ICRAS : Pôle Québec-Maritimes

Contexte/Description

Le pôle Québec-Maritimes planifie de contribuer au consortium de l'ICRAS par des projets qui pourront accélérer le transfert des connaissances scientifiques vers la mise au point de nouveaux traitements, incluant des approches pharmaceutiques et des interventions psychologiques auprès des consommateurs de drogues.

Les chercheurs et collaborateurs du pôle ont acquis de l'expertise dans différents domaines pour éclairer les études observationnelles et les essais contrôlés randomisés multicentriques portant sur des formules de soins pour les personnes aux prises avec un problème de mésusage de substances ainsi que sur la création et l'évaluation de nouvelles méthodes préventives fondées sur des données probantes, grâce au financement accordé par les IRSC et d'autres instances de financement provinciales et internationales.

L'équipe intègre des chercheurs provenant de plusieurs universités et établissements, des cliniciens, des décideurs politiques, administrateurs, praticiens, ainsi que des représentants de groupes d'usagers et des intervenants œuvrant à différentes étapes de l'encadrement de personnes aux prises avec des troubles de consommation, des provinces atlantiques et du Québec. La collaboration des deux grandes associations (AIDQ, AQCID) regroupant les intervenants et organisations travaillant en prévention, réadaptation et thérapie dans le domaine de la toxicomanie, les centres hospitaliers et notre réseau de partenaires communautaires, permet à notre pôle  de s'étendre au-delà des centres urbains. La priorité est accordée aux populations les plus vulnérables telles que les femmes qui s'injectent des drogues, les jeunes à risque, les Autochtones en milieu carcéral, et les personnes en transition d'un milieu rural à urbain.

Chercheuse principale désignée

Julie Bruneau, M.D M.Sc; Professeure de médecine familiale et de médecine d'urgence à l'Université de Montréal, julie.bruneau@umontreal.ca

Elle est professeure de médecine familiale et de médecine d'urgence à l'Université de Montréal, chef du Département de médecine générale au Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) et codirectrice du Programme national canadien de formation en recherche sur l'hépatite C financé par les IRSC. La Dre Bruneau est reconnue comme une sommité de la médecine des toxicomanies au Canada, et a joué un rôle central dans la mise sur pied des programmes de traitement de substitution aux opiacés (TSO) et de distribution de seringues au Québec.

Chercheurs principaux

Objectifs

L'objectif principal du pôle Québec-Maritimes est d'offrir un milieu de recherche dynamique où partenaires cliniques et communautaires s'emploient à cerner les besoins et les priorités en matière d'intervention en toxicomanie. L'intégration d'activités de recherche régionales facilitera la réalisation de projets de recherche intégrés, multicentriques et de grande qualité à l'échelle nationale et internationale. Les priorités du pôle Québec-Maritimes seront l'élaboration, l'évaluation et la diffusion de modèles d'interventions sur quatre thèmes : la polyconsommation, les problèmes de santé mentale connexes, la douleur et les comorbidités.

Le programme du pôle consiste en trois activités complémentaires

  1. Un premier projet de démonstration portera sur de nouvelles interventions centrées sur la personnalité pour lutter contre la polyconsommation parmi des clients sous méthadone recrutés dans deux provinces (Nouvelle-Écosse et Québec).
  2. Un deuxième projet de démonstration permettra d'évaluer un programme de formation et d'intervention de pair à pair, mis sur pied par une organisation communautaire, dont les objectifs sont d'accroître l'accès à la naloxone pour la prévention des surdoses d'opiacés, et de vérifier la capacité des projets communautaires de mettre en œuvre les résultats finals.
  3. Les activités d'harmonisation et d'uniformisation permettront de vérifier les stratégies de recrutement et de gestion des données dans des centres universitaires, cliniques et communautaires de différentes instances locales et provinciales. Au chapitre de l'infrastructure, l'utilisation de descripteurs cliniques identiques communs et des résultats uniformes mesurés avec le même instrument validé accroîtront l'efficience de la recherche et faciliteront la mise en commun des données.

Coordonnées

Dre Julie Bruneau, Directrice & CPD
Tel. : 514-890-8000 poste. 30936
Fax : 514-412-7931
julie.bruneau@umontreal.ca

Aïssata Sako, Opérations de la recherche et Chargée de projet
Tel. : 514 890-8000 poste 30936
Fax : 514-412-7931
aissata.sako.chum@ssss.gouv.qc.ca

Centre de Recherche du CHUM
900, rue Viger, R06-428
Montréal (Québec) H2X 0A9
qmcrism-icras.chum@ssss.gouv.qc.ca
Site web

Date de modification :