Le lait maternel protège-t-il l'enfant contre l'obésité?

Lien possible entre l'allaitement au sein et l'obésité dans la petite enfance

13 octobre 2015

De plus en plus d'enfants souffrent d'obésité au Canada. De fait, le taux d'obésité chez les enfants et les jeunes a presque triplé au pays depuis les trente dernières années. Aujourd'hui, plus d'un Canadien sur quatre fait de l'embonpoint ou est obèse.

Les effets à long terme de cette tendance pourraient être très sérieux. L'obésité accroît notamment le risque de diverses maladies chroniques comme le diabète, l'hypertension artérielle et la cardiopathie.

Pour s'attaquer à ce problème, les autorités de santé publique et les professionnels de la santé ont surtout cherché à trouver des façons d'encourager les enfants à manger sainement et à être actifs physiquement. On a dit aux parents d'inciter leurs enfants à délaisser le canapé au profit du terrain de jeu. On leur a aussi dit de se débarrasser de la malbouffe et de remplir leur frigo de fruits et de légumes.

Ces stratégies de gestion des habitudes de vie sont louables. Toutefois, de récentes données scientifiques laissent à penser que le problème de l'obésité pourrait prendre racine, du moins en partie, très tôt dans la vie, bien avant que la question de la malbouffe et de la sédentarité entre en ligne de compte. Des études en viennent à la même conclusion : les bébés allaités risquent moins de souffrir d'obésité plus tard dans la vie.  

Le lait maternel est considéré comme l'aliment idéal pour le nourrisson parce qu'il contient des nutriments et d'autres éléments utiles, comme des hormones qui favorisent la croissance et un sain développement.

La Dre Meghan Azad (à gauche) avec Jillian, 5 ans, et sa mère Melissa qui participent à l'étude CHILD. Avec la permission de Dre Meghan Azad, Université de Manitoba.

En revanche, nous ne savons pas exactement pourquoi l'allaitement naturel offre une protection contre l'obésité. Le lait maternel contient-il des agents protecteurs? L'allaitement aide-t-il le nourrisson à réguler son appétit? Les gènes de la mère, son alimentation ou sa santé influent-ils sur la composition de son lait?

La Dre Meghan Azad, professeure adjointe à l'Université du Manitoba et chercheuse à l'Institut de recherche de l'Hôpital pour enfants du Manitoba, dirige une étude visant à trouver des réponses à ces questions. ‎

‎« Nous savons que l'allaitement a un effet protecteur, mais nous devons creuser davantage la question afin de cerner les facteurs en cause », mentionne la Dre Azad.

La Dre Azad et son équipe se serviront de données et d'échantillons biologiques provenant de CHILD (Canadian Healthy Infant Longitudinal Development Study (en anglais seulement)), une étude financée par les IRSC et menée auprès de plus de 3 500 familles canadiennes dont les enfants sont suivis dès avant la naissance. Les chercheurs analyseront les échantillons de lait maternel et examineront l'information sur la santé des mères, les pratiques d'allaitement ainsi que l'indice de masse corporelle des enfants à un an et à trois ans.

« Il s'agit d'une étude très intéressante », déclare la Dre Debbie O'Connor, diététiste et chercheuse à l'Hôpital pour enfants et l'Université de Toronto, qui dirige un projet de recherche financé par les IRSC sur des moyens d'optimiser l'allaitement pour favoriser le sain développement des enfants prématurés. « Cette recherche nous permettra de mieux comprendre en quoi les différentes composantes du lait maternel influent sur la santé du nourrisson. J'ai hâte d'en voir les résultats. »

Les conclusions de l'étude de la Dre Azad pourraient contribuer à l'élaboration de nouvelles stratégies pour prévenir l'obésité, y compris de meilleures lignes directrices sur la nutrition des enfants en bas âge,  des recommandations alimentaires aux mères allaitantes, ainsi que de meilleures préparations pour nourrissons dans les cas où l'allaitement naturel n'est pas possible.

« Nous espérons que cette recherche débouchera sur de nouvelles stratégies pour lutter contre l'obésité infantile. Au final, elle pourrait contribuer à assurer un meilleur avenir pour nos enfants », déclare la Dre Azad.  

Cette étude est soutenue par les Instituts de recherche en santé du Canada, AllerGen, la Fondation des services médicaux du Manitoba et la Fondation de l'Hôpital pour enfants du Manitoba.

Pour de plus amples renseignements sur l'allaitement et la nutrition des nourrissons, consultez le site Web Canadiens en santé.

Regardez une vidéo (en anglais seulement) produite par la Dre Azad sur l'allaitement naturel et l'obésité infantile, laquelle a été présentée dans le cadre d'un concours commandité par l'Institut du développement et de la santé des enfants et des adolescents des IRSC. 

Date de modification :