Examens internes du projet de mise en œuvre de la réforme

Mai 2016

En 2015, les IRSC ont commandé des examens sur différents aspects du projet de mise en œuvre de la réforme. La direction des IRSC en a fait la demande afin d'évaluer les systèmes et les processus internes liés à la réforme et d'apporter des modifications rapidement à des projets d'une telle complexité. Le conseil d'administration des IRSC a été tenu au courant du déroulement du projet. Les trois rapports suivants ont été présentés au comité de vérification des IRSC, puis acceptés par ce dernier. Dans un souci de transparence, ces rapports sont maintenant disponibles sur demande.

Le rapport Mission de consultation de la Vérification interne, qui porte sur les leçons tirées du projet de mise en œuvre de la réforme, est le fruit de l'équipe de la Vérification interne des IRSC. Il traite principalement de gouvernance et des pratiques administratives liées à la gestion de projet et à la réorganisation interne qui ont mené aux nouveaux programmes de subventions Fondation et Projet. Selon le rapport, le projet de mise en œuvre de la réforme est appuyé par des outils de planification bien conçus, et les échéanciers des concours pilotes ont été respectés. On a également cerné des possibilités d'amélioration en ce qui touche l'échange d'information, les communications, l'établissement de rapports, la planification de projets et l'engagement des intervenants. Les IRSC prennent actuellement des mesures à l'égard de chacune de ces sphères de travail.

Le rapport Examen indépendant du projet CRM dans le cadre de la réforme, réalisé par Interis Consulting, a pour but d'évaluer la mise en place de systèmes opérationnels, qui s'imposaient pour appuyer les nouveaux processus d'exécution des programmes. Les IRSC ont sollicité les recommandations d'experts-conseils au sujet de la mise en œuvre de systèmes opérationnels complexes et transformateurs. Les possibilités d'amélioration visaient notamment la clarification des rôles et des responsabilités ainsi que de l'échéancier et de la portée des projets. Les IRSC s'emploient à adopter les recommandations présentées dans les rapports, par exemple en formant des comités de gouvernance qui surveilleront la portée et l'échéancier des projets.

Le rapport Réponse de la direction et plan d'action donne suite aux recommandations formulées dans les deux premiers rapports. Ces derniers ont permis à la direction de recevoir de la rétroaction tout au long de la mise en place des nouveaux systèmes opérationnels et de gestion, et ainsi d'ajuster le tir au besoin. Les IRSC sont en bonne voie d'adopter les recommandations présentées dans les rapports et prennent les mesures nécessaires pour s'attaquer aux problèmes soulevés en matière de gestion de projet.

Demander un exemplaire des rapports

Date de modification :