Atelier RISING SUN du Conseil de l'Arctique
Reducing the Incidence of Suicide in Indigenous Groups – Strengths United through Networks

Les 1er et 2 mars 2017
Iqaluit, Nunavut

Conseil de l'Arctique
Programme de l'atelier de mars 2017

Contexte

Le taux de suicide dans les communautés inuites de l'Arctique est parmi les plus élevés du monde. Au Canada, en régions inuites, ce taux est de 5 à 25 fois supérieur à la moyenne canadienne. Le 25 octobre 2015, bien conscient de ces chiffres alarmants, le premier ministre Peter Taptuna déclare que le suicide constituait une crise de santé publique pour le Nunavut. Au début de 2016, le gouvernement du Nunavut publie son plan d'action rapide intitulé Résilience intérieure : un plan action pour la prévention du suicide 2016/2017. À l'échelon national, l'organisme Inuit Tapiriit Kanatami (ITK) a élaboré une stratégie de prévention du suicide visant à coordonner les mesures à l'intention des Inuits. En outre, la coopération internationale joue un rôle déterminant dans la résolution de cette crise pour les États arctiques.

L'initiative RISING SUN (Reducing the Incidence of Suicide in Indigenous Groups – Strengths United through Networks) se fonde sur le projet de 2013-2015 sur le bien-être mental initié par le Canada. Alors que ce dernier projet se concentrait sur les pratiques exemplaires et les interventions communautaires, RISING SUN compile un ensemble commun de résultats et de mesures scientifiques pour évaluer les principales corrélations à l'égard des interventions de prévention du suicide pour les États de l'Arctique, soit le Canada, les États-Unis, la Finlande, l'Islande, la Norvège, le Royaume du Danemark (y compris le Groenland et les îles Féroé), la Russie et la Suède.

Des mesures communes, établies selon un processus itératif faisant intervenir les organismes participants permanents, des dirigeants communautaires et des experts en santé mentale, faciliteront l'échange, le regroupement, l'évaluation et l'interprétation des données liées aux interventions pour tous les systèmes de services. Ces mesures permettront aux travailleurs de la santé de mieux servir leur communauté et aideront les responsables des politiques à mesurer les progrès, à évaluer l'expansion des interventions et à déterminer les obstacles à leur mise en œuvre et les défis d'adaptation culturelle. L'établissement de mesures et de systèmes de rapports communs revêt un caractère particulièrement important en Arctique, où l'étendue du territoire, le nombre de communautés éloignées et la diversité culturelle nuisent aux approches systématiques de prévention du suicide.

La trousse à outils découlant de ce projet rassemblera des mesures et des résultats communs en matière de prévention du suicide, ce qui pourrait améliorer la capacité de l'ensemble des États d'évaluer l'efficacité des interventions factuelles de lutte contre le suicide. Le rapport final résumant les résultats des activités susmentionnées sera produit d'ici la fin de la présidence américaine du Conseil de l'Arctique, au printemps 2017. Il soulignera les travaux réalisés dans le cadre du projet et proposera des options pour la mise en œuvre concertée de la trousse et l'évaluation des efforts d'expansion des interventions efficaces durant les prochaines présidences du Conseil de l'Arctique, à la discrétion des États membres et de leurs intervenants en santé mentale respectifs.

Objectifs

Cet atelier vise premièrement à revoir la compréhension du suicide, au Canada et à ailleurs, en vue d'établir une définition claire et commune des déterminants du suicide dans l'Arctique, ainsi qu'à permettre aux participants d'évaluer les activités de collecte de données et les stratégies des cinq dernières années (depuis la conférence de Nuuk jusqu'à l'initiative RISING SUN et la Stratégie nationale de prévention du suicide chez les Inuits d'ITK).

Le deuxième objectif consiste à établir un format et une stratégie de dissémination qui maximiseront les possibilités de collaboration pour la mise en œuvre de la trousse RISING SUN, et ce, en tenant compte des activités actuelles de renforcement de la résilience et de prévention du suicide dans les pays du Conseil de l'Arctique. On vise aussi à déterminer la voie à suivre pour les prochaines activités du Conseil de l'Arctique sous la présidence de la Finlande (2017-2019). Un rapport sera produit et disséminé à la suite de l'atelier.

Programme de l'atelier

Frobisher Inn, complexe Astro Hill, Iqaluit, Nunavut
1er et 2 mars 2017

Animation :

Mary Ashoona Bergin, coordonnatrice de la planification intersectorielle, gouvernement du Nunavutet Michel Perron, vice-président aux affaires extérieures et au développement d'entreprise des Instituts de recherche en santé du Canada

Jour 1 – 1er mars

08 h 00

Début des inscriptions

08 h 30

Accueil des participants, café et déjeuner léger

09 h 00

Cérémonie d'ouverture – aînée Elisapi Aningmiuq

09 h 15

Mot de bienvenue et allocutions d'ouverture

  • Okalik Eegeesiak, présidente du Conseil circumpolaire inuit (CCI)
  • L'honorable George Hickes, ministre de la Santé du Nunavut
  • Alison LeClaire, haute représentante du Canada pour l'Arctique
  • Pamela Collins, directrice, bureau de la recherche sur les disparités et la santé mentale mondiale, Institut national de la santé mentale

10 h 00

Conférencier principal – Natan Obed, président d'Inuit Tapiriit Kanatami

10 h 45

Pause réseautage

11 h 00

Panel : retour sur les données obtenues et les progrès accomplis depuis cinq ans

  • Conférence de Nuuk & Stratégie du Groenland – Christina Larsen, chercheure, Institut national de santé publique, Université du sud du Danemark
  • Présidence canadienne – Alain Beaudet, président des Instituts de recherche en santé du Canada
  • Stratégie nationale de prévention du suicide chez les Inuits – Natan Obed, président d'Inuit Tapiriit Kanatami
  • Stratégie sur le bien-être mental – Jon Petter Stoor, conseil consultatif national sami de Norvège

12 h 00

Dîner

13 h 30

Dialogue ouvert avec les panélistes (formule colloque) : perspective de recherche sur la mise en œuvre de la stratégie, succès et lacunes observés, y compris des questions et des commentaires de tous les participants :

  • Brian Mishara, Université du Québec à Montréal
  • Alison Crawford, directrice médicale, programme d'extension et télépsychiatrie, Université de Toronto
  • Stacy Rasmus, professeure associée de recherche, Université de l'Alaska de Fairbanks
  • Gwen Healey, Directrice exécutive et scientifique du Centre de recherche en santé de Qaujigiartiit, Iqaluit

15 h 00

Pause réseautage

15 h 15

Perspective des jeunes – Becky Kilabuk, Coordonnatrice régionale des programmes pour les jeunes, Association Inuit Qikiqtani

15 h 45

Mot de la fin

16 h 00

Fin du Jour 1

20 h 00

Présentation du documentaire We Breathe Again

Jour 2 – 2 mars

08 h 30

Café et déjeuner léger

09 h 00

Allocution d'ouverture – Alain Beaudet,président des Instituts de recherche en santé du Canada

09 h 10

Témoignage – Joanasie Akumalik, dirigeant communautaire

09 h 20

Perspective des organismes participants permanents du Conseil de l'Arctique

Animation : Wayne Walsh, directeur général, Direction des affaires circumpolaires, Affaires autochtones et du Nord Canada

  • Patricia Modeste – Conseil athabaskan de l'Arctique (CAA)
  • Ethel Blake – Conseil international Gwich'in (CIG)
  • Minnie Grey – Conseil circumpolaire inuit (CCI)
  • Per Jonas Partapuoli – Conseil sami (CS)

10 h 30

Pause réseautage

10 h 45

Le point sur l'initiative RISING SUN et ses éléments : méthodologie Delphi, résultats des réunions et trousse à outils – présentation de Pamela Collins, Stacy Rasmus, Charlene Apok, Jon Petter Stoor et Roberto Delgado

12 h 00

Dîner

13 h 00

Séance en petits groupes

  • Sujets : RISING SUN/interventions familiales et communautaires/relations; conciliation des mesures quantitatives et autochtones, et détermination des prochains domaines de recherche

14 h 00

Compte rendu en plénière de la séance en petits groupes

14 h 30

Pause réseautage

14 h 45

La voie à suivre : possibilités et défis – Natan Obed, président d'Inuit Tapiriit Kanatami, et Okalik Eegeesiak,présidente du Conseil circumpolaire inuit (CCI)

15 h 15

Présidence de la Finlande (2017-2019) – Heidi Anita Ericksen, Centre de soins de santé d'Utsjoki, Finlande

15 h 30

Mot de la fin

15 h 45

Cérémonie de clôture – aînée Elisapi Aningmiuq

16 h 00

Fin de l'atelier

*Le programme peut être modifié sans préavis.

Remerciements

Initiative du groupe de travail sur le développement durable du Conseil de l'Arctique, l'atelier RISING SUN est organisé par le gouvernement du Nunavut, le gouvernement du Canada et le Conseil circumpolaire inuit, en partenariat avec les États du Conseil de l'Arctique qui codirigent l'initiative globale : la Norvège, le Royaume du Danemark, les États-Unis et le Canada. Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et l'équipe de la présidence américaine du Conseil de l'Arctique tiennent à remercier les organisations suivantes pour leur collaboration et leur appui :

Organisateurs

Partenaires

Pour plus de renseignements sur cet atelier, visitez les sites Symposium circumpolaire sur le bien-être mental ou l' Institut national de la santé mentale [en anglais seulement], ou écrivez à International@irsc-cihr.gc.ca.

Date de modification :