Dr Benjamin S. Wilfond

Affiliation

Directeur, Centre Treuman Katz pour la bioéthique pédiatrique et
Pneumologue, l’Hôpital pour enfants de Seattle
Professeur et chef, Division de bioéthique, Département de pédiatrie
l’École de médecine de l’Université de Washington

Comité

Comité permanent de l’éthique

Notice biographique

Benjamin S. Wilfond, M.D, est directeur du Centre Treuman Katz pour la bioéthique pédiatrique et pneumologue à l’Hôpital pour enfants de Seattle. Il est aussi professeur et chef de la Division de bioéthique au Département de pédiatrie de l’École de médecine de l’Université de Washington. Il dirige le Service-conseil de bioéthique en recherche pour l’Institut des sciences de la santé translationnelles. 

Le Dr Wilfond réalise des recherches empiriques et des travaux conceptuels sur des questions d’éthique et de politique liées à la démarcation entre recherche et soins cliniques. Il se penche actuellement sur l’intégration du dépistage génomique dans la pratique clinique, le consentement éclairé en recherche sur les pratiques médicales, et la prise de décision au sujet des enfants handicapés.

Il est coprésident du Collectif de consultation en éthique de la recherche clinique du Programme de bourses en sciences de la santé translationnelles (CTSA) et corédacteur des cas d’éthique en recherche de l’American Journal of Bioethics. Il est membre élu de la Société américaine de pédiatrie et membre du Centre Hastings. Il a été président de l’Association des directeurs de programmes de bioéthique, et a fait partie du comité de bioéthique de l’Académie américaine de pédiatrie, du comité des questions sociales de la Société américaine de génétique humaine et du groupe de travail sur la bioéthique de la Société thoracique américaine.

Le Dr Wilfond a fréquenté l’École de médecine du New Jersey et a suivi sa formation supérieure à l’Université du Wisconsin. Il a eu des charges d’enseignement à l’Université de l’Arizona, aux National Institutes of Health et à l’Université Johns Hopkins. Enfin, il a fondé et a présidé le comité d’éthique de la recherche (CER) intramural de l’Institut national de recherche sur le génome humain, et cumule une trentaine d’années d’expérience au sein de CER, de comités de surveillance des données et comme consultant en bioéthique clinique. 

Date de modification :