Recherche sur les cellules souches

Les cellules souches ont le potentiel de traiter une foule de maladies débilitantes, mais parallèlement l'obtention et l'utilisation de ces cellules soulèvent des préoccupations d'ordre éthique, social et juridique qui intéressent les Canadiens.

Lignes directrices

Les IRSC ont rédigé les Lignes directrices en matière de recherche sur les cellules souches pluripotentes humaines en vue de fournir des lignes directrices claires qui permettraient de tenir compte d'une science en rapide évolution et d'une opinion publique mouvante, et pour assurer une surveillance éthique et scientifique.

Le Groupe consultatif interagences en éthique de la recherche propose d’intégrer les Lignes directrices des IRSC dans la 2e édition de l'Énoncé de politique des trois Conseils : Éthique de la recherche avec des êtres humains (EPTC 2). Le processus de consultation a pris fin le 15 janvier 2014. Les suggestions et commentaires obtenus durant la consultation seront publiés sur le site web du Groupe consultatif à une date ultérieure.

Mise en oeuvre des lignes directrices

Le Comité de surveillance de la recherche sur les cellules souches (CSRCS) a produit une série de documents de référence pour aider les chercheurs à déterminer si leur proposition de recherche a besoin d’être révisée et, si oui, comment la présenter. Le CSRCS maintient aussi une liste de toutes les lignées de cellules souches embryonnaires humaines générées sous les auspices d’un établissement qui reçoit des fonds de l’un ou l’autre des organismes.

Comité de surveillance de la recherche des cellules souches (CSRCS)

Le CSRCS examine les demandes de subventions où des cellules souches pluripotentes humaines sont utilisées ainsi que toute autre recherche sur les cellules souches humaines qui peut poser un dilemme éthique afin de s'assurer qu'elles sont conformes aux Lignes directrices des IRSC sur les cellules souches.