Mettre au point des interventions pour aider la moelle épinière à se réparer après un traumatisme
Des d'experts de classe mondiale s'unissent pour aider les personnes aux prises avec une lésion médullaire à recouvrer leur mobilité

Dre Alyson Fournier

Le projet AXON Repair réunit une brochette d'experts de classe mondiale qui étudient le contrôle de la régénération des axones (aussi appelés fibres nerveuses).

Avec le directeur de projet, le Dr Joost Verhaagen, de l'Institut des neurosciences des Pays-Bas à Amsterdam, la Dre Alyson Fournier fait partie de l'équipe qui travaille à un projet dont le but est de mettre au point des interventions pour aider la moelle épinière à se réparer elle-même. 

Elle travaillera avec des chercheurs de l'Université de Cambridge et du King's College London, ainsi que du Centre germanique pour les maladies neurodégénératives, à Bonn, et de l'Académie slovaque des sciences, à Bratislava.

Les neurones dans le système nerveux central (SNC) ne réussissent pas à se régénérer spontanément après une lésion. L'organisme applique un frein neuronal intrinsèque qui empêche la régénération axonale, frein que l'équipe espère mieux comprendre pour parvenir à le relâcher.

À partir de facteurs précédemment mis en évidence qui favorisent la régénération axonale dans le SNC, une récupération sensorimotrice modeste a pu être stimulée en laboratoire à l'aide de modèles. La Dre Fournier et son équipe de collègues cherchent à élaborer une stratégie qui favorise la régénération des axones et le rétablissement fonctionnel après une lésion de la moelle épinière en reprogrammant les neurones pour les mettre dans un état régénératif permettant de surmonter les obstacles traditionnels à la régénération axonale par le transfert de gènes thérapeutiques.

Avec 130 000 nouveaux cas de lésion de la moelle épinière chaque année dans le monde, l'équipe du projet AXON Repair espère réduire le nombre de personnes qui vivent avec une invalidité permanente résultant d'une perte critique de fonctions corporelles à la suite d'une lésion médullaire.

« Le soutien par les IRSC du travail de sciences fondamentales de notre laboratoire est vital pour notre capacité de faire des découvertes innovantes qui déboucheront peut-être un jour sur des produits thérapeutiques permettant de traiter les lésions neuronales. »

La Dre Alyson Fournier [en anglais seulement] est chercheuse à l'Institut neurologique de l'Université McGill. Elle est aussi membre du projet Réparation de la moelle épinière : relâcher le frein neuronal intrinsèque à la régénération axonale (le projet Axon Repair).

Date de modification :