérapies.

Ces complications incluent des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, des embolies pulmonaires, des fractures de hanche, le diabète, des maladies pulmonaires et des infections graves nécessitant l'hospitalisation des patients. L'équipe PRÉCISION fera le lien entre ces complications et l'inflammation, et étudiera comment intervenir afin de les éliminer et prévenir. « Nous avons des raisons de croire que cela est possible, déclare le Dr Esdaile, et nous sommes emballés par la perspective d'améliorer l'évolution de ces maladies ».

La meilleure approche pour ce problème est de former une équipe multidisciplinaire, explique le Dr Esdaile, parce qu'il est clair pour les chercheurs qu'il existe plus d'un point de vue ». « Nous disposons de physiothérapeutes, d'ergothérapeutes et de rhumatologues; de biostatisticiens qui ont un rôle clé à jouer pour répondre à certaines questions », continue-il. « Si nous n'avions pas toute cette équipe, nous ne pourrions répondre qu'à une minuscule partie de la question », explique-t-il.

De plus, il s'attend que les techniques développées par l'équipe s'appliquent très bien à une multitude de maladies chroniques et de questions de recherche. «Nous nous attendons à ce que les résultats de nos travaux soient utiles non seulement pour les maladies que nous étudions, mais aussi pour l'étude des maladies chroniques en général », dit-il.

Les réunions et le réseautage avec d'autres équipes de recherche sont aussi très bénéfiques lorsqu'on travaille dans un domaine interdisciplinaire comme l'inflammation et les maladies chroniques. « Je trouve que c'est une occasion formidable de fécondation réciproque et d'initiation au travail des autres », mentionne-t-il au sujet de la réunion de réseautage de Winnipeg. « Peut-être peuvent-ils entrevoir, à mesure qu'ils mettent au point leurs modèles, comment ils pourraient rapidement les mettre en pratique. »

La participation des patients est un autre élément essentiel au succès de la recherche. « Je crois qu'une des choses les plus intéressantes à propos de notre recherche est l'engagement des patients dès le début. »

Avant de présenter sa demande de subvention, l'équipe du Dr Esdaile a réalisé un sondage pancanadien pour savoir quelles questions de recherche importaient aux yeux des personnes souffrant de maladies inflammatoires. « Les questions auxquelles nous tentons de répondre, explique-t-il, sont des questions choisies par des patients de tout le pays, et cela rend notre projet très stimulant ».

Nouvelles sur la recherche

Une nouvelle étude sur la santé musculosquelettique met en garde contre l'utilisation des plateformes vibrantes

Une nouvelle étude publiée dans la revue Arthritis & Rheumatology, montre que les plateformes vibrantes, dont l'usage est répandu dans les centres de santé et les cliniques de réadaptation, peuvent endommager considérablement les tissus articulaires.

Les plateformes vibrantes sont utilisées pour traiter un vaste éventail de troubles musculosquelettiques comme l'ostéoporose, l'arthrose et les douleurs dorsales. Les athlètes professionnels et amateurs s'en servent pour gagner de la force musculaire. La publicité présente aussi ces plateformes au grand public comme moyen de perdre du poids sans besoin de s'entraîner.

Les chercheurs Cheryle Séguin, de Matthew McCann et des collaborateurs du Western Cluster of Research Excellence in Musculoskeletal Health, se sont servis des modèles précliniques, et ont trouvé d'importants effets négatifs d'une vibration du corps entier sur les tissus articulaires. L'examen des articulations du genou après seulement quatre semaines d'exposition quotidienne à une vibration de tout le corps a permis de constater des lésions focales du cartilage articulaire ressemblant à l'arthrose, de même que des lésions de la colonne vertébrale ressemblant à la dégénérescence discale.

Ces travaux ont été financés par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, les Instituts de recherche en santé du Canada et la Société de l'arthrite. L'infrastructure a été fournie en partie par le Fonds des leaders de la Fondation canadienne pour l'innovation.

Sensibilisation aux maladies rares

Les besoins des patients qui vivent avec des maladies rares sont différents de ceux des patients en meilleure santé. La sensibilisation à ces maladies est une première étape en vue d'améliorer les soins personnalisés aux patients atteints de maladies rares.

Maladie de Kienbock – Selon une recherche présentée (en anglais seulement) à la réunion annuelle de l'American Society for Surgery of the Hand du 18 au 20 septembre 2014 à Boston, cette nécrose avasculaire touchant les articulations du poignet peut évoluer vers une fragmentation en l'espace de six mois. Pour de plus amples renseignements sur la maladie, veuillez consulter le site Web des National Institutes of Health(en anglais seulement)
Syndrome de Sjögren – Selon une nouvelle étude publiée dans la revue Arthritis Research & Therapy (en anglais seulement), les patients présentant une forme primaire du syndrome de Sjögren étaient aussi susceptibles d'avoir des comorbidités comme l'athérosclérose et une faible densité minérale osseuse que les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, et plus à risque pour d'autres maladies que les personnes en santé. Une autre étude publiée dans la revue Clinical and Experimental Rheumatology (en anglais seulement) a révélé que l'échographie aidait au diagnostic et au suivi de la forme primaire du syndrome de Sjögren.
Myasthénie grave – Une campagne dans les médias sociaux est menée sur Internet depuis quelques mois pour accroître la sensibilisation à cette maladie neuromusculaire auto immune chronique qui se manifeste par une faiblesse des muscles volontaires. Veuillez consulter #IhaveheardofMG pour en savoir davantage et échanger de l'information au sujet de la myasthénie grave. Des renseignements plus généraux sur la maladie sont offerts par la Myasthenia Gravis Foundation of America(en anglais seulement).

Nouvelles des partenaires

Alliance de l'arthrite du Canada

La réunion annuelle de l'Alliance de l'arthrite du Canada aura lieu les 22 et 23 octobre 2015 au pavillon Delta de l'Hôtel Kananaskis, en Alberta.

Arthritis Consumer Experts

Nous vous invitons à lire le numéro d'avril de Joint Health, la publication mensuelle du comité Arthritis Consumers Experts, qui honore la mémoire du Dr Cy Frank, premier directeur scientifique de l'IRSC - IALA. Le Dr Frank, décédé en mars, était aimé et respecté par toute la communauté, dans ses rôles de clinicien, chercheur, professeur, mentor, et plusieurs autres encore.

Le comité Arthritis Consumer Experts et la famille de programmes éducatifs JointHealthMC offrent un webinaire intitulé « Faits PBU ». Les produits biologiques ultérieurs, ou PBU, forment une nouvelle classe de médicaments en vente sur le marché canadien. Les consommateurs et les patients aux prises avec une forme auto immune d'arthrite et d'autres maladies touchant le système immunitaire doivent se renseigner à leur sujet auprès de sources fiables.

Pour vous inscrire, veuillez remplir le formulaire, y compris tous les champs marqués par un astérisque, et cliquer sur « Soumettre ».

Réseau canadien de recherche en santé buccodentaire

NCOHR's next Canadian dental student workshop, Schmoozing Your Way to a Successful Scientific Career will take place Wednesday afternoon, July 29. Information about student workshops is on the site Web du RCRSB.

Le coin Cochrane

Les valuations Cochrane jouent un rôle important dans l'application des connaissances. La Collaboration Cochrane travaille à la transmission des connaissances aux communautés de chercheurs en santé, au bénéfice des patients et de l'ensemble du système de santé.

En outre des examens, le Centre canadien Cochrane publie, trois fois par année, un bulletin électronique - Relais Cochrane ! et, deux fois par année, un bulletin électronique sur Formations et événements (s'abonner ici).

S'il vous plaît voir le nouveau sélection de revues du Groupe Cochrane sur les traumatismes ostéoarticulaires et musculaires sur la page Web de l 'IRSC - IALA Cochrane

Réunions d'intérêt

28e Anniversaire Forum Canadien des étudiants en recherche en santé (en anglais seulement)
2-4 juin, 2015
Winnipeg (MB)

23e Congrès mondial de dermatologie (en anglais seulement)
8-13 juin 2015
Vancouver, C.-B.

EULAR Rome 2015 (en anglais seulement)
10-13 juin, 2015
Rome, Italie

Congrès national de l'Association canadienne de physiothérapie (en anglais seulement)
18-21 juin 2015
Halifax (N.-É.)

12e Congrès mondial annuel sur la biotechnologie industrielle (en anglais seulement)
19-22 juillet 2015, Montréal (Québec)

Colloque de la Collaboration Cochrane (en anglais seulement)
3-7 octobre 2015
Vienne, Autriche

4e Conférence internationale d'orthopédie et de rhumatologie (en anglais seulement)
26-28 octobre 2015
Baltimore (Maryland), États Unis.

Réunion annuelle de l'American College of Rheumatology (en anglais seulement)
6 au 11 novembre 2015
San Francisco (Californie)

Dernière page

Tenez-vous au courant des nouvelles
À l'ère des médias sociaux, il est important pour les membres d'un milieu de recherche en santé de suivre l'actualité médicale dans les domaines qui les concernent. À l'IALA, nous recueillons des infocapsules se rapportant à nos domaines d'intérêt. Si vous désirez recevoir ces « alertes Google » bimestrielles, écrivez à christine.mazur@umanitoba.ca.

Contactez-nous

Faites partie de la communauté de l'IALA! Envoyez vos nouvelles et votre information à : christine.mazur@umanitoba.ca

IRSC Institut de l'appareil locomoteur et de l'arthrite
Université du Manitoba
290 Centre Brodie 727, avenue McDermot
Winnipeg (Manitoba) R3E 3P5
IMHA@irsc-cihr.gc.ca

Abonnez-vous à L'IALA en action.

Date de modification :