Rapport sur le Forum des jeunes chercheurs 2015

Delta Lodge de Kananaskis
22–23 octobre 2015
Kananaskis, Alberta, Canada

Table des matières

Résumé

Le Forum des jeunes chercheurs (JC) est une importante activité de formation de l’Institut de l’appareil locomoteur et de l’arthrite (IALA) des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), dont le but est de rassembler de jeunes chercheurs afin qu’ils puissent échanger, prendre connaissance des prochaines initiatives des IRSC, et participer à des ateliers. Cette année, le forum visait à fournir aux JC œuvrant dans les secteurs thématiques de l’IALA (arthrite, peau, muscles, os, réadaptation musculosquelettique et santé buccodentaire) certains outils qui leur seront utiles pour se préparer aux concours des IRSC et en sortir gagnants, ainsi qu’à les accueillir au sein de la communauté de chercheurs de l’IALA.

Les patients et les défenseurs de leurs intérêts ont joué un rôle actif tout au long du forum. D’ailleurs, deux patients membres du conseil consultatif de l’IALA ont pris part à l’ouverture du forum avec le directeur scientifique de l’Institut, le Dr Hani El-Gabalawy.

Durant la première séance, les JC ont obtenu des éclaircissements sur les réformes des IRSC dans une présentation du Dr El-Gabalawy et, plus tard, ont été renseignés sur les possibilités de partenariat avec des organisations comme la Société de l’arthrite dans un exposé informatif de la Dre Kate Lee, vice-présidente à la recherche et au développement de carrière de cette organisation. 

Deux ateliers séparés ont eu lieu sur la rédaction de demandes de subvention fructueuses, l’un adapté aux chercheurs du domaine biomédical offert par le Dr Marc Pouliot, et l’autre adapté aux chercheurs du domaine clinique, en services ou systèmes de santé et en santé publique ou des populations animé par la Dre Joy MacDermid.

Les JC ont ensuite été invités à se joindre au symposium de l’Alliance de l’arthrite du Canada (AAC) sur les Nouvelles orientations de la recherche sur l’arthrose pour les séances de l’après-midi, qui ont inclus des exposés et des discussions sur l’engagement des patients et l’application des connaissances.  

La deuxième journée du forum a débuté par le discours principal prononcé par le Dr Jean Rouleau, ex-directeur scientifique de l’Institut de la santé circulatoire et respiratoire des IRSC, qui possède une longue expérience comme mentor d’étudiants et de nouveaux chercheurs. Il a notamment conseillé aux JC de se spécialiser et de devenir des experts dans le domaine auquel ils peuvent le plus contribuer et où leur expertise à titre de chercheur respecté sera prisée.

Une séance sur l’engagement des patients a été conçue pour stimuler une discussion à microphone ouvert sur les pratiques exemplaires d’inclusion des patients à tous les niveaux de la recherche. Le groupe de discussion, formé de défenseurs des intérêts des patients, a encouragé les JC à inclure des patients dès le début de leurs travaux dans l’établissement des priorités ainsi que dans la gouvernance, la conception du projet, l’application des connaissances et la mise en œuvre.

Dans trois séances simultanées en sous-groupes, les JC ont pu discuter avec des mentors pourvus d’expertise sur les sujets suivants : 1) comment réussir à former une équipe multidisciplinaire; 2) comment réinventer sa carrière dans un marché de l’emploi en évolution; et 3) comment établir un dossier de publication.

Enfin, le forum a offert aux JC des occasions de réseautage avec les stagiaires de la Société de l’arthrite et les participants au symposium de l’AAC.

Contexte

Le Forum des JC de 2015 était le deuxième organisé par l’IALA. Le premier, un évènement majeur qui s’est tenu les 11 et 12 juin 2012 à Toronto, visait à rassembler des jeunes chercheurs dans les secteurs thématiques de l’IALA afin de leur permettre de former des réseaux, de participer à des ateliers et de repartir avec de nouvelles connaissances et de nouvelles relations pour contribuer au développement des capacités parmi la communauté d’intervenants de l’IALA. Lors de cette conférence inaugurale, l’IALA avait voulu mobiliser sa communauté de chercheurs autour des grands thèmes de son plan stratégique d’alors : lésions, réparation et remplacement des tissus; douleur, incapacité et maladies chroniques; et activité physique, mobilité et santé. Depuis le lancement du plan stratégique 2014‑2018 de l’IALA désignant trois nouvelles priorités stratégiques (douleur et fatigue chronique; inflammation et réparation des tissus; et incapacité, mobilité et santé), et compte tenu du besoin reconnu de stimuler la recherche multidisciplinaire, l’utilité d’un autre Forum des JC est devenue claire.

Survol du forum

Le récent forum, qui s’est tenu au Delta Lodge de Kananaskis les 22 et 23 octobre 2015, a intentionnellement coïncidé avec la réunion annuelle de l’AAC, qui incluait un symposium sur le thème des nouvelles orientations en recherche sur l’arthrose, ainsi qu’un souper de gala en hommage au Dr Cy Frank et aux pionniers des Rocheuses. Le Dr Frank, aujourd’hui décédé, a été le tout premier directeur scientifique de l’IALA, et l’Institut a jugé bon que les participants au forum prennent part à des activités de l’AAC. Comme le forum de 2012, celui de cette année a été une importante activité de formation qui visait à réunir des jeunes chercheurs (c.-à-d. chercheurs dont la carrière universitaire ne dépasse pas cinq ans) dans tous les secteurs thématiques de l’IALA afin qu’ils puissent échanger, s’informer des initiatives des IRSC, et participer à des ateliers utiles au développement de leur carrière et de leurs compétences connexes. Environ 80 JC de tout le Canada ont participé au forum, y compris à une séance d’affichage où ils ont tous présenté les résultats de leurs travaux. La séance d’affichage leur a aussi donné l’occasion de former des réseaux entre eux et avec d’autres intervenants du milieu présents au symposium de l’AAC.

Jour 1

Allocution d’ouverture

La première journée a débuté par l’allocution d’ouverture du directeur scientifique de l’IALA, le Dr Hani El-Gabalawy, qui a ensuite cédé la parole à deux patients membres du conseil consultatif de l’Institut, Alan Stordy et Dawn Richards, qui vivent tous deux avec des maladies chroniques couvertes par le mandat de l’IALA. Leur allocution a rappelé aux participants du forum l’importance d’inclure les patients dans la recherche et dans l’application des connaissances acquises de façon à ce que celles-ci soient accessibles aux patients à titre d’utilisateurs finaux de la recherche.

Présentations du forum

Le Dr El-Gabalawy a donné une présentation sur les récentes réformes aux IRSC, et s’est souvent interrompu pour répondre aux questions des JC. Ceux-ci voulaient particulièrement savoir comment les fonds seraient attribués dans le cadre des nouveaux volets Projet et Fondation, et ont exprimé des préoccupations relatives au processus d’évaluation par les pairs. Les questions sont venues de chercheurs actifs dans tous les secteurs couverts par le mandat de l’IALA et dans tous les thèmes de recherche des IRSC : recherche fondamentale, recherche clinique, et recherche en systèmes ou services de santé.

La Dre Kate Lee, vice-présidente, Recherche et développement de carrière, à la Société de l’arthrite, a encouragé les participants à regarder du côté d’organisations comme la sienne lorsqu’ils sont à la recherche de possibilités de financement ou de partenaires. Son exposé avait pour thème « Sortir des ornières des IRSC : Explorer d’autres sources de financement possibles ».

Le Dr Hani El-Gabalawy explique les réformes des IRSC aux jeunes chercheurs.

Ateliers : Comment rédiger des demandes de subvention dans un monde nouveau avec une vision nouvelle

Deux ateliers sur la rédaction de demandes de subvention ont été offerts parallèlement par deux chercheurs expérimentés membres du conseil consultatif de l’Institut, les Drs Marc Pouliot et Joy MacDermid. Le Dr Pouliot s’est adressé aux participants travaillant en recherche fondamentale, tandis que la Dre MacDermid a adapté sa présentation aux JC dans les thèmes 3 et 4 : recherche clinique et recherche en santé publique ou des populations. Dans les deux ateliers, les participants ont reçu de l’information sur les nouvelles subventions Projet et Fondation des IRSC, et sur le nouveau processus d’évaluation par les pairs.

Recherche biomédicale

Membre du conseil consultatif de l’IALA, le Dr Pouliot est chercheur en biomédical et professeur titulaire en infectiologie et en immunologie à l’Université Laval. Se fondant sur son bagage et son expérience, il a conseillé aux JC de porter attention aux normes d’accès à la permanence, et les a encouragés à se présenter aux concours de subventions Projet si les règles d’obtention de la permanence s’appliquent à leur établissement d’enseignement. Il les a aussi encouragés à faire pression sur leurs établissements respectifs pour faire changer les conditions d’obtention de la permanence, tout en insistant sur le besoin de faire partie d’une grande équipe de recherche et de ne pas travailler seul, comme cela est traditionnellement exigé par les universités. Bien qu’il soit important d’appartenir à une équipe, il faut aussi se tailler une place parmi les meilleurs de son domaine, pour ainsi en devenir le spécialiste au sein de son équipe. Il a recommandé aux JC de se renseigner auprès du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) et des IRSC sur les justifications nécessaires à une demande de financement ou de renouvèlement de financement, et sur ce qu’ils considèrent comme une recherche unique. Le Dr Pouliot a souligné l’importance de pouvoir rédiger des résumés en langage non scientifique, en ajoutant que selon lui les chercheurs devraient soumettre des projets qu’ils sont en mesure de mener à bien, qui sont raisonnables et réalistes. Il a conseillé aux JC de rédiger leurs demandes d’une façon qui témoigne de la maitrise de leur sujet de recherche, et qui soit agréable à lire et compréhensible pour les évaluateurs.

Recherche clinique et en services de santé ou santé des populations

La Dre MacDermid est professeure à l’École de physiothérapie de l’Université Western et à l’École des sciences de la réadaptation de l’Université McMaster. C’est aussi une clinicienne-chercheuse pourvue d’expertise dans les méthodes de mesure, d’application des connaissances, d’essais cliniques, de recommandation clinique, et d’autres domaines. Elle a insisté sur l’importance de lire les instructions aux candidats, et a expliqué quel programme de financement – Fondation ou Projet – convenait le mieux dans différentes situations. Elle a rappelé aux JC d’envisager d’autres sources de financement : organismes provinciaux, universités, organismes de santé, associations professionnelles, organisations caritatives, industrie. Les JC ont aussi reçu une liste des critères d’évaluation des demandes utilisés par les IRSC, ainsi que des conseils sur les pratiques exemplaires de rédaction de demandes et des exemples d’erreurs fréquentes commises par les candidats. La Dre MacDermid leur a rappelé de lire et de mettre en pratique le document des IRSC sur le genre et le sexe, et de tenir compte des considérations relatives au genre et au sexe dans la planification de leur projet; elle leur a aussi conseillé d’avoir en place un plan d’application des connaissances issues de leur recherche.

Symposium de l’AAC

Dans le cadre du partenariat entre l’IALA et l’AAC, les JC ont été invités à participer aux deux séances du symposium scientifique de l’AAC prévues en après-midi sur le thème des Nouvelles orientations en recherche sur l’arthrose, ainsi qu’au souper de gala organisé en hommage au tout premier directeur scientifique de l’IALA, le Dr Cy Frank, qui était un clinicien-chercheur et un expert réputé dans le domaine de l’arthrose. Les principaux thèmes abordés durant l’après-midi ont été la participation des patients à la recherche, l’application des connaissances, ainsi que le besoin de cerner les lacunes en recherche sur l’arthrose, de les classer par priorité et de les corriger.

La lecture des affiches des jeunes chercheurs a eu lieu en fin de journée, dans le cadre du cocktail organisé par l’AAC avant le souper de gala. Les stagiaires invités par la Société de l’arthrite et les organisations de consommateurs arthritiques du Canada ont aussi présenté leurs affiches en même temps.

Les affiches des jeunes chercheurs étaient en exposition lors de la réception de l’Alliance de l’arthrite du Canada.

Jour 2

Survol et conférencier principal

Le Dr El-Gabalawy a présenté le conférencier principal du Forum des jeunes chercheurs, le Dr Jean Rouleau, qui a été directeur scientifique de l’Institut de la santé circulatoire et respiratoire des IRSC. Le Dr Rouleau a acquis une vaste expérience comme mentor de jeunes chercheurs au cours de sa carrière, et il a travaillé avec le Dr Cy Frank à la formation de nouvelles générations de chercheurs.

Le Dr Rouleau a prévenu les JC que, malgré l’importance de se joindre à des équipes et de bien collaborer avec les autres, ils doivent travailler à délimiter leur propre territoire de manière respectueuse mais active. Il leur a indiqué que le Canada était riche en cohortes qui pourraient leur être d’une grande utilité pour s’établir comme experts dans des domaines particuliers, et les a encouragés à demander à des mentors ou des chercheurs chevronnés de soutenir leurs propositions.

Il a noté que les principaux obstacles au succès en début de carrière se situaient au niveau du soutien salarial, du financement de démarrage, et du financement transitoire insuffisant entre les subventions. Le manque de mentorat structuré est préoccupant dans l’environnement de formation et de mentorat actuel. Cependant, nous avons besoin de nouveaux réseaux et de réseaux de développement communautaire pour établir stratégiquement nos contributions prioritaires à la formation des jeunes chercheurs ainsi qu’au développement des capacités et de la compétitivité.

Un des principaux conseils offerts consiste à élaborer un parcours de carrière clair par la collecte fréquente de rétroaction. Il a aussi souligné l’importance d’avoir du temps réservé et de demeurer concentré, tout en conservant un équilibre travail-vie privée.

Présentations du forum

Changer la culture des chercheurs : séance sur l’engagement des patients

Durant la plénière, le Dr El-Gabalawy a parlé aux JC de la stratégie d’engagement des citoyens et des patients des IRSC, qui vise à inclure les citoyens vulnérables comme les Autochtones et les immigrants. Les « subventions de collaboration : Engagement des patients » constituent une des ressources exploitables par les chercheurs dans le cadre de la Stratégie de recherche axée sur le patient. Le Dr El-Gabalawy a conclu son intervention en décrivant les efforts d’engagement des patients de l’IALA, qui incluent les ambassadeurs de la recherche, le partenariat d’établissement des priorités pour la fibromyalgie chez l’adulte avec la James Lind Alliance, les partenariats avec des organismes comme l’AAC, et l’exercice d’un leadership aux IRSC dans la création d’un curriculum sur l’engagement des patients.

Allan Stordy, ex-membre du conseil consultatif de l’IALA et défenseur des intérêts des patients avec l’Alliance canadienne des patients en dermatologie (ACPD), a partagé avec les participants comment sa maladie de peau chronique s’est développée et comment il est parvenu à s’y adapter. Il voulait que les JC sachent qui sont les patients et toute l’utilité qu’ils peuvent avoir pour les chercheurs. Se fondant sur son expérience avec les chercheurs, il a conseillé à ceux-ci d’être eux-mêmes; il est important que les patients les connaissent comme personnes pour que la confiance puisse se bâtir. Selon lui, faire une demande de subvention est un peu comme tenter de convaincre des investisseurs privés; il a ajouté que si les patients sont accessibles, les chercheurs devraient l’être aussi. Il a rappelé que tous les patients sont différents et que les JC peuvent apprendre à leur contact. Il a encouragés les JC à s’ouvrir à l’idée d’inclure les patients dans tous les aspects de leurs recherches, même sur le plan biomédical.

La Dre Dawn Richards, membre du conseil consultatif de l’IALA, a parlé aux JC de sa vie avec une maladie chronique en leur rappelant que les patients ne sont pas que des patients. Elle a affirmé que les patients veulent participer mais ne savent pas toujours comment, et elle a invité les JC à traiter les patients comme n’importe quel autre collaborateur. Elle les a encouragés à établir, à la suite du forum, un plan d’engagement d’un patient dans leurs travaux et à éviter de lui confier un rôle purement symbolique, car les patients ne sont pas dupes et préfèrent que leurs contributions soient authentiquement appréciées et utilisées à bon escient.

Le Dr Rouleau s’est ensuite joint à M. Stordy et à la Dre Richards pour un groupe de discussion à microphone ouvert animé par le Dr El-Gabalawy. La première question a porté sur la manière d’engager les patients en recherche biomédicale fondamentale. La Dre Richards a suggéré de commencer par présenter des patients aux JC dans le cadre d’ateliers, car les JC ont des idées moins arrêtées sur le rôle du chercheur par rapport au patient. M. Stordy a suggéré qu’on fasse d’abord participer les patients à l’établissement des priorités, et qu’on les inclue dans les discussions sur la recherche à financer. Le Dr Rouleau a indiqué que l’engagement des patients pourrait toucher quatre aspects :

  1. L’établissement des priorités, en s’inspirant de la méthode de la James Lind Alliance;
  2. La gouvernance, en incluant un patient dans l’équipe de recherche, par exemple au sein du comité de direction d’un projet d’essais cliniques;
  3. La formation des chercheurs sur le rôle possible des patients;
  4. La collaboration avec leur médecin traitant en appui à l’inventaire des pratiques exemplaires.

Le Dr El-Gabalawy a suggéré d’encourager les chercheurs à expliquer leurs recherches aux patients par des résumés en langage non scientifique, et à inclure des patients dans la clarification des aspects éthiques des protocoles d’essais cliniques avec des êtres humains. 

Un des thèmes communs de la discussion a été le besoin de rétroaction et d’éducation mutuelles entre patients et chercheurs sur les besoins et les attentes des uns et des autres. La simplicité du langage utilisé et l’éventail des compétences possédé par les patients constituent des aspects à prendre en compte lorsque l’on recrute des patients. En réponse à des réserves exprimées concernant l’engagement des patients dans l’établissement des priorités de recherche, le Dr El-Gabalawy a souligné que la perspective et l’expertise des patients étaient essentielles aux chercheurs dans certains types d’études. Enfin, une JC a parlé de sa longue conversation avec un patient à la séance d’affichage de la veille, ce qui lui a fait réaliser qu’elle aimerait inviter des patients à venir parler aux étudiants de son laboratoire.

Séances en sous-groupes

Trois séances en sous-groupes ont été organisées sur trois thèmes d’intérêt pour les JC. Puisque le temps manquait pour présenter les séances plusieurs fois afin que tous les JC puissent participer à chacune, les trois sous-groupes se sont réunis dans la même salle après leur séance respective et ont partagé les principaux points ressortis de leurs discussions.

Comment réussir à former une équipe multidisciplinaire (Dre Claire Bombardier)

La Dre Claire Bombardier est directrice de la Division de rhumatologie de l’Université de Toronto, chercheuse principale à l’Institut de recherche de l’hôpital Toronto General, et ex-codirectrice scientifique du Réseau canadien de l’arthrite (RCA). Elle a donc pu partager son expérience de la formation d’un réseau national réunissant une communauté de recherche multisectorielle et multidisciplinaire. Au moment d’entreprendre un projet, la Dre Bombardier a conseillé aux JC de vérifier les données disponibles hors de leur portée immédiate, comme les bases de données cliniques et administratives à accès libre, et de travailler à partir de ce qu’ils trouvent. La formation d’une équipe devrait être un processus continu. Elle a souligné l’importance de connaitre son équipe et les motivations des membres, et d’être prêt à offrir des possibilités d’avancement en temps opportun. Il est aussi important de vérifier régulièrement les besoins du personnel en développement des compétences, tout comme de savoir ce que font les membres de l’équipe. L’expérience lui a appris que certaines personnes peuvent avoir des objectifs individuels qui nuisent aux objectifs du projet, et c’est pourquoi le chef de projet doit prendre le temps de vérifier ce que fait le personnel. Elle a conseillé de regarder du côté du secteur privé pour trouver des mentors, et d’avoir plus qu’un mentor ou modèle à suivre à l’intérieur et à l’extérieur de son organisation. Un mentor personnel peut être utile pour mieux concilier le travail et la vie privée. Elle a mis en garde les JC contre le danger de devenir « surchargé et sous-formé » au point d’oublier qu’il existe une vie en dehors du travail. Enfin, la Dre Bombardier a conseillé aux JC de suivre l’évolution constante de la recherche en santé, de planifier pour l’avenir, et de s’assurer que ce qu’ils font ne tombe pas en désuétude.

Comment réinventer sa carrière dans un marché de l’emploi en évolution (Dre Dawn Richards)

La Dre Richards a partagé son parcours de carrière, ponctué de nombreux choix à partir de l’école primaire jusqu’au marché du travail, puis entrainé dans une direction différente lorsque des problèmes de santé sont apparus. Par un réseautage constant et la prise de certains risques en retour de gros bénéfices, elle a développé de nombreuses compétences qui l’ont aidée à devenir polyvalente et très recherchée par les employeurs. Elle a réussi à bâtir une carrière dynamique en mettant à profit sa formation scientifique et son expérience de la gestion de projet, de la rédaction de demandes de subvention et de manuscrits, de l’engagement des patients, du travail avec les patients comme représentante de l’industrie et d’organisations caritatives, et de la collaboration avec des collègues consultants. La Dre Richards a offert plusieurs conseils au JC, notamment de se joindre à des réseaux, d’oser demander des choses (la pire réponse qu’on puisse obtenir est « non »), de ne pas couper les ponts, de suivre son intuition, de ne pas se préoccuper de l’opinion des autres, et de trouver sa passion et d’y rester fidèle. Elle leur a aussi conseillé d’être les défenseurs de leurs propres intérêts et de ne pas négliger le volet affaires de leur carrière.

Comment établir un dossier de publication (Drs Hani El – Gabalawy et Jean Rouleau)

Les Drs El-Gabalawy et Rouleau sont tous deux des auteurs prolifiques, et ils ont partagé ensemble une mine d’information sur leur expérience de chercheur publié avec ce sous-groupe de JC. Voici les principaux points ressortis de leur discussion :

Établir sa spécialité : Pensez à un domaine dans lequel vous pouvez faire des contributions importantes et devenir reconnu comme un expert.

Rédiger soigneusement : Si vous soumettez un manuscrit à une revue, assurez-vous qu’il est bien rédigé. En tant que membres du comité de rédaction de revues scientifiques, les Drs El-Gabalawy et Rouleau ont déclaré avoir lu des articles qui, même s’ils rapportaient d’excellentes recherches, étaient si mal rédigés qu’ils étaient impossibles à publier.

Cibler ses efforts : Cela s’applique tant aux articles qu’aux parcours de carrière en général. Le sujet des articles de recherche doit être bien ciblé : les articles trop généraux ne seront d’aucune utilité à la recherche dans le domaine. Pareillement, les JC devraient cibler leur carrière et devenir l’autorité dans leur domaine.

Clarifier l’identité des auteurs : L’identité des auteurs devrait être déterminée au début d’un projet et réexaminée tout au long du projet. Ainsi, tous les collaborateurs sauront clairement comment et pourquoi ils seront crédités. De plus, l’ordre de mention des auteurs d’un article est important, car cela révèle qui est l’auteur principal et qui sont les principaux collaborateurs. Le Dr Rouleau a conseillé aux JC d’être généreux envers leurs étudiants en les incluant dans les listes d’auteurs, car « les chercheurs sont jugés en fonction du succès de leurs étudiants ».

Assurer la qualité de la recherche : La dernière chose que souhaite un chercheur est d’avoir à publier une rétraction; les JC devraient donc s’assurer d’avoir soigneusement rédigé leur article avant de le soumettre. Le Dr Rouleau a conseillé de rédiger l’article complet avant d’en soumettre le résumé; et une fois qu’un chercheur a suffisamment de matériel pour produire un résumé, il devrait rédiger l’article sans tarder pour éviter que quelqu’un d’autre ne publie des travaux similaires. Une des pratiques exemplaires soulignées par les deux animateurs est de donner la priorité à la qualité plutôt qu’à la quantité.

Mot de la fin et séance d’affichage

Le Dr El-Gabalawy a remercié les JC de leur participation et les a encouragés à appliquer ce qu’ils ont appris à leur parcours de carrière. La journée a pris fin avec une séance d’affichage visant à permettre aux stagiaires de la Société de l’arthrite et aux JC de l’IALA de créer des liens entre eux et avec les participants au symposium de l’AAC.

Annexe 1 : Programme du forum

Jour 1 : jeudi 22 octobre 2015

Heure Séance Conférenciers
7 h Déjeuner (salle Explorer)
8 h Accueil (salle Explorer)
  • Hani El-Gabalawy, Directeur scientifique, IALA
  • Allan Stordy et Dawn Richards, Représentants des patients
8 h 10 Ère de changement : la réforme des IRSC Hani El-Gabalawy
9 h 20 Sortir des sentiers des IRSC : explorer d’autres possibilités de financement
La Société de l’arthrite (SA) Kate Lee, Directrice générale de la SA
CRSNG Frank Nolan, Agent de recherche et de développement de l’innovation
9 h 50 Période de questions Hani El-Gabalawy
10 h 20 Pause santé
10 h 40 Vision de la rédaction d’une demande de subvention dans un nouveau monde
  • Marc Pouliot
  • Joy MacDermid
11:45 h Dîner et réseautage (salle Rockies)
12 h 45 Symposium de l’AAC : Nouvelles orientations de la recherche sur l’arthrose
Voir le programme de la CAA pour les détails. (salle de bal Olympic)
17 h Levée de la séance du symposium de l’AAC
18 h 15 Réception cocktail de l’AAC (salle Explorer)
18 h 45 Souper de gala de l’AAC (salle de bal Olympic)
« Le Dr Cy Frank et les pionniers des Rocheuses »

Jour 2 : vendredi 23 octobre 2015

Heure Séance Conférenciers
7 h 15 Déjeuner (salle de bal Olympic - Argent et Bronze)
8 h Aperçu du jour 2
(salle de bal Olympic - Argent et Bronze)
Hani El-Gabalawy
8 h 10 Conférencier principal Jean Rouleau
9 h 10 Changer la culture de la recherche : séance d’engagement des patients
  • Hani El-Gabalawy
  • Dawn Richards
  • Stephen Robbins
  • Jean Rouleau
  • Allan Stordy
10 h 15 Pause santé
10 h 30 Séances en petits groupes
(salle de bal Olympic - Argent et Bronze, et salle Walker)
1. Réussir à former une équipe multidisciplinaire Claire Bombardier
2. Réinventer sa carrière dans un contexte professionnel en évolution Dawn Richards
3. Établir un dossier de publication Hani El-Gabalawy et Jean Rouleau
11 h 30 Compte rendu des séances en petits groupes (salle de bal Olympic)
12 h Mot de la fin Hani El-Gabalawy
12 h 05 Formalités de départ et déjeuner de réseautage
13 h -14 h 30 Séance d’affichage (salle Explorer)
15 h Navettes vers l’aéroport (boîtes-repas)

Annexe 2 : Liste des participants

Adesida, Adetola B
Associate Professor
University of Alberta
adesida@ualberta.ca

Alhusayen, Raed
Assistant Professor
University of Toronto
raed.alhusayen@sunnybrook.ca

Ardelean, Daniela
Assistant Professor
University of Toronto
daniela.ardelean@mail.utoronto.ca

Avivi-Arber, Limor
Assistant Professor
University of Toronto
limor.avivi.arber@utoronto.ca

Barnabe, Cheryl
Assistant Professor
University of Calgary
ccbarnab@ucalgary.ca

Bath, Brenna
Assistant Professor
University of Saskatchewan
brenna.bath@usask.ca

Bombardier, Claire
Senior Scientist
University of Toronto
claire.bombardier@utoronto.ca

Campbell, Mark
Assistant Professor
University of Ottawa
campbetm@hotmail.com

Carlesso, Lisa
Assistant Professor
University of Montreal
lisa.carlesso@umontreal.ca

Cavallo, Sabrina
University of Ottawa
Sabrina.cavallo@umontreal.ca

Chandran, Vinod
Assistant Professor
University of Toronto
vchandra@uhnresearch.ca

Clark, Andrea L
Assistant Professor
University of Calgary
alclark@uoguelph.ca

Colmegna, Ines
Research Institute of the
McGill University Health Centre
ines.colmegna@mcgill.ca

Cullen, Kim
Research Associate
Institute for Work and Health
kcullen@iwh.on.ca

Dale, Craig
Assistant Professor
University of Toronto
craig.dale@utoronto.ca

De Carvalho, Diana
Assistant Professor
Memorial University of Newfoundland
ddecarvalho@mun.ca

Desmeules, François
Investigator
Hôpital Maisonneuve-Rosemont
(Montréal)
f.desmeules@umontreal.ca

Drucker, Aaron
Clinical Assistant
Brown University
aaron_drucker@brown.edu

Eames, Brian F
Assistant Professor
University of Saskatchewan
b.frank@usask.ca

El-Gabalawy, Hani
Scientific Director
Institute of Musculoskeletal Health & Arthritis
Hani.Elgabalawy@umanitoba.ca

Erlandson, Marta
Assistant Professor
University of Saskatchewan
marta.erlandson@usask.ca

Fait, Philippe
Assistant Professor
Universite du Quebec a Trois Rivieres
philippe.fait@uqtf.ca

Fernandez-Gonzalez, Rodrigo
Assistant Professor
University of Toronto
rodrigo.fernandez.gonzalez@utoronto.ca

Ferron, Mathieu
Principal Investigator
Institut de recherches cliniques de Montréal
mathieu.ferron@ircm.qc.ca

Fortin, Carole
Assistant Professor
Hôpital Sainte-Justine (Montréal)
carole.fortin@umontreal.ca

French, Simon D
Assistant Professor
Queen’s University
simon.french@queensu.ca

Gauvin-Lepage, Jérôme
Assistant Professor
University of Montreal
jerome.gauvin-lepage@umontreal.ca

Gilbert, Penney M
Assistant Professor
University of Toronto
penney.gilbert@utoronto.ca

Graham, Ryan
Assistant Professor
University of Ottawa
rgraham@uottawa.ca

Hicapié, Cesar
University of Toronto and
University Health Network
cesar.hincapie@utoronto.ca

Huang, Peng
Assistant Professor
University of Calgary
huangp@ucalgary.ca

Hunt, Michael A
Associate Professor
University of British Columbia
michael.hunt@ubc.ca

Ivanova, Iordanka (Dany)
Research Scientist
University of Western Ontario
iivanov3@uwo.ca

Jetha, Arif
Mustard Fellow
Institute for Work and Health
ajetha@iwh.on.ca

Kalia, Sunil
Assistant Professor
Vancouver Coastal Health Research Institute
sunil.kalia@vch.ca

Kannu, Peter
Assistant Professor
University of Toronto
peter.kannu@sickkids.ca

Kin On Wong, Andy
Co-Director CaMos BQS
University Health Network
andykowong@gmail.com

Koch, Thomas
Assistant Professor
Ontario Veterinary College
tkoch@uoguelph.ca

Kulic, Dana
Associate Professor
University of Waterloo
dkulic@ece.uwaterloo.ca

Lee, Kate
Vice President
Research and Career Development
The Arthritis Society
info@arthritis.ca

Litvinov, Ivan
Assistant Professor
University of Ottawa
ivan.litvinov@mail.mcgill.ca

Macdermid, Joy
Professor
University of Western Ontario
jmacderm@uwo.ca

Mackey, Dawn
Assistant Professor
Simon Fraser University
dmackey@sfu.ca

Maly, Monica
Associate Professor
McMaster University
mmaly@mcmaster.ca

Marsh, Jackie
Post Doctoral Fellow
University of Western Ontario
Jackie.Marsh@lhsc.on.ca
jmarsh2@uwo.ca

Mazur, Christine
Communications Project Officer
Institute of Musculoskeletal Health & Arthritis
christine.mazur@umanitoba.ca

Melkus, Gerd E
Clinician Investigator
Ottawa Hospital General Campus
gerd.melkus@gmail.com

Mookherjee, Neeloffer
Associate Professor
University of Manitoba
Neeloffer.Mookherjee@med.umanitoba.ca

Nam, Diane
Associate Scientist
Sunnybrook Research Institute
diane.nam@sunnybrook.ca

Nimmon, Laura
Assistant Professor
University of British Columbia
laura.nimmon@ubc.ca

Novak, Christine B
Scientist
Toronto Rehabilitation Institute
christine.novak@utoronto.ca

Paci, Irina
Associate Professor
University of Victoria
ipaci@uvic.ca

Parsons, Joanne
Assistant Professor
University of Manitoba
joanne.parsons@umanitoba.ca

Passmore, Steven R
Assistant Professor
University of Manitoba
Steven.Passmore@umanitoba.ca

Peeler, Jason D
Associate Professor
University of Manitoba
jason.peeler@umanitoba.ca

Pelletier, Chelsea
Assistant Professor
University of Northern British Columbia
chelsea.pelletier@unbc.ca

Pelletier, Martin
Assistant Professor
Centre hospitalier de l’Université Laval
martin.pelletier@crchudequebec.ulaval.ca

Pelling, Andrew E
Associate Professor
University of Ottawa
a@pellinglab.net

Penuela, Silvia
Assistant Professor
University of Western Ontario
spenuela@uwo.ca

Perreault, Kadija
Assistant Professor
Université de Montréal
kadija.perreault@fmed.ulaval.ca

Perrucio, Anthony
Assistant Professor
Toronto Western Research Institute
perrucci@uhnres.utoronto.ca

Perry, Christopher
Assistant Professor
York University
cperry@yorku.ca

Poitras, Stéphane
Associate Professor
Ottawa Hospital General Campus
stephane.poitras@uottawa.ca

Pouliot, Marc
Professor
Laval University
marc.pouliot@crchul.ulaval.ca

Rainbow, Michael
Assistant Professor
Queen’s University
michael.rainbow@queensu.ca

Richards, Dawn
Consultant and Vice President
Canadian Arthritis Patient Alliance
dawn.p.richards@gmail.com

Robbins, Shawn M
Assistant Professor
McGill University
shawn.robbins@mcgill.ca

Robbins, Stephen
Scientific Director
Institute of Cancer Research
srobbins@ucalgary.ca

Robson, Elizabeth
Secretary to Institute Advisory Board
Institute of Musculoskeletal Health & Arthritis
elizabeth.robson@umanitoba.ca

Rouleau, Jean L.
Scientific Director
Institute of Circulatory and Respiratory Health
jean.rouleau@umontreal.ca

Roy, Jean-Sébastien
Associate Professor
Centre for Interdisciplinary Res. in Rehabilitation & Social Integration
jean-sebastien.roy@rea.ulaval.ca

Rushton, Paula
Assistant Professor
Université de Montréal
Paula.rushton@umontreal.ca

Sacco, Sandra
Brock University
ssacco@brocku.ca

Schacter, Isanne
University of Manitoba
isanne.schacter@gmail.com

Schneider, Prism
Clinical Assistant Professor
University of Calgary
prism.schneider@gmail.com

Siqueira, Walter L
CIHR New Investigator
University of Western Ontario
walter.siqueira@uwo.ca

Soleimani, Vahab D
Assistant Professor
Jewish General Hospital
vahab.soleimani@mcgill.ca

Stordy, Allan
President & CEO Arete HR Inc
astordy@aretehr.com

Szajcz-Keller, Nicole
Assistant Director
Institute of Musculoskeletal Health & Arthritis
nicole.szajcz-keller@umanitoba.ca

Tamimi, Faleh
Assistant Professor
McGill University
faleh.tamimimarino@mcgill.ca

Teeter, Matthew Glenn
Assistant Professor
University of Western Ontario
Matthew.Teeter@lhsc.on.ca

Tomkins-Lane, Christy
Associate Professor
Mount Royal University
clane@mtroyal.ca

Touma, Zahi
Assistant Professor
University Health Network
ztouma@uhnresearch.ca

Toupin April, Karine
Associate Scientist
Children’s Hospital of Eastern Ontario
ktoupin@cheo.on.ca

Trask, Catherine
Assistant Professor
University of Saskatchewan
cmt520@mail.usask.ca

Violi, Michelina
Project and Finance Officer
Institute of Musculoskeletal Health & Arthritis
michelina.violi@umanitoba.ca

Voronov, Irina
Assistant Professor
University of Toronto
irina.voronov@utoronto.ca

Walsh, Kate
Administrative Clerk
Institute of Musculoskeletal Health & Arthritis
Kate.walsh@umanitoba.ca

Walton, David M
Assistant Professor
University of Western Ontario
dwalton5@uwo.ca

Warman, Jodi
Assistant Professor
University of Ottawa
jwarman@toh.on.ca

Waugh, Charlotte
Marie Curie Actions Research Fellow
University of British Columbia
charlotte.waugh@hiphealth.ca

West, Sarah
Post-doctoral Research Fellow
University of Toronto
sarah.west@mail.utoronto.ca

Whittaker Jackie
Assistant Professor
University of Alberta
jwhittak@ualberta.ca

Wideman, Timothy
Assistant Professor
McGill University
timothy.wideman@mcgill.ca

Willett, Thomas
Assistant Professor
University of Waterloo
thomas.willett@uwaterloo.ca

Yokota, Toshifumi
Assistant Professor
University of Alberta
toshifum@ualberta.ca

Zhai, Guangju
Associate Professor
Memorial University of Newfoundland
guangju.zhai@med.mun.ca

Annexe 3 : Personnel des IRSC ayant contribué à l’organisation de la conférence

  • Hani El-Gabalawy
  • Christine Mazur
  • Nicole Szajcz-Keller
  • Kate Walsh
  • Michelina Violi
Date de modification :