Des médecins, pharmaciens et représentants gouvernementaux réunis pour parler de l’utilisation responsable des antimicrobiens

L’Institut des maladies infectieuses et immunitaires des Instituts de recherche en santé du Canada était l’hôte, les 17 et 18 novembre 2016, à Toronto, d’un forum sur l’utilisation responsable des antimicrobiens. La rencontre, qui se déroulait dans le cadre de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques, a été rendue possible grâce au soutien de Merck Canada inc.

L’utilisation responsable des antimicrobiens, qu’on appelle aussi gestion de l’utilisation des antimicrobiens, est essentielle puisque la résistance aux antimicrobiens – qui survient quand des microbes comme les bactéries, les virus, les champignons et les parasites changent de façon telle que les médicaments jusque-là efficaces contre eux cessent de l’être – est souvent la conséquence d’une mauvaise utilisation des antimicrobiens (par exemple, lorsqu’un médecin prescrit des antibiotiques à une personne qui a une infection virale comme le rhume ou la grippe, ou lorsque des agriculteurs s’en servent pour favoriser la croissance de leur bétail).

Des représentants d’organisations gouvernementales, d’établissements de recherche et de l’industrie ont assisté au forum.

« Le forum a été une excellente occasion pour les chercheurs de rencontrer des représentants du gouvernement et de l’industrie afin de trouver ensemble des façons innovantes de combler les lacunes qui subsistent en veillant à ce que les gens aient recours aux antimicrobiens de façon responsable », a déclaré le Dr Marc Ouellette, directeur scientifique de l’Institut des maladies infectieuses et immunitaires des IRSC et hôte du forum. « Par la collaboration, nous pouvons contribuer à freiner la résistance antimicrobienne, à alléger le fardeau sur le système de santé et à sauver des vies. »

Les participants ont eu la chance d’assister à des débats d’experts et de prendre part à des séances en sous-groupe sur des sujets comme la justification économique de mettre au point des antibactériens, les usages potentiels de la technologie et d’outils diagnostiques pour assurer l’utilisation responsable des antibiotiques, les difficultés auxquelles se butent les intervenants chargés de la gestion de l’utilisation des antimicrobiens, et des stratégies nouvelles pour sensibiliser  le public à l’utilisation responsable des antimicrobiens.

Un rapport de suivi indiquant ce que le gouvernement, les chercheurs et l’industrie peuvent faire pour assurer l’utilisation responsable des antibiotiques est en voie de préparation et sera rendu public prochainement.

Date de modification :