Recueil de cas de recherche interventionnelle en santé des populations de l'ISPP des IRSC et l'ISPC de l'ICIS - 2011

[ PDF (1.06 Mo) ]

L'Initiative sur la santé de la population canadienne (ISPC), qui fait partie de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS), étudie la santé au sein des groupes de population et entre ces groupes pour promouvoir une meilleure compréhension des facteurs qui influent sur la santé des individus et des communautés. L'ISPC recherche et résume de L'information sur ce qui donne des résultats au niveau des politiques et des programmes pour réduire les inégalités, pour améliorer la santé et le bien-être des Canadiens et des Canadiennes et pour contribuer aux améliorations du système de santé du Canada. Visitez le site Web de l'ISPC pour plus d'information sur nos produits et nos activités.

L'Institut de la santé publique et des populations (ISPP) est un des 13 Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), le principal organisme fédéral qui subventionne la recherche dans le domaine de la santé. L'ISPP a pour but d'améliorer la santé des populations et de promouvoir l'équité en santé au Canada et dans le monde par la recherche et par son application dans les politiques, les programmes et la pratique en santé publique et dans les autres secteurs. Les interventions en santé des populations sont une des quatre priorités stratégiques en recherche de l'ISPP. Au cours des 10 dernières années, les investissements dans la recherche interventionnelle en santé des populations se sont accrus. Visitez le site Web de l'ISPP pour plus d'information sur les priorités stratégiques de l'Institut.

Cette publication a été produite par :
Instituts de recherche en santé du Canada
160, rue Elgin, 9e étage
Indice de l'adresse 4809A
Ottawa (Ontario) K1A 0W9 Canada
site Web de CIHR

Institut canadien d'information sur la santé
495, chemin Richmond, bureau 600
Ottawa (Ontario) K2A 4H6
Tél. : 613-241-7860
Téléc. : 613-241-8120
site Web de CIHI

Pour distribution et demande de permission, communiquez avec :
Instituts de recherche en santé du Canada - Institut de la santé publique et des populations (IRSC-ISPP) par courriel à ipph-ispp@uottawa.ca ou par téléphone au 613-562-5800, poste 8414.

Citation recommandée pour ce document :
Instituts de recherche en santé du Canada - Institut de la santé publique et des populations, Institut canadien d'information sur la santé - Initiative sur la santé de la population canadienne. Recueil de cas de recherche interventionnelle en santé des populations, 2011.

Table des matières



Remerciements

L'Institut de la santé publique et des populations (ISPP) des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) et l'Initiative sur la santé de la population canadienne (ISPC) de l'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) aimeraient remercier les personnes suivantes pour avoir généreusement contribué de leur temps et de leurs connaissances au Recueil de cas de recherche interventionnelle en santé des populations :

  • Les principaux responsables de la mise en oeuvre du projet et rédacteurs en chef du Recueil de cas, Emma Cohen (IRSC-ISPP) et Andrew Taylor (ICIS-ISPC), ainsi que les autres membres de l'équipe responsable de la mise en oeuvre, Kelly Hogan (ICIS-ISPC), Emily Maddocks (ICIS-ISPC), Ashley Page (IRSC-ISPP) et Sarah Viehbeck (IRSC-ISPP).
  • Le Comité consultatif du Recueil de cas : François Benoit (Centre de collaboration national sur les politiques publiques et la santé), Tim Hutchinson (Agence de santé publique du Canada), Yumna Choudhry (Instituts de recherche en santé du Canada) et Brenda Roche (Wellesley Institute).
  • Les examinateurs des résumés du Recueil de cas : Jino Distasio, Hillel Goelman, Carolyn Gotay, Scott Leatherdale, Florence Morestin, Cameron Norman, Candace Nykiforuk, Louise Potvin, Dawn Sheppard et Sarah Viehbeck.
  • Les auteurs, les équipes de recherche et les communautés qui ont participé aux huit cas présentés dans le Recueil.
  • Les commentateurs experts de l'extérieur : Ted Bruce (Vancouver Coastal Health) et Penny Hawe (Université de Calgary).
  • Erica Di Ruggiero, directrice associée, IRSC-ISPP, Nancy Edwards, directrice scientifique, IRSC-ISPP, Keith Denny, gestionnaire, ICIS-ISPC et Jean Harvey, directrice, ICIS-ISPC, pour leurs conseils, leurs commentaires, leur leadership et leur soutien.
  • Les auteurs qui ont fourni des photos. Photos utilisées avec permission.

La production de ce Recueil a été rendue possible grâce aux contributions financières des Instituts de recherche en santé du Canada et de Santé Canada. Les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles des Instituts de recherche en santé du Canada, de l'Institut canadien d'information sur la santé ni de Santé Canada.

Le contenu de cette publication peut être reproduit en tout ou en partie, pourvu qu'on ne compte pas s'en servir pour des fins commerciales et qu'on reconnaisse entièrement la contribution des Instituts de recherche en santé du Canada et de l'Institut canadien d'information sur la santé.

Avant-propos

La recherche interventionnelle en santé des populations examine les impacts des politiques, des programmes et des approches de répartition des ressources sur la santé de l'ensemble de populations. C'est un domaine de recherche en devenir d'importance critique pour faire progresser les efforts visant à réduire les inégalités dans le secteur de la santé. La recherche interventionnelle en santé des populations tire parti de plusieurs décennies de recherche dans des domaines d'importance comme la promotion de la santé, l'éducation sur la santé et les interventions dans les communautés.

Ce Recueil de cas présente des recherches interventionnelles en santé des populations réalisées au Canada. Il vaut la peine de souligner que ces études de cas sélectionnées grâce à un processus d'examen par les pairs révèle certaines des questions fascinantes restant pourtant encore souvent sans réponse qui entourent ce genre de recherche, par exemple comment la ou les questions de recherche ont été soulevées, comment les partenaires s'y sont intéressés, comment le contexte local a influé sur les interventions et quels défis il a fallu relever pour développer et pour soutenir les interventions.

Ce Recueil de cas est une initiative conjointe de l'ISPP des IRSC et de l'ISPC de l'ICIS.

L'ISPP et l'ISPC s'emploient en partenariat à promouvoir, soutenir et favoriser la recherche sur la santé des populations et sur la santé publique, le développement des infrastructures, le renforcement de la capacité et l'échange des connaissances en vue d'améliorer la santé des individus, des communautés et de l'ensemble des populations. Ils mettent également en oeuvre des relations externes proactives durables avec les chercheurs dans le domaine de la santé des populations et de la santé publique, les organismes de financement de la recherche et les organisations de recherche dans toutes les disciplines et tous les secteurs. Cette approche en partenariat facilite le développement d'un réseau pancanadien dynamique de recherche sur la santé des populations.

Une des principales activités de nos organisations consiste à faire connaître les expériences des chercheurs et chercheuses ou de ceux et celles qui s'efforcent de résoudre les problèmes de santé des populations. Le présent Recueil de cas décrit des recherches sur le poids santé et sur la santé mentale visant à découvrir les programmes et les interventions stratégiques qui se sont révélés efficaces ou pas pour remédier aux injustices en matière de santé au niveau des populations. Il montre également que la recherche interventionnelle en santé des populations est encore en gestation. Il soulève d'importantes questions, comme de savoir ce qu'une approche interventionnelle en santé des populations signifie quand nous ciblons des populations vulnérables, comment nous soutenons une recherche nécessitant des interventions complexes dans des secteurs autres que celui de la santé ou des interventions multipaliers transcendant les systèmes socioécologiques et quelles sortes d'approches de synthèse des connaissances sont les plus appropriées pour ce genre de recherche. Nous espérons que ce Recueil contribuera à alimenter les discussions sur ces importantes questions entre les chercheurs qui appliquent et conçoivent des méthodes pour répondre à de telles questions, de même qu'entre les décideurs qui se servent de l'information ainsi générée pour prendre des décisions difficiles sur la manière optimale d'employer des ressources très limitées en vue d'améliorer de façon plus équitable la santé de tous.

Nous aimerions profiter de cette occasion pour reconnaître la contribution de ceux et celles qui ont généreusement donné de leur temps et de leur compétence à la production de ce Recueil, y compris les membres du personnel de l'ISPP et de l'ISPC, ceux du Comité consultatif du Recueil de cas de recherche interventionnelle en santé des populations et les examinateurs du groupe de pairs des résumés des cas. Nous aimerions aussi remercier les auteurs, les équipes de recherche et les communautés qui ont participé aux huit cas présentés dans le Recueil. Enfin, nous tenons à remercier nos deux commentateurs, dont les réflexions sur la recherche interventionnelle en santé des populations soulèvent des questions d'importance critique pertinentes pour tous ceux et celles qui oeuvrent dans ce domaine de recherche.

Nous espérons que ce Recueil de cas deviendra une ressource utile pour sensibiliser le public, tant au Canada qu'à l'étranger, à l'information générée par la recherche sur la santé des populations.

Nancy Edwards

Directrice scientifique, Institut de la santé publique et des populations
Instituts de recherche en santé du Canada

Jean Harvey

Directrice, Initiative sur la santé de la population canadienne
Institut canadien d'information sur la santé

Recherche interventionnelle en santé des populations : Introduction des cas

Une optique de santé des populations envisage la santé au sens large, en posant des questions comme quels sont les plus importants facteurs qui influent sur la santé des gens, pourquoi certains et certaines sont en meilleure santé que d'autres et que peut-on faire pour améliorer la santé de tout le monde et de toutes les communautés? Les interventions en santé des populations sont censées déplacer les risques de populations ou de communautés entières, en se concentrant sur les communautés et sur les facteurs influant sociétalement sur la distribution des risques et de la maladie dans une société (Hawe et Potvin, 2009).

La recherche interventionnelle en santé des populations applique des méthodes scientifiques pour générer des connaissances sur les interventions dans les politiques et les programmes tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du secteur de la santé1 qui sont susceptibles d'avoir un impact sur la santé au niveau de la population (Hawe et Potvin, 2009). C'est un processus de recherche qui génère des connaissances consistant à concevoir et à tester des solutions, puis à les appliquer (Hawe et Potvin, 2009). Elle peut donc comprendre des aspects d'évaluation de programmes et des activités d'application des connaissances, mais elle fait invariablement fond sur ces activités, en leur donnant plus d'ampleur.

Au Canada, on a récemment investi à plusieurs reprises dans la recherche interventionnelle en santé des populations. Par exemple, l'Initiative de recherche interventionnelle en santé des populations pour le Canada (IRISPC) vise à accroître la quantité, la qualité et l'utilisation de cette recherche grâce à un alignement stratégique conscient des initiatives des principales organisations responsables de la recherche, des politiques et des activités de santé publique. En outre, plusieurs organisations nationales ont fait des investissements stratégiques dans la recherche interventionnelle en santé des populations. C'est le cas de l'ICIS, des IRSC, de la Fondation des maladies du coeur du Canada et de l'Agence de santé publique du Canada (Di Ruggiero, Rose et Gaudreau, 2009). Qui plus est, l'Agence de santé publique du Canada a investi dans six centres nationaux de collaboration en santé publique chargés d'un mandat de synthèse, d'échange et d'application des connaissances susceptible de promouvoir la recherche interventionnelle en santé des populations.

Les objectifs de ce projet de Recueil de cas figurent dans l'encadré suivant.

Objectifs du Recueil de cas

  • Faire mieux connaître et mieux comprendre l'importance de la recherche interventionnelle en santé des populations.
  • Souligner différentes approches théoriques et méthodologiques de recherche interventionnelle en santé des populations.
  • Illustrer les leçons apprises des initiatives couronnées de succès et moins fructueuses.
  • Démontrer l'impact que la recherche interventionnelle en santé des populations peut avoir pour inspirer des changements de la recherche, des politiques, des programmes et des pratiques en vue d'améliorer la santé et l'équité en santé, et montrer " comment " cet impact se produit.
  • Faciliter l'application des connaissances, y compris la participation à la recherche interventionnelle en santé des populations et son acceptation par un auditoire primaire de planificateurs de programmes et de décideurs stratégiques ainsi que par d'autres groupes.

Les exemples figurant dans ce Recueil sont représentatifs de toute la gamme de projets de recherche interventionnelle en santé des populations et font ressortir certaines des approches théoriques et méthodologiques de même que certains des outils employés dans le domaine. Les cas ne sont pas prescriptifs; ce sont des exemples censés stimuler la réflexion et la discussion. Chaque cas est la description d'un projet de recherche précisant l'impact et les leçons apprises avec la participation des planificateurs de programmes et des décideurs stratégiques, de même que les implications pour la recherche, les politiques et la pratique. La diversité des cas démontre que la recherche interventionnelle en santé des populations met en jeu une vaste gamme d'approches de recherche, d'application des connaissances et de santé des populations. Par exemple, certains cas décrivent des stratégies ciblées sur des populations vulnérables, tandis que d'autres reflètent une approche universelle.

Les auditoires primaires du Recueil sont les planificateurs de programmes et les décideurs stratégiques oeuvrant notamment dans le secteur de la santé et d'autres secteurs dans des organisations communautaires et dans des associations nationales/provinciales non gouvernementales, des travailleurs en première ligne et des fonctionnaires fédéraux, provinciaux, territoriaux et municipaux. Les auditoires secondaires sont composés d'étudiants, d'enseignants, de chercheurs, de responsables du financement de la recherche et d'autres personnes oeuvrant aussi bien dans le secteur de la santé que dans d'autres secteurs qui s'intéressent à la planification de programmes et à l'élaboration de politiques visant à améliorer la santé et le bien-être des Canadiens et des Canadiennes. Nous espérons que le Recueil deviendra une ressource utile pour les diverses communautés de recherche interventionnelle en santé des populations au Canada et à l'étranger.

L'équité en santé est le thème global du Recueil. Elle signifie que nul ne devrait être empêché d'atteindre son plein potentiel de santé à cause de sa race, de son origine ethnique, de sa religion, de son sexe, de son âge, de sa classe sociale, de sa situation socioéconomique ou d'une autre raison (Dahlgren et Whitehead, 2006). Le manque d'équité en santé résulte des conditions de vie quotidienne et d'une distribution inéquitable de l'argent, des ressources et du pouvoir (Organisation mondiale de la santé, 2008), autrement dit de circonstances modifiables qu'on peut changer.

Au delà de l'équité en santé, les cas présentés dans ce Recueil explorent des systèmes de mise en oeuvre. Les interventions en santé des populations sont mises en oeuvre dans divers systèmes organisationnels, avec toutes sortes de politiques et de programmes d'exécution, pas seulement dans le secteur public de la santé. Les cas décrivent l'élaboration d'initiatives conçues pour enrichir l'infrastructure de recherche interventionnelle en santé des populations, la mobilisation communautaire, la recherche basée sur la communauté, les partenariats et la collaboration multiniveaux et intersectorielle, l'extension d'initiatives prometteuses et les cadres éthiques sous-jacents à la recherche interventionnelle en santé des populations.

Notre appel original de résumés de cas stipulait que nous nous intéressions à des cas explorant la santé mentale et les poids santé, mais que nous allions envisager les cas qu'on nous présenterait sur d'autres aspects de la santé des populations et de la santé publique. Dans ce Recueil, le concept de santé mentale englobe la prévention de la santé mentale, la promotion de la santé mentale, la résilience des individus ou de la communauté et la façon des personnes, des familles ou des communautés saines de composer avec leur situation et de se développer. Le poids santé est également défini au sens large pour comprendre la prévention de l'obésité, la promotion du bien-être, de la nutrition et de l'activité physique, la sécurité alimentaire et la prévention de troubles chroniques comme le diabète qui sont liés au surpoids et à l'obésité. Ces thèmes sont un point de départ pour faciliter la compréhension de la recherche interventionnelle en santé des populations, mais ce ne sont pas les seuls points d'intérêt dans ce domaine.

À la suite de l'appel de cas et du processus d'examen par des pairs experts, nous avons sélectionné huit cas pour présenter des exemples de recherche interventionnelle en santé des populations au Canada. Nous avons réparti les cas retenus en trois catégories pour structurer le contenu du Recueil :

  • Processus de mise en oeuvre propices à la recherche interventionnelle en santé des populations-Certains des cas montrent comment la recherche interventionnelle en santé des populations est facilitée par divers processus de mise en oeuvre comme la collaboration intersectorielle, la synthèse des connaissances et l'élaboration d'outils décisionnels.
  • Évaluation de programmes dans des contextes spécifiques-La recherche interventionnelle en santé des populations peut comprendre une évaluation systématique. Certains des cas démontrent des méthodes et des stratégies uniques d'évaluation des programmes visant à améliorer la santé dans des contextes scolaires.
  • Étude d'interventions multi-éléments dans toute une communauté—Les cas restants montrent comment les chercheurs travaillent en partenariat avec des communautés pour étudier des interventions faisant appel à plusieurs stratégies avec des approches multiniveaux pour introduire des changements dans toute la communauté et améliorer la santé de populations défavorisées.

Ce processus a fait ressortir le fait que des chercheurs ayant des antécédents très différents s'identifient comme étant des chercheurs interventionnels en santé des populations. Nous espérons par conséquent que le Recueil de cas présentera différentes interprétations de la recherche interventionnelle en santé des populations et qu'il sera propice à l'inclusion dans le domaine.

Aperçu - Processus de mise en oeuvre propices à la recherche interventionnelle en santé des populations

Une recherche du Centre for Research on Inner City Health de Toronto, en Ontario, examine des programmes communautaires conçus pour répondre aux besoins des adultes itinérants ayant des troubles de santé mentale et des problèmes de toxicomanie concomitants. Les auteurs ont choisi une approche intégrée d'application des connaissances résolument réaliste pour faire une synthèse de l'information en partenariat avec la communauté. À cette fin, ils ont examiné des évaluations de programmes basés sur la communauté en plus d'interroger les principaux informateurs pour cerner les stratégies de programmes prometteuses et les facteurs contextuels favorables au succès de ces stratégies.

La Région de Peel est une banlieue ontarienne où l'on trouve bon nombre d'immigrants fraîchement arrivés et de membres des minorités visibles; il s'y parle plusieurs langues, et ses taux de transport actif comptent parmi les plus faibles au Canada. Pour explorer les impacts sur la santé de l'urbanisme et créer un outil d'évaluation du nouveau développement urbain, un projet a été mené en collaboration dans la Région par des chercheurs et des représentants des services locaux de santé publique et d'autres partenaires municipaux. Le projet porte sur les défis liés aux environnements social et physique, à l'activité physique et à la vie active. Il consistait à étudier la littérature pour en dériver des éléments et des mesures de l'environnement bâti afin d'établir un outil initial, de tenir des consultations pour identifier les défis de la planification, puis de raffiner l'outil, d'examiner les normes et les règlements municipaux en vigueur et de mener des études pour valider l'outil et en évaluer l'applicabilité.

Le dernier cas dans cette catégorie porte sur la création d'un outil de recherche interventionnelle en santé des populations, qui s'est avéré efficace dans la région de l'Estrie au Québec, et qui pourrait être utile dans d'autres milieux qui s'intéressent au développement des communautés comme stratégie pour aborder le poids santé, la maladie mentale ou d'autres questions de santé des populations. Il s'agit d'un « tableau de bord » qui, en présentant de l'information qualitative et quantitative sur la santé, le bien-être et les dynamiques communautaires dans un format convivial, aide à promouvoir le développement des communautés et favorise la collaboration intersectorielle. S'appuyant sur une approche de santé des populations, l'outil soutient aussi la mise en oeuvre de politiques et de programmes qui agissent sur les structures de l'environnement social et physique, au lieu de cibler les compétences, les habitudes ou les comportements individuels, et contribue à promouvoir l'équité en santé en misant sur les dynamiques communautaires. Ce cas illustre comment des acteurs appartenant ou non au secteur de la santé conjuguent leurs efforts pour améliorer la santé et le bien-être des communautés.

Aperçu - Évaluation de programmes dans des contextes spécifiques

Transitions saines est un projet de recherche interventionnelle en promotion de la santé mentale basé dans les écoles à l'intention des jeunes d'Ottawa, en Ontario, réalisé grâce à une collaboration intersectorielle de professionnels de la santé et de l'éducation. Le programme comprenait des volets de présélection, d'aiguillage, d'éducation et d'évaluation. Des animateurs spécialement formés ont présenté des exposés en classe pour encourager les élèves à communiquer leurs idées et leurs sentiments. On a eu recours à des protocoles de présélection pour identifier les jeunes ayant besoin d'un soutien particulier ou d'aiguillage. Les parents et les enseignants se sont également fait offrir des ateliers éducatifs. Durant tout le programme, on a effectué des sondages pour surveiller le déroulement du projet et pour évaluer l'impact de l'intervention.

Le programme Heart Healthy Kids (H2K) a fait participer des écoles, des services de santé publique et des groupes de la communauté; il était destiné à des élèves de l'élémentaire d'Halifax, en Nouvelle-Écosse. C'était une intervention d'activité physique basée dans les écoles qui avait recours à des défis d'activité, à des séances éducatives et au mentorat par des adultes et des pairs. L'aspect mentorat visait à accroître l'activité physique en introduisant un changement culturel et en créant des environnements plus favorables. Pour évaluer l'efficacité de l'intervention, les chercheurs ont employé une approche faisant appel à des méthodes mixtes pour mesurer les niveaux d'activité physique, la connaissance de la santé cardiaque et le conditionnement cardiovasculaire. Ils ont également organisé des activités qualitatives en groupe de réflexion pour déterminer l'efficacité du mentorat et pour explorer davantage les résultats en matière de santé.

Aperçu - Étude d'interventions multi-éléments dans toute une communauté

Le projet Healthy Foods North décrit une intervention à de multiples niveaux (personnes, ménages, communautés et environnement) axée sur la nutrition et le style de vie dans des communautés inuites et inuvialuites du Nunavut et des Territoires du Nord Ouest. Les chercheurs ont employé des méthodes mixtes dans la phase de recherche formative afin de comprendre les besoins et les préférences des populations à l'étude. Ensuite, ils sont passés à une démarche interventionnelle en santé des populations en partenariat avec des membres des communautés, des décideurs et des entreprises privées offrant des activités axées sur les magasins d'alimentation (par exemple des programmes d'éducation pour les encourager à offrir des aliments santé) et sur la communauté (par exemple des cours de cuisine). Pour évaluer l'impact de l'intervention, l'équipe de recherche a recueilli des données sur la santé avant et après l'intervention auprès des membres des communautés, en se servant d'outils à la fois quantitatifs et qualitatifs.

Le projet KidsFirst a évalué l'efficacité d'un programme d'intervention précoce ciblant les jeunes enfants vulnérables et leurs familles dans des communautés à risque de la Saskatchewan. Il faisait appel à la recherche interventionnelle basée sur la communauté avec une approche intégrée d'application des connaissances afin d'évaluer l'efficacité de KidsFirst, une intervention comprenant des visites intensives au foyer avec réorientation de la santé et prestation de services d'apprentissage et de garderie pour les jeunes enfants qui répondaient aux besoins fondamentaux des familles en les intégrant dans les communautés et en se concentrant sur le développement communautaire. L'évaluation portait sur les effets interventionnels du projet et sur la façon de les obtenir en analysant les données du programme, les statistiques vitales, les données d'utilisation des soins de santé et les données recueillies grâce aux entrevues auprès des participants et aux groupes de réflexion.

Dans le nord de l'Ontario, des chercheurs ont mis en oeuvre des programmes de nutrition dans les écoles des communautés isolées des Premières nations de Fort Albany, Kashechewan et Attawapiskat pour promouvoir des poids santé et une meilleure nutrition. Ils ont commencé par évaluer le contexte des communautés et par surveiller les changements de consommation d'aliments et d'éléments nutritifs. Par la suite, avec des objectifs d'habilitation et de durabilité, l'équipe de recherche a adopté une approche axée sur la communauté pour mettre en oeuvre des programmes scolaires de nutrition consistant à offrir dans les écoles des aliments santé, à élaborer des politiques scolaires d'alimentation saine, à modifier les programmes d'enseignement des élèves et à offrir aux parents et à la communauté des programmes d'éducation. Les évaluations des processus et de l'impact de ces programmes et de ces politiques ont été basées sur une variété de méthodes, y compris la documentation des cas, des entrevues et des groupes de réflexion.

Observations générales

Les cas décrits dans ce Recueil reflètent toute une gamme d'approches novatrices, dont l'emploi de méthodes mixtes, la participation des communautés, des examens dans une optique réaliste et des analyses géospatiales. Elles varient également selon quelques autres paramètres, puisque les projets étaient de petite à grande échelle, s'adressaient à des auditoires allant de sous-groupes de populations à des populations et à des communautés entières dans des milieux et des contextes différents, dans des écoles, des régions rurales et éloignées et dans des communautés entières de tout le Canada. La gamme des cas présentés dans ce Recueil contribue à illustrer le continuum de mobilisation ou d'expansion potentielle susceptible de résulter des projets de recherche interventionnelle en santé des populations. Certains projets se développent afin d'appliquer une recherche analogue dans d'autres contextes ou dans d'autres communautés, tandis que d'autres laissent entendre qu'ils tendent à faire changer des activités et des orientations d'ordre stratégique.

Bref, ces cas font ressortir certaines grandes leçons et considérations importantes pour la recherche, la pratique et la politique interventionnelles en santé des populations de demain au Canada.

Principales leçons apprises des cas présentés

  • Faire participer les communautés à l'étude, y compris les familles, les écoles, les décideurs, les gouvernements et le secteur privé oeuvrant tant à l'intérieur qu'à l'extérieur du secteur de la santé, pour arriver à des interventions valables, à faire accepter les résultats et à assurer la durabilité des interventions.
  • Établir des relations et des partenariats utiles et créatifs sur une longue période grâce à des communications conséquentes, en sachant concilier les priorités des chercheurs et de leurs partenaires des communautés.
  • Adapter les interventions, les outils et les méthodes de recherche afin de répondre aux besoins de différentes populations, de différents contextes et de différentes communautés.
  • Aller au delà des facteurs individuels pour s'attaquer aux structures familiales, communautaires et sociales globales qui perpétuent les inégalités en matière de santé.

Il reste encore à faire mieux connaître et mieux comprendre la recherche interventionnelle en santé des populations, avec les différentes théories, méthodes et disciplines qui sous tendent ce domaine en expansion, de même que les contextes différents dans lesquels les études interventionnelles se déroulent. Nous espérons que cette collection de cas présentera des leçons utiles tirées de nos expériences de recherche interventionnelle en santé des populations. Nous avons élaboré un ensemble de questions générales pour guider votre lecture et votre discussion que nous espérons fructueuse sur ces huit cas. Pour les chercheurs, les praticiens, les décideurs et les communautés locales, le défi demeure de continuer à travailler ensemble pour promouvoir la génération et l'utilisation d'information interventionnelle en santé des populations au Canada et à l'étranger.

Emma Cohen

Agente en application des connaissances et en communications, Institut de la santé publique et des populations
Instituts de recherche en santé du Canada

Andrew Taylor

Responsable du programme, Initiative sur la santé de la population canadienne
Institut canadien d'information sur la santé

Références

Dahlgren, G. et Whitehead, M. (2006). European strategies for tackling social inequities in health: Levelling up Part 2. Copenhague : Organisation mondiale de la santé.

Di Ruggiero, E., Rose, A. et Gaudreau, K. (2009). Canadian Institutes of Health Research Support for Population Health Intervention Research in Canada. CJPH 100 (Suppl. 1) : I15 I19.

Hawe, P. et Potvin, L. (2009). What is population health intervention research? CJPH 100 (Suppl. 1) : I8 I14.

Organisation mondiale de la santé. (2008). Combler le fossé en une génération. Commission des déterminants sociaux de la santé. Genève : Organisation mondiale de la santé. Trouvé sur le site Web de l'Organisation mondiale de la santé.

Questions pour discussion

Compte tenu du besoin de mieux faire connaître et comprendre la recherche interventionnelle en santé des populations (et les diverses théories, méthodes et disciplines qui sous tendent ce domaine en expansion, de même que les différents contextes dans lesquels les études interventionnelles se déroulent), veuillez vous servir de ces questions générales pour guider votre examen des huit cas :

  1. Dans quelle mesure les interventions décrites dans les cas remédient elles aux conditions structurales influant sur la santé et sur les inégalités en matière de santé?
  2. Quelles approches les chercheurs ont-ils employées pour examiner le ou les contextes de leurs interventions?
  3. Comment les équipes ont-elles collaboré avec les autres secteurs du système de santé et de l'extérieur du système dans leur recherche interventionnelle en santé des populations et dans leur recherche connexe?
  4. Quel rôle l'évaluation des programmes joue-t-elle dans la recherche interventionnelle en santé des populations?
  5. Quels sont certains des facteurs et des défis dont il faudrait tenir compte pour déterminer le potentiel d'extension des interventions en santé des populations décrites dans ces cas?
  6. Comment appliqueriez-vous les leçons apprises et les expériences tirées de ces cas dans votre contexte ou dans votre travail?

Notes

  1. Par exemple, on met en oeuvre des programmes de santé dans les écoles dans le secteur de l'éducation, tandis que les initiatives de santé au travail doivent faire participer les syndicats de même que les secteurs dans lesquels les populations sont employées.