Aurons-nous bientôt un remède contre le VIH/sida?

Comment les chercheurs canadiens aident à combattre la maladie

17 juillet 2015

Il y a déjà plus de 30 ans que les chercheurs ont découvert que le VIH cause le sida. Au cours des dernières décennies, les chercheurs ont fait des progrès incroyables dans le traitement et la prévention de la maladie, mais ils n'ont toujours pas atteint leur but ultime, la découverte d'un remède. Ils continuent de travailler fort pour vaincre la maladie, et ils sont plus optimistes que jamais. Écoutez le Dr Marc Ouellette, directeur scientifique de l'Institut des maladies infectieuses et immunitaires des IRSC, sur la manière dont le Canada contribue aux efforts mondiaux en vue de vaincre le VIH/sida.


Dr Marc Ouellette

Entrevue audio

Transcription

D : Ici David Coulombe et les nouvelles des IRSC. Trente-cinq millions de personnes à travers le monde souffrent du VIH. Cependant, les chercheurs sont quand même optimistes. Mon invité d'aujourd'hui est le Docteur Marc Ouellette. Il est le directeur scientifique de l'Institut des maladies infectieuses et immunitaires des Instituts de recherche en santé du Canada.

Docteur Ouellette, bonjour.

M : Bonjour.

D : Docteur Ouellette, est-ce que nous allons pouvoir guérir les gens un jour du VIH?

M : On y travaille très fort. Donc en recherche, il y a beaucoup d'efforts qui se font pour essayer éventuellement de guérir du SIDA. On parle bien de se débarrasser du virus qui ne nous donne pas la maladie et il y a des efforts qui sont considérables pour arriver à cette fin.

D : Alors vous voyez vraiment des progrès?

M : Absolument, depuis plusieurs années, il y a des progrès qui ont été faits. On sait que le VIH/SIDA était une maladie mortelle il y a de ça 20 ans. Maintenant, c'est rendu, du moins au Canada, une maladie chronique et maintenant, on travaille très fort pour avoir une guérison.

D : Mais quels sont les obstacles qui nous empêchent justement d'être capables d'aider encore davantage les gens qui vivent avec le VIH?

M : En fait, c'est que le virus qui cause le SIDA, donc c'est un virus, va se cacher à l'intérieur de nos cellules et il va rester silencieux, donc c'est assez difficile. Il est là en sourdine, puis il va être là de façon permanente. Les efforts de recherche ont essayé de le faire sortir de sa cachette pour ensuite être capable de le tuer avec des médicaments.

D : Parlez-moi un peu de l'effort du Canada. Comment on se situe, ici au Canada, par rapport à l'effort global, en fait mondial, de lutte contre le VIH?

M : Comme vous dites si bien, c'est un effort global et le Canada est une partie prenante de cet effort-là et, en fait, en 2014, les Instituts de recherche en santé du Canada ont financé une grande initiative de recherche sur la cure de plus de 10 millions de dollars.

D : Alors le progrès ou ce qui s'en vient est prometteur, et on a quand même bon espoir?

M : Absolument, les efforts internationaux de recherche, incluant ceux du Canada, vont sûrement nous amener plus près encore d'une cure contre le VIH.

D : Ce sont de bonnes nouvelles, merci Docteur Ouellette.

M : Ça me fait grand plaisir, merci.

Date de modification :