Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement (ELCV)

La composition de la population canadienne se transforme de manière sans précédent. D'ici à 2036, près d'un Canadien sur quatre aura 65 ans ou plus. Le changement démographique rapide que nous vivons nécessite des recherches de haute qualité sur le vieillissement et des données probantes solides pour soutenir l'amélioration des programmes, des services, des politiques et des soins.

L'Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement (ÉLCV) a été mise sur pied pour étudier en profondeur la population adulte afin de comprendre et d'observer l'interaction complexe entre les déterminants de la santé physiques, sociaux et psychologiques au fil du temps.

Les objectifs généraux de l'ÉLCV sont les suivants :

Table des matières


Au sujet de l'ELCV

L'Institut du vieillissement s'est fait le champion d'une des principales initiatives stratégiques des IRSC : l'Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement (ÉLCV), dont l'objectif fondamental consiste à mobiliser des experts de la communauté pour générer le contenu scientifique d'une plateforme de recherche longitudinale qui permettra de réaliser des recherches interdisciplinaires sur la population et de prendre des décisions fondées sur des données probantes qui auront pour effet d'améliorer la santé et la qualité de vie des Canadiens.

L'ÉLCV est une vaste étude nationale à long terme dans laquelle on suivra environ 50 000 Canadiens et Canadiennes âgés de 45 à 85 ans pendant une période d'au moins 20 ans. L'étude permettra de recueillir des données sur les aspects changeants d'ordre biologique, médical, psychologique, social et économique de la vie des gens. Ces facteurs seront étudiés dans le but de comprendre comment, individuellement et en conjugaison, ils influencent le maintien de la bonne santé ou le développement de maladies ou de handicaps durant le vieillissement. L'ÉLCV représentera l'une des plateformes de recherche les plus vastes de ce genre qui ne soient jamais entreprises, non seulement au Canada mais dans le monde entier.

Les 50 000 participants fournissent une série de renseignements de base : mesures sur le mode de vie et les comportements, mesures démographiques, sociales, anthropométriques, psychologiques et socioéconomiques, mesures de l'état de santé. Trente mille des 50 000 participants (cohorte globale) fournissent des données supplémentaires sur leur alimentation, leur consommation de médicaments, leurs maladies chroniques et leur structure de sommeil, ainsi que des mesures physiques prises à un site de collecte de données local. Les sujets de la cohorte globale de l'ÉLCV sont aussi priés de fournir des échantillons de sang et d'urine recueillis à l'occasion de leur visite au site. Les autres 20 000 participants (cohorte de suivi) fournissent les renseignements de base dans le cadre d'entrevues téléphoniques.

Cette étude innovatrice multidisciplinaire mobilise une équipe de plus de 160 cochercheurs et collaborateurs de 26 universités canadiennes, notamment : Parminder Raina (Université McMaster), Christina Wolfson (Université McGill) Susan Kirkland (Université Dalhousie), Max Cynader (Université de la Colombie-Britannique), Andrew Wister (Université Simon Fraser), Debra Sheets (Université de Victoria), Lynne Young (Université de Victoria), David Hogan (Université de Calgary), Verena Menec (Université du Manitoba), Larry W. Chambers (Soins continus Bruyère), Vanessa Taler (Soins continus Bruyère), Hélène Payette (Université de Sherbrooke) et Gerry Mugford (Université Memorial).

Pour assurer la collecte et l'analyse des données, l'ÉLCV a établi l'infrastructure de pointe suivante d'un océan à l'autre :

En avril 2013, l'ÉLCV a atteint la moitié de son objectif de recrutement de 50 000 participants. Le recrutement de la cohorte de base complète devrait être achevé en 2015.

Objectifs

Le vieillissement de la population est au coeur du débat politique dans de nombreux pays. Les projections démographiques montrent qu'environ un Canadien sur quatre aura 65 ans ou plus en 2036 et que la proportion des aînés les plus âgés (80 ans et plus) augmentera également de façon marquée. Étant donné que les grandes générations issues du baby-boom approchent de la retraite, de nombreuses personnes vivront le passage du travail à la retraite. Le vieillissement influera également sur la croissance de la population active, sur les dépenses en sécurité du revenu des personnes âgées, sur le système de santé, de même que sur la demande d'aide informelle et de services de soins à domicile. En outre, un nombre croissant de Canadiens âgés feront face aux effets combinés d'un déclin de leurs fonctions physiques, des problèmes médicaux et du développement de maladies chroniques.

Pour la première fois, l'occasion est offerte d'explorer les interactions complexes entre les déterminants physiques, sociaux et psychologiques de la santé, y compris les interactions gène-gène et gène-environnement. Cette initiative permettra d'aller au-delà du simple aperçu de la population adulte canadienne pour observer et comprendre les processus pathologiques et psychosociaux qui accompagnent le vieillissement.

Les buts généraux de l'ÉLCV sont les suivants :

Gestion des données

Compte tenu de l'étendue et de la complexité des activités de collecte de données de l'ÉLCV, les experts en technologie de l'information affectés à l'étude ont conçu une infrastructure logicielle innovatrice pour la gestion des besoins en collecte de données de l'ÉLCV. Cette infrastructure comporte quatre composantes : un gestionnaire des relations avec les participants (GRP), un logiciel d'entrevues téléphoniques assistées par ordinateur (ETAO), un logiciel d'entrevues personnelles assistées par ordinateur (EPAO) et un dépôt de données central (DDC). Chaque composante intègre des logiciels ouverts existants et nouveaux afin de répondre aux besoins particuliers de l'étude. Toutes les données à caractère non nominatif recueillies à partir des systèmes ETAO et EPAO sont gérées et stockées dans le DDC, qui fonctionnera aussi comme un dépôt à accès sécurisé pour les chercheurs de l'extérieur.

Accès aux données

L'ÉLCV a pour principe fondamental de mettre les données à la disposition du milieu scientifique dès que possible, tout en protégeant la vie privée et l'anonymat des participants. La facilité d'accès aux données en temps opportun est essentielle au succès de la plateforme de recherche de l'ÉLCV, qui s'est dotée d'une Politique sur l'accès aux données et aux échantillons, disponible dans le site Web de l'ÉLCV (en anglais seulement). Les chercheurs désireux de consulter les données peuvent soumettre une demande au Centre d'analyse statistique de l'ÉLCV. Les demandes sont étudiées par le comité chargé de l'accès aux données et aux échantillons. Les données sur les entrevues téléphoniques devraient être disponibles en 2014.

Partenariats

Santé Canada, Statistique Canada, l'Institut canadien d'information sur la santé, l'Association canadienne de gérontologie, le Conseil canadien des organismes de bienfaisance dans le domaine de la santé, Merck Frosst Canada et d'autres instituts des IRSC, en leur qualité de membres du comité directeur de l'ÉLCV entre 2002 et 2006, ont contribué à planifier et à superviser la conception du protocole de l'étude. Cette approche était essentielle pour assurer la pertinence de l'ÉLCV par rapport à divers secteurs.

L'équipe de l'ÉLCV collabore aussi avec les IRSC et les experts canadiens dans des domaines comme l'éthique, le droit et la sociologie, pour s'assurer que toutes les recherches sont réalisées de manière éthique et qu'elles respectent les valeurs de la société canadienne et les droits de ceux qui participent à l'étude. Puisque c'est obligatoire au Canada, toutes les recherches devront être approuvées et surveillées par des comités d'éthique de la recherche.

L'ÉLCV a réussi à attirer des fonds supplémentaires de divers partenaires en contribution à la phase de mise en oeuvre de l'étude et à la collecte des données initiales, et continue de créer des partenariats en appui à la vision à long terme de l'étude. L'ÉLCV a établi les partenariats suivants :

Les partenariats existants sont reconnus dans la section Partenaires du site Web de l'ÉLCV.

Financement approuvé après une évaluation par les pairs

Investissements dans la mise en oeuvre des protocoles :

2008-2015 :
L'équipe de l'ÉLCV a reçu une subvention (de 23 500 000 $) à l'appui de l'ÉLCV : Cohorte de suivi initiale et cohorte globale. Cette phase de mise en oeuvre couvre la première étape de recrutement et de collecte de données pour la cohorte de suivi initiale et la cohorte globale, l'observation de la cohorte de suivi initiale et la gestion.

Investissements dans l'élaboration de protocoles :

2006-2008 :
L'équipe de l'ÉLCV a reçu une subvention de 2 100 000 $ à l'appui de l'ÉLCV : Élaboration et validation du contenu.

2004-2006 :
Réalisation de l'ÉLCV : Études de faisabilité méthodologique.

L'équipe de l'ÉLCV a reçu une subvention de 1 744 000 $ à l'appui de l'ÉLCV : Études de faisabilité méthodologique.

2002-2004 :
Conception et examen international par les pairs du protocole de l'ÉLCV.

L'équipe de l'ÉLCV a reçu une subvention de 1 744 000 $ à l'appui de la phase I de l'ÉLCV : Études de faisabilité méthodologique.

2001-2002 :
L'Institut du vieillissement des IRSC a lancé un appel de demandes (AD) intitulé Conception du protocole de l'étude longitudinale canadienne sur le vieillissement. L'AD était fondé sur l'atelier lié à la conception de l'ÉLCV, tenu le même mois à Aylmer, Québec.

Lancement et examen international par les pairs de l'appel de demandes intitulé Conception du protocole de l'étude longitudinale canadienne sur le vieillissement.

L'équipe gagnante de l'ÉLCV (dirigée par trois chercheurs principaux : Dr Parminder Raina de l'Université McMaster, Dre Christina Wolfson de l'Université McGill et Dre Susan Kirkland de l'Université Dalhousie) a reçu une subvention de 462 000 $ pour concevoir le protocole de l'ÉLCV.

Renforcement des capacités

L'Institut du vieillissement a lancé une possibilité de financement de bourses de recherche dans le cadre de l'ÉLCV. Ces bourses visent à développer et à renforcer les capacités de recherche et l'expertise nécessaires à l'exécution d'études de mesure de la santé au Canada, notamment l'Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement et d'autres études similaires sur le vieillissement.

Comités

Comité consultatif sur les questions éthiques, juridiques et sociales (QEJS) pour l'ÉLCV

Le comité a pour mandat de conseiller l'équipe de gestion scientifique dirigeant l'ÉLCV au sujet des mesures et des pratiques exemplaires à adopter pour se pencher sur les questions éthiques, juridiques et sociales pertinentes par rapport à l'ÉLCV.

Surveillance des IRSC

Les IRSC ont surveillé la phase de mise en oeuvre et la collecte des données initiales de l'ÉLCV par le biais du Comité de surveillance international (CSI), dont le mandat était de fournir des conseils d'expert aux IRSC et d'assurer la surveillance et l'évaluation indépendantes de l'ÉLCV sur une base continue pour le compte des IRSC, conformément aux normes d'excellence et de leadership scientifiques reconnues internationalement. Les IRSC continueront d'exercer leur surveillance sur la prochaine phase de collecte de données.

La liste complète des comités de l'ÉLCV figure dans la section Gouvernance du site Web de l'étude.

Nouvelles et annonces

Voir les dernières nouvelles et annonces dans le site Web de l'ÉLCV.

28 septembre 2012, Hamilton, Ontario – Au nom de l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de la Santé, l'honorable Alice Wong, ministre d'État (Aînés), a prononcé le discours inaugural de la cérémonie marquant le lancement officiel de l'Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement (ÉLCV), qui se tenait à l'Université McMaster.

21 mai 2011, Hamilton, Ontario – Le lancement national de l'Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement a eu lieu à l'Université McMaster de Hamilton.

Personnes-ressources

Pour toute question concernant la présente initiative, communiquez avec :

Jennifer Campbell
Chef de projets, Grandes Initiatives
Recherche Priorisée
Portefeuille de la recherche, de l’application des connaissances et de l’éthique
Téléphone : 613-941-0805
CLSA.ELCV@cihr-irsc.gc.ca

Pour de plus amples renseignements sur l'ÉLCV, veuillez consulter : Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement.

Date de modification :