Recherche sur les cellules souches

Les cellules souches ont le potentiel de traiter une foule de maladies débilitantes, mais parallèlement l'obtention et l'utilisation de ces cellules soulèvent des préoccupations d'ordre éthique, social et juridique qui intéressent les Canadiens.

Politique

En 2002, les IRSC ont rédigé leurs Lignes directrices en matière de recherche sur les cellules souches pluripotentes humaines pour tenir compte de la science en rapide évolution et de l'opinion publique mouvante, et pour assurer une surveillance éthique et scientifique.

Les Lignes directrices des IRSC ont été intégrées à l'Énoncé de politique des trois Conseils : Éthique de la recherche avec des êtres humains (EPTC 2), chapitre 12, section F.

Nous vous invitons à consulter le site Web du Groupe consultatif interagences en éthique de la recherche pour de plus amples renseignements sur l'intégration des Lignes directrices à l'EPTC 2 (2018). Le Comité de surveillance de la recherche sur les cellules souches (CSRCS) continuera de passer en revue la recherche menée à des universités ou à d'autres établissements financés par les organismes qui prévoit l'utilisation de cellules souches pluripotentes humaines qui ont été dérivées d'une source embryonnaire ou qui seront transférées à des êtres humains ou des animaux, entre autres responsabilités. Les IRSC ont également développé un guide évolutif d'orientation en matière de recherche sur les cellules souches pluripotentes humaines.

Coordonnées

Les anciennes Lignes directrices en matière de recherche sur les cellules souches pluripotentes humaines des IRSC (2002, 2005, 2006, 2007, and 2010), le Rapport du Groupe de travail spécial sur la recherche avec des cellules souches (2002) et le Document de travail (2001) sont disponibles sur demande en version électronique. Pour l'obtenir, veuillez communiquer avec :

Katelyn Landon
Conseillère, Éthique
StemCell-Cellulesouche@cihr-irsc.gc.ca

Comité de surveillance de la recherche sur les cellules souches (CSRCS)

Les IRSC ont mis sur pied le Comité de surveillance de la recherche sur les cellules souches (CSRCS) en 2003. Le CSRCS évalue les projets de recherche avec des cellules souches pluripotentes humaines qui ont été dérivées d'une source embryonnaire et/ou seront transférées chez des êtres humains ou chez des animaux afin de s'assurer qu'elles sont conformes avec le chapitre 12, section F, de l'EPTC 2 (2018).

Au fil du temps, le CSRCS a produit une série de documents de référence pour aider les chercheurs à déterminer si leur proposition de recherche a besoin d'être révisée et, si oui, comment la présenter. Le CSRCS tient aussi un registre de toutes les lignées de cellules souches embryonnaires humaines générées sous les auspices d'un établissement admissible à du financement des organismes subventionnaires (IRSC, CRSNG et CRSH).

Date de modification :