Faits saillants de la réunion du groupe d'experts scientifiques des IRSC sur l'insuffisance veineuse céphalorachidienne chronique et la sclérose en plaques, le 7 mars 2017

Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et la Société canadienne de la sclérose en plaques (SP) ont reconvoqué le groupe d'experts scientifiques sur l'insuffisance veineuse céphalorachidienne chronique (IVCC) et la SP à Ottawa le 7 mars 2017 (ordre du jour de la réunion).

Les membres du groupe ont pu prendre connaissance et discuter des conclusions récentes de la recherche sur l'IVCC, y compris les résultats préliminaires de l'essai clinique interventionnel multicentrique à double insu de phase I/II sur le traitement de l'IVCC par angioplastie veineuse à ballonnet chez les patients atteints de SP. Dirigé par le Dr Anthony Traboulsee, cet essai clinique a été lancé en 2012, sur recommandation du groupe. Il était financé par les IRSC, la Société de la SP et les provinces de la Colombie-Britannique, du Manitoba et du Québec.

Le Dr Traboulsee a informé le groupe que les résultats préliminaires de son étude ne montrent aucune différence statistiquement significative dans les symptômes de SP, qu'ils soient rapportés par les patients eux-mêmes ou déterminés par imagerie cérébrale et évaluation clinique standard par un médecin, entre les patients ayant subi une dilatation veineuse par ballonnet et les participants du groupe témoin ayant subi une intervention placébo. Ces résultats, présentés avant leur publication dans une revue à comité de lecture, n'appuient pas l'utilisation de la dilatation veineuse dans la prise en charge des patients atteints de SP.

Le groupe d'experts scientifiques a aussi discuté des leçons (dont les considérations éthiques) à tirer de la position du gouvernement à l'égard de l'appui à la recherche sur des interventions médicales non démontrées, comme celle contre l'IVCC.

Issue de la rencontre

  • Les membres du groupe ont remercié le Dr Traboulsee et ses collaborateurs de leur avoir fait part des résultats préliminaires de l'essai clinique randomisé exceptionnellement rigoureux qu'ils ont mené, véritable référence méthodologique pour la collecte de données probantes.
  • Le groupe a recommandé que la Société canadienne de la SP et les IRSC veillent à ce que les collèges de médecins des provinces reçoivent les conclusions de la recherche, de sorte que les médecins et les patients puissent prendre des décisions éclairées quant à l'utilisation de la dilatation par ballonnet dans la prise en charge des patients atteints de SP.
  • Le groupe a recommandé qu'une étude de cas soit menée pour discuter des leçons apprises et déterminer les stratégies à adopter pour la recherche sur d'autres interventions médicales non démontrées ou questions de recherche en santé qui pourraient être soulevées à l'avenir.
  • Les membres conviennent que le groupe a accompli son mandat et qu'il est donc officiellement dissout.
  • La Société canadienne de la SP et les IRSC ont remercié les personnes atteintes de SP ayant participé à la recherche, les partenaires provinciaux (Colombie-Britannique, Manitoba et Québec), pour leur appui financier, et les membres du groupe d'experts scientifiques, pour leurs conseils scientifiques indépendants et leur rôle de supervision.
Date de modification :