Dre Stephanie Prince Ware
Titulaire d’une bourse d’apprentissage en matière d’impact sur le système de santé – Profil

Nom : 
Stephanie Prince Ware
Organisme d’accueil partenaire :
Agence de la santé publique du Canada
Nom du superviseur à l’organisme d’accueil :
Dre Anne-Marie Ugnat
Lieu (ville, province) :
Ottawa, Ontario
Établissement d’enseignement :
Université d’Ottawa/Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa
Nom du superviseur à l’établissement d’enseignement :
Dr Robert Reid
Durée de la bourse de recherche :
2 ans
Titre de la bourse de recherche ou du programme de travail :
Recherche informative pour le Cadre conceptuel de l’activité physique, des comportements sédentaires et du sommeil du Canada : établissement de priorités, information sur les besoins de surveillance et intégration de l’application des connaissances
Coordonnées :
Médias sociaux : Twitter: @SPrinceWare

Biographie

Je possède un baccalauréat en cinétique humaine (Ottawa), une maîtrise en épidémiologie (Queen’s) et un doctorat en santé des populations (Ottawa). J’ai choisi ce domaine pour mon doctorat parce que je m’intéresse à l’application d’approches interdisciplinaires pour étudier et comprendre les constantes, les iniquités et les inégalités en santé. J’ai bénéficié d’une bourse de recherche à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa (ICUO) sur les comportements sédentaires, entre autres leur mesure, leur lien avec la santé et les interventions. J’ai reçu une bourse de doctorat du CRSH au cours de mes études doctorales, ainsi qu’une bourse de recherche des IRSC, une bourse de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, et une bourse de recherche stratégique de l’ICUO au cours de mon postdoctorat. La bourse d’apprentissage en matière d’impact m’offrira une possibilité d’apprentissage expérientiel hors du milieu universitaire qu’il serait difficile à trouver autrement et m’aidera à parfaire mes compétences et connaissances en leadership, en gestion de projet, en application des connaissances et en élaboration des politiques.

Programme de travail de la bourse de recherche

Ma bourse prévoit une collaboration avec la Direction générale de la promotion de la santé et de la prévention des maladies chroniques de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC; organisme d’accueil partenaire) et l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa (établissement d’enseignement). Le but de l’ASPC est d’améliorer le Cadre conceptuel de l’activité physique, du comportement sédentaire et du sommeil (APCSS) et sa stratégie de surveillance pour s’assurer qu’il repose sur la recherche la plus actuelle, et que le Canada reste à l’avant‑scène de la promotion de l’activité physique et est reconnu comme un pionnier de la santé publique pour ce qui est des comportements sédentaires et du sommeil. Les objectifs de ma bourse sont les suivants : 1) définir des indicateurs d’APCSS, y compris les comportements sédentaires par domaine, les environnements de comportement sédentaire au travail et le potentiel piétonnier; 2) évaluer la validité des données sur l’activité physique d’une nouvelle enquête sur la santé des enfants; 3) établir des priorités et élaborer une stratégie d’application des connaissances pour le Cadre conceptuel de l’APCSS et en assurer l’utilisation pour guider les activités liées aux politiques et aux programmes, et permettre son adoption par tous les partenaires. Ma bourse profitera à l’ASPC dans ses efforts pour moderniser son approche en matière d’activité physique et de vie saine, en particulier pour combler les lacunes et affiner le Cadre conceptuel de l’APCSS. Il contribuera à l’avancement du cadre et au transfert des produits qu’il permettra de créer aux utilisateurs des connaissances. Je serai exposée aux processus décisionnels, ce qui me permettra de mieux comprendre les processus de politique et de gestion dans une grande organisation gouvernementale. J’aurai ainsi une compréhension des besoins des responsables des politiques et des programmes au sein de l’appareil gouvernemental.

Date de modification :