Échanges Meilleurs Cerveaux de 2016

Les échanges Meilleurs cerveaux se déroulent à huis clos. Par conséquent, la liste des sujets et des présentateurs donnée ci-dessous n'est que partielle. Les renseignements qui suivent sont fournis avec le consentement des parties intéressées.

Pour obtenir de l'information sur l'un ou l'autre des meilleurs échanges précédents mentionnés ci-dessous, veuillez envoyer un message à l'adresse suivante : kt-ac@cihr-irsc.gc.ca.

Élaboration d’une politique antidrogue fondée sur des données probantes : détermination des besoins en matière d’information et de données sur la légalisation et la règlementation de la marijuana

L’échange a été organisé par les IRSC en collaboration avec Santé Canada et le Centre canadien de lutte contre les toxicomanies (CCLT).

Cet échange a réuni des décideurs, des responsables des politiques, des chercheurs et des intervenants clés (y compris des experts en matière de surveillance de la drogue, d’abus d’alcool et d’autres drogues ainsi que de sécurité et de santé publiques) du Canada et de partout dans le monde.

Conférenciers

  • Megan Bettle, directrice, Bureau de la science et de la surveillance des drogues, Direction des substances contrôlées, Santé Canada
  • Douglas J. Beirness, expert en la matière : conduite avec facultés affaiblies, Centre canadien de lutte contre les toxicomanies (CCLT)
  • Beau Kilmer, chercheur principal, RAND Corporation
  • Annie Montreuil, chercheuse, Institut national de santé publique du Québec (INSPQ)
  • Lina Noel, chercheuse, Institut national de santé publique du Québec
  • Mary Segawa, agente d’éducation en santé publique, Liquor and Cannabis Board de l’État de Washington (WSLCB)
  • Margaret Thompson, présidente, Association canadienne des centres antipoison
  • Larry Wolk, directeur administratif et médecin en chef, Département de la santé publique et de l’environnement de l’État du Colorado
  • Richard Wootton, directeur de projet, Système canadien de surveillance des données sur les intoxications

Animateur

  • Anthony Phillips, directeur scientifique, Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies, IRSC

Élaboration d’une politique antidrogue fondée sur des données probantes : mise en place d’un observatoire national sur les drogues au Canada

L’échange a été organisé par les IRSC en collaboration avec Santé Canada et le Centre canadien de lutte contre les toxicomanies (CCLT).

Cet échange a réuni des décideurs, des responsables des politiques, des chercheurs et des intervenants clés (y compris des experts en matière de surveillance de la drogue, d’abus d’alcool et d’autres drogues ainsi que de sécurité et de santé publiques) du Canada et de partout dans le monde.

Conférenciers

  • Terrence Boos, chef de section intérimaire, Drug and Chemical Evaluation Science, US Drug Enforcement Agency
  • Jane Buxton, épidémiologiste responsable de la réduction des méfaits, Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique
  • Tara Gomes, scientifique, Institut de recherche en services de santé (IRSS), Hôpital St. Michael
  • Roumen Sedefov, chef de l’unité Nouvelles drogues et Réduction de l’offre, Observatoire européen des drogues et des toxicomanies
  • Matthew Young, analyste principal, Recherche et politiques, Centre canadien de lutte contre les toxicomanies (CCLT)

Animateur

  • Anthony Phillips, directeur scientifique, Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies, IRSC

Triple objectif pharmaceutique : politiques pour favoriser l’abordabilité des médicaments sur ordonnance et l’accès universel à ces médicaments

L’échange a été organisé par les IRSC en collaboration avec le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario.

Cet échange a réuni des chercheurs canadiens de premier plan dans le domaine ainsi que des responsables des politiques provinciaux et fédéraux de l’Alberta, de la Colombie-Britannique, de l’Île-du-Prince-Édouard, du Manitoba, du Nouveau-Brunswick, du Nunavut, de l’Ontario, du Québec, de la Saskatchewan, de Terre-Neuve-et-Labrador et de Santé Canada.

Conférenciers

  • C. Bernie Good, président, groupe consultatif médical sur la gestion de l’assurance-médicaments, Département des Anciens combattants des États-Unis
  • Nav Persaud, médecin membre du personnel, Département de médecine familiale et communautaire, Université de Toronto
  • Barbara Farrell, scientifique, Institut de recherche Bruyère et Centre de recherche C.T. Lamont en soins de santé primaires
  • Tai Huynh, directeur de campagne et cofondateur, Choisir avec soin
  • Jennifer Zelmer, présidente, Azimuth Health Group

Animatrice

  • Robyn Tamblyn, directrice scientifique, Institut des services et des politiques de la santé, Instituts de recherche en santé du Canada

Masculinité et prévention du suicide chez les hommes

L’échange a été organisé par les IRSC en collaboration avec l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC), et avec le soutien du Men’s Depression and Suicide Network de Movember. Le rapport de la séance échange Meilleurs cerveaux est disponible : Masculinité et prévention du suicide chez les hommes.

Des chercheurs, des intervenants clés ainsi que des décideurs et des responsables des politiques provinciaux et territoriaux se sont réunis afin d’explorer les façons de mieux répondre aux besoins propres aux hommes et à certaines sous-populations ciblées, les éléments des interventions communautaires de prévention du suicide, la portée à grande échelle des interventions et les futures possibilités de recherche.

Conférenciers

  • Marvin Westwood, professeur émérite, psychologie du counseling, Université de la Colombie-Britannique
  • Paul Gross, professeur clinique adjoint, Département de pratique familiale, Faculté de médecine, Université de la Colombie-Britannique
  • Olivier Ferlatte, chercheur-boursier postdoctoral, programme Men’s Health Research, Université de la Colombie-Britannique
  • Susan Beaton, consultante indépendante en prévention du suicide, Australie

Animatrice

  • Joy Johnson, vice-présidente à la recherche, Université Simon-Fraser

Valoriser la réussite : comment communiquer les bienfaits de la réduction des soins de faible valeur

L’échange a été organisé par les IRSC en collaboration avec le ministère de la Santé de la Colombie-Britannique, MaRS Discovery District, la Fondation de la recherche en santé de la Nouvelle-Écosse et le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario.

Des chercheurs, des spécialistes de la mise en œuvre, des intervenants clés ainsi que des responsables des politiques et des décideurs provinciaux se sont réunis afin d’échanger sur les données tirées de la recherche et de la mise en œuvre concernant la meilleure façon de promouvoir et de valoriser les modèles novateurs de soins de santé qui visent à améliorer les résultats sur la santé et à réduire les couts au sein du système de soins de santé.

Conférenciers

  • Heather Davidson, sous-ministre adjointe, Division des partenariats et de l’innovation, ministère de la Santé de la Colombie-Britannique
  • Melissa Farrell, sous-ministre adjointe, ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario
  • Louis Garrison, professeur, Programme de politiques et de recherche sur les résultats pharmaceutiques, Université de Washington
  • Geneviève Gauthier, directrice nationale, Econoler
  • Chad Hartnell, directeur principal, Division des partenariats et des stratégies, Agence de la santé publique du Canada
  • Allan Horsburgh, vice-président à la gérance et à la responsabilisation, et dirigeant principal des finances, Autorité sanitaire de la Nouvelle-Écosse
  • Zayna Khayat, conseillère principale, MaRS Discovery District
  • Hillary Preston, boursière, Government Performance Lab, École Kennedy, Université Harvard
  • Erik Sande, président, Medavie EMS

Animatrice

  • Robyn Tamblyn, directrice scientifique, Institut des services et des politiques de la santé, Instituts de recherche en santé du Canada

Lacunes dans les données probantes sur les effets du sucre sur la santé et interventions en santé publique visant la réduction de la consommation de sucre

L'échange a été organisé par les IRSC en collaboration avec la Direction des aliments et le Bureau de la politique et de la promotion de la nutrition de Santé Canada.

La séance d'échanges Meilleurs Cerveaux a réuni des décideurs et des responsables des politiques fédéraux ainsi que des chercheurs de premier plan dans les domaines de la nutrition, de la santé publique et des populations, des politiques et des sciences de la santé, ainsi que de la prévention des maladies chroniques. À cette occasion, on s'est penché sur les lacunes en matière de données probantes sur les effets sur la santé de la consommation de sucre et sur les interventions visant à réduire la consommation de sucre à l'échelle de la population.

Conférenciers

  • Dre Jamie Chriqui, professeure, Politique et administration de la santé, Institut de recherche et de politiques en santé, Université de l'Illinois à Chicago
  • Dr David Hammond, professeur agrégé, école de santé publique et des systèmes de santé de l'Université de Waterloo
  • Dre Sharon Kirkpatrick, professeure adjointe à l'École de santé publique et des systèmes de santé de l'Université de Waterloo
  • Dre Vasanti Malik, chercheuse scientifique au Département de nutrition de l'École de santé publique T.H. Chan, à l'Université Harvard
  • Dre Julie Mennella, biopsychologue, Monell Chemical Senses Center

Animateur

  • Dr Phil Sherman, directeur scientifique, Institut de la nutrition, du métabolisme et du diabète, Instituts de recherche en santé du Canada

Comprendre les options stratégiques pour réduire les risques et limiter les dommages associés au jeu en ligne en Nouvelle-Écosse

L'échange a été organisé par les IRSC en collaboration avec la Fondation de la recherche en santé de la Nouvelle-Écosse, le ministère de la Santé et du Mieux-être de la Nouvelle-Écosse, la Société des loteries et du casino de la Nouvelle-Écosse, la Division de l'alcool, du jeu, des carburants et du tabac de Service Nouvelle-Écosse, le ministère de la Communauté, de la Culture et de l'Héritage de la Nouvelle-Écosse, le ministère des Finances de la Nouvelle-Écosse et l'Office des affaires autochtones de la Nouvelle-Écosse.

La séance a favorisé le renforcement et l'échange de connaissances dans les domaines de la santé des populations (promotion de la santé, santé publique), de l'industrie du jeu et du jeu responsable. Des chercheurs, des spécialistes de la mise en œuvre, des intervenants clés ainsi que des responsables des politiques et des décideurs provinciaux se sont réunis pour discuter des données tirées de la recherche et de la mise en œuvre afin de savoir gérer les risques et les dommages potentiels associés aux produits de jeu en ligne de type casino offerts par le gouvernement par rapport à ce qu'offre actuellement le marché aux Néo-Écossais.

Conférenciers

  • Simo Dragicevic, fondateur et PDG, Bet Buddy
  • Dre Linda Hancock, titulaire d'une chaire personnelle et professeure en études politiques, Université Deakin, Australie
  • Jakob Jonsson, psychologue clinicien, Sustainable Interaction, Suède
  • Dre Louise Nadeau, professeure, Département de psychologie, Université de Montréal
  • Dre Jamie Wiebe, directrice, Recherche et développement, Conseil du jeu responsable

Animatrice

  • Dre Françoise Baylis, titulaire de la chaire de recherche du Canada en bioéthique et en philosophie, et professeure à la Faculté de médecine, Université Dalhousie

Permettre aux ainés de la Nouvelle-Écosse de continuer de participer à la société et à l'économie

L'échange a été organisé par les IRSC en collaboration avec le ministère des Ainés de la Nouvelle-Écosse et la Fondation de la recherche en santé de la Nouvelle-Écosse.

Cet échange a donné aux participants l'occasion de discuter des meilleures données de recherche disponibles et des interventions novatrices, factuelles et tenant compte de la notion du sexe et du genre, et ce, dans le but de permettre aux ainés de la Nouvelle-Écosse de vieillir en santé chez eux, tout en continuant de participer activement à la société et à l'économie.

Conférenciers

  • Dre Gloria Guttman, professeure émérite, Département de gérontologie, et associée de recherche, Centre de recherche en gérontologie, Université Simon-Fraser
  • Dre Janice Keefe, professeure, Département d'études familiales et de gérontologie, et directrice, Centre de recherche sur le vieillissement de la Nouvelle-Écosse, Université Mount Saint Vincent
  • Dr Corey MacKenzie, psychologue clinicien, professeur et directeur de la formation clinique, Département de psychologie, et adjoint de recherche, Centre de recherche sur le vieillissement, Université du Manitoba

Animatrice

  • Dre Cara Tannenbaum, directrice scientifique, Institut de la santé des femmes et des hommes (ISFH), IRSC

Utilisation des données de documents administratifs, de dossiers médicaux électroniques et de dossiers de santé dans les essais cliniques

L'échange a été organisé par les IRSC en collaboration avec l'unité de soutien de la SRAP de l'Ontario et l'Institut de recherche en services de santé, et en consultation avec l'Institut de recherche sur la santé des populations et Essais cliniques Ontario.

La séance a réuni des chercheurs canadiens et étrangers de renom dans les domaines des données, de l'évaluation, des essais cliniques, de la mise en œuvre et de la santé des populations, ainsi que des responsables des politiques et des décideurs provinciaux. Les participants ont discuté de la façon dont les données de documents administratifs, de DME ou de DS peuvent être exploitées afin de créer une base de connaissances pour les interventions nouvelles et actuelles dans la pratique clinique et le système de santé, ainsi que d'augmenter les investissements dans les essais cliniques canadiens.

Conférenciers

  • Pr Christian F. Christiansen, spécialiste, Hôpital universitaire d'Aarhus et professeur clinicien agrégé, Département d'épidémiologie clinique, Université d'Aarhus
  • Pr Chris J. Packard, professeur de biochimie vasculaire et chercheur principal, Université de Glasgow
  • Dr J. Antonio Aviña, professeur adjoint en médecine, Université de la Colombie-Britannique, boursier de la BC Lupus Society, boursier de la Fondation Michael-Smith pour la recherche en santé et chercheur, Centre de recherche sur l'arthrite du Canada
  • Dr Jack Tu, titulaire d'une chaire de recherche du Canada en recherche sur les services de santé, chercheur principal, Institut de recherche en services de santé et Centre des sciences de la santé Sunnybrook, et professeur, Division de médecine interne, Université de Toronto 

Animatrices

  • Dre Robyn Tamblyn, directrice scientifique de l'Institut des services et des politiques de la santé des IRSC
  • Dre Alison Paprica, directrice, Partenariats stratégiques, IRSS

Traitement de la toxicomanie et rétablissement : amélioration de la pratique clinique et du système de santé

L'échange a été organisé par les IRSC en collaboration avec le ministère de la Santé de la Colombie-Britannique et la Fondation Michael-Smith pour la recherche en santé, et en consultation avec le Network for Excellence in Substance Dependence and Related Harms et le Centre de recherche sur les toxicomanies de la Colombie-Britannique.

La séance a réuni des décideurs provinciaux et régionaux, des chercheurs du domaine de la santé mentale et des dépendances, des experts reconnus en innovation des soins de santé et des intervenants clés dans tout le continuum de traitement des dépendances. Les participants ont passé en revue les approches et les stratégies novatrices et fondées sur des données probantes pour le traitement de la toxicomanie, ont acquis une compréhension accrue des facteurs favorables et défavorables à la mise en place de systèmes de traitement appropriés et ont exploré les options pour améliorer de façon collaborative la capacité de traitement dans l'ensemble du continuum de soins.

Conférenciers

  • Marshall Smith, directeur, Développement des affaires et relations communautaires, Cedars at Cobble Hill
  • Benedikt Fischer, chercheur principal, Département de recherche sociale et épidémiologique, Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH) et professeur (statut), Département de psychiatrie, Université de Toronto
  • Colleen Dell, titulaire d'une chaire de recherche en toxicomanie et professeure, Département de sociologie et École de santé publique, Université de la Saskatchewan
  • Jane Burns, professeure agrégée, fondatrice et directrice générale, Young and Well Cooperative Research Centre (Australie)
  • Dre Karen Urbanoski, titulaire d'une chaire de recherche du Canada sur la consommation d'alcool et de drogues, les dépendances et la recherche sur les services en santé; chercheuse, Centre de recherche sur les toxicomanies de la Colombie-Britannique; professeure adjointe, École de santé publique et de politique sociale, Université de Victoria

Animateur

  • Dr Anthony Phillips, directeur scientifique de l'Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies des IRSC

Intégrer la recherche sur la salubrité de l'environnement dans la gestion des catastrophes et des urgences chimiques

L'échange a été organisé par les IRSC en collaboration avec l'Unité de préparation et d'intervention en cas d'urgence chimique et la Direction des politiques scientifiques de Santé Canada, ainsi que le National Institute of Environmental Health Sciences des États-Unis. Un rapport final est disponible : Rapport sur la séance d'échanges Meilleurs cerveaux - Intégration de la recherche en santé environnementale dans la gestion des urgences et des catastrophes chimiques.

Les catastrophes et les urgences chimiques offrent un bref intervalle pendant lequel il est possible d'effectuer des recherches scientifiques permettant de cerner les effets de l'exposition aux agents chimiques sur la santé, d'améliorer les résultats et les capacités des interventions pour les prochains désastres de même nature, ainsi que de renforcer la résilience des communautés. Cet échange a permis de réunir des responsables des politiques en santé publique, des chercheurs en salubrité de l'environnement, des praticiens en gestion des urgences et d'autres intervenants clés des instances internationales, fédérales, provinciales et territoriales (FPT) dans le but d'étudier la faisabilité d'adapter le programme Disaster Research Response (DR2) des National Institutes of Health aux États-Unis comme modèle pour intégrer les ressources scientifiques en salubrité de l'environnement au cadre canadien de gestion des catastrophes et des urgences chimiques.

Conférenciers

  • Dr Aubrey Miller, capitaine, département de la Santé et des Services sociaux, Service de santé publique des États-Unis, et conseiller médical principal du directeur du National Institute of Environmental Health Sciences
  • RADM Scott Deitchman, médecin hygiéniste en chef, National Center for Environmental Health et Agency for Toxic Substances and Disease Registry, Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis
  • Dre Mélissa Généreux, spécialiste en santé publique et en médecine préventive; directrice, Direction de santé publique de l'Estrie; titulaire de chaire, Département clinique de santé publique du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS); professeure adjointe, Faculté de médecine et des sciences de la santé, Université de Sherbrooke
  • Dr Tom Kosatsky, directeur scientifique, Centre de collaboration nationale en salubrité de l'environnement et directeur médical, Services de salubrité de l'environnement, Centre de lutte contre les maladies de la Colombie-Britannique
  • Dr Ray Copes, directeur général, Santé environnementale et santé au travail, Santé publique Ontario

Animateur

  • Pr David Russell, directeur du Centre for Radiation, Chemicals and Environmental Hazards du pays de Galles, où il dirige aussi le Centre collaborateur de l'OMS sur les incidents chimiques). Il a également présenté une mise en situation qui exposait les effets des incidents chimiques sur la santé publique, en mettant l'accent sur les exigences en matière de recherche et de développement.

Qualité des médicaments fabriqués dans les économies émergentes : les stratégies visant à contenir les couts favorisent-elles des médicaments ne répondant pas aux normes au Canada?

L'échange a été organisé par les IRSC en collaboration avec l'Inspectorat de la Direction générale des produits de santé et des aliments et la Division de la politique et de la planification stratégique de Santé Canada.

La séance a réuni des chercheurs du domaine de la santé publique, de la pharmacologie et des politiques de la santé, des décideurs provinciaux et territoriaux et des intervenants clés de l'industrie pharmaceutique afin d'examiner les meilleures données de recherche disponibles sur les facteurs stratégiques motivant la fabrication de produits pharmaceutiques dans les économies émergentes ainsi que sur les couts, les risques et les manières de résoudre les problèmes de contrôle de la qualité qui y sont associés.

Conférenciers

  • Mark Paxton, directeur général, Rx-360
  • Suzanne McGurn, sous-ministre adjointe et chef de la direction générale, Programmes publics de médicaments de l'Ontario
  • Ajaz S. Hussain, directeur général, National Institute for Pharmaceutical Technology and Education
  • Andy Stergachis, directeur, Programme mondial des médicaments, École de santé publique, Université de Washington

Animateur

  • Dr Robert Peterson, ancien directeur administratif, Réseau sur l'innocuité et l'efficacité des médicaments, IRSC
Date de modification :