Quels peuvent-être les impacts de lésions à la moelle épinière?

Comment protéger la plus importante connexion entre le cerveau et le corps humain

20 novembre 2015

Au Canada, environ 51 % des lésions médullaires sont attribuables à un traumatisme. C’était le cas pour Barbara Turnbull, journaliste de renom, blessée à la moelle épinière à un très jeune âge.

La défunte a milité toute sa vie pour la cause et a créé en 2001 une fondation qui porte son nom afin de reconnaître et d’appuyer financièrement la recherche internationale en neurosciences, plus particulièrement le rétablissement à la suite d’une lésion médullaire. En son honneur, les IRSC tiennent un concours annuel pour récompenser un chercheur dans ce domaine, qui se voit décerner une bourse de 50 000 $ de la part de la Fondation Barbara-Turnbull et de la Fondation Neuro Canada.

Dans le balado suivant, Le Dr Rémi Quirion, scientifique en chef du Québec et ancien directeur scientifique aux IRSC, fait l’éloge de cette bourse prestigieuse et relate des percées canadiennes dans la recherche sur la moelle épinière.


Dr Rémi Quirion,
Scientifique en Chef, Fond de recherche du Québec
Avec la permission des Fonds de recherche du Québec

Audio – Entrevue avec Dr Rémi Quirion

Transcription

Ici David Coulombe avec les Nouvelles de la Recherche en santé des IRSC. Un chercheur de l’Université McGill a reçu la Bourse Barbara Turnbull 2015 pour la recherche sur la moelle épinière, prix annuel soutenu notamment par un partenariat entre la Fondation Barbara Turnbull et les Instituts de recherche en santé du Canada. Alors pour discuter de la recherche sur les blessures à la moelle épinière, mon invité est le Dr Rémi Quirion, Scientifique-en-chef du Québec et ancien Directeur scientifique des IRSC.

David Coulombe : Dr Quirion, bienvenue à l’entrevue.

Dr Rémi Quirion : Bonjour, bonjour.

David Coulombe : Première question pour vous, aussi simple, en fait, que qu’est-ce que la moelle épinière et quel est son rôle dans le corps humain?

Dr Rémi Quirion : La moelle épinière c’est la très grande structure qui relie le cerveau à tout le reste du corps. Donc toutes les actions des muscles, des os, et tout ça, c’est contrôlé par notre système nerveux et c’est la moelle épinière qui est l’intermédiaire.

David Coulombe : Et quel est son rôle, en fait, dans le corps humain?

Dr Rémi Quirion : C’est de coordonner et de traduire les informations du cerveau vers le reste du corps et vice-versa, donc aussi les informations des différents membres, des différents organes vers le cerveau, tout ça est traduit et intégré via la moelle épinière.

David Coulombe : C’est assez important. Alors quel est l’impact d’une blessure à la moelle épinière?

Dr Rémi Quirion : En général, dépendamment à quel niveau elle arrive, soit le bas de la moelle épinière, le bas du dos ou plutôt vers le cou, ça va toucher différents organes. Comme par exemple, si c’est très haut au niveau du cou, il va y avoir des problèmes respiratoires parce que c’est vraiment notre moelle épinière qui traduit l’information, l’influx nerveux aux poumons et là on a des problèmes de respiration, des problèmes cardiaques. Si c’est plus bas au niveau de la moelle épinière, là c’est les membres inférieurs, par exemple, les jambes, le bas du corps, les bras qui vont être paralysés.

David Coulombe : Et est-ce qu’on peut prendre soin de notre moelle épinière?

Dr Rémi Quirion : Bien, il faut faire attention de se protéger. Par exemple, si on fait des sports, vraiment protégez avec des casques parce que très souvent lorsqu’on a un choc important au niveau du cou, on va briser la moelle épinière et à ce moment, c’est là qu’on devient paralysé. Il y a aussi, si on est en auto ou à différents types de moyens de transport, s’assurer qu’on met notre ceinture de sécurité. Par exemple, ça protège beaucoup la moelle épinière si jamais on avait un accident important.

David Coulombe : On a parlé de la Bourse Barbara Turnbull en entrée de jeu. Alors quel est le but de cette bourse-là?

Dr Rémi Quirion : La Bourse Barbara Turnbull c’est vraiment de reconnaître un très grand chercheur canadien qui s’est classé premier dans la compétition neuroscience aux Instituts de recherche en santé du Canada. Donc c’est un chercheur qui propose soit de la recherche plus fondamentale ou de la recherche clinique pour améliorer notre connaissance sur le fonctionnement de la moelle épinière et aussi lorsqu’il y a des accidents de la moelle épinière, comment on pourrait éventuellement les réparer.

David Coulombe : Peut-être une dernière question pour vous. Comment se comporte la recherche dans ce domaine?

Dr Rémi Quirion : On a fait énormément de progrès depuis 2001. La bourse a été créée en 2001. On a fait énormément de progrès. En 2001, on ne pouvait pas vraiment faire rien pour les personnes qui avaient des traumatismes importants de la moelle épinière. Il n’y avait pas vraiment rien à faire. Maintenant, avec des techniques de réadaptation et même avec des techniques qu’on appelle d’électrostimulation, donc stimuler la moelle épinière avec des courants électriques, on arrive à refaire fonctionner des membres. Donc c’est assez fabuleux.

David Coulombe : Très intéressant. Merci, Dr Quirion.

Dr Rémi Quirion : Merci bien.

Liens connexes :

Date de modification :