À propos de l'INSMT

L'Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies (INSMT) appuie la recherche sur le fonctionnement et les troubles du cerveau, de la moelle épinière, des systèmes sensoriels et moteurs ainsi que de l'esprit. Le fardeau public que représentent ces troubles et maladies est énorme sur le plan social, économique et des coûts de la santé, et tout porte à croire que le nombre de gens touchés directement ou indirectement continuera de croître dans les années à venir.

L'INSMT est un institut unique, car il a été conçu en fonction des dernières découvertes pour examiner tous les aspects de la recherche portant sur les liens entre le cerveau et l'esprit, dans les quatre grands domaines des IRSC, qui sont :

  • recherche biomédicale
  • recherche clinique
  • recherche sur les services de santé
  • recherche sur la santé des populations

Il s'agit d'un défi de taille, mais l'INSMT y voit une occasion unique de créer un contexte favorable à l'innovation dans son domaine de la recherche en santé.

Qui nous sommes

Mandat

L'INSMT appuie la recherche visant à améliorer les connaissances relatives au cerveau, dans les domaines de la santé mentale, de la santé neurologique, de la vision, de l'ouïe et du fonctionnement cognitif. Notre objectif est de réduire l'incidence des maladies du cerveau par des stratégies de prévention, le dépistage, le diagnostic, le traitement, les systèmes de soutien et les soins palliatifs. Nous ferons progresser notre compréhension de la pensée humaine et des émotions, du comportement, de la perception sensorielle (vue, ouïe, toucher, goût, odorat), de l'apprentissage et de la mémoire.

Vision

L'INSMT est d'avis que la recherche innovatrice, respectueuse de l'éthique, permettra de mieux connaître les processus biologiques et socioculturels qui sous-tendent les troubles neurologiques, mentaux et liés à la toxicomanie.

Mission

Favoriser l'excellence dans des activités de recherche innovatrices et respectueuses de l'éthique au Canada qui visent l'acquisition de nouvelles connaissances sur le fonctionnement et les troubles du cerveau et de l'esprit, de la moelle épinière, des systèmes sensoriels et moteurs, de même que sur la santé mentale, les maladies mentales et toutes les formes de dépendance. L'INSMT s'attache par ailleurs à appliquer ces nouvelles connaissances de manière à donner à tous les Canadiens une meilleure qualité de vie grâce à l'amélioration de l'état de santé, de la promotion de la santé et des services de santé.

Tirer parti de notre réputation internationale

L'élaboration et la promotion de notre vision nous ont permis de créer un modèle de recherche unique et innovateur. Nous offrons cette vision au monde. Vous trouverez ci-dessous une liste des principales initiatives internationales que nous avons eu le privilège d'entreprendre.

  • Groupe de discussion du conseil consultatif sur les affaires internationales;
  • Accord de partenariat de recherche avec le Mexique dans le domaine de la psychiatrie et de la neurologie;
  • Partenariats avec les National Institutes of Health (NIH), situés dans la ville de Washington, et le Centre international Fogarty (FIC) relativement à diverses initiatives, dont les stigmates et la santé mondiale, le tabagisme et la recherche sur le cerveau dans les pays en développement;
  • De nombreuses réunions avec les NIH et d'autres partenaires internationaux, y compris la Society for Neuroscience (SfN), un organisme américain qui représente plus de 30 000 chercheurs en neurosciences de partout dans le monde, dont 2 000 Canadiens;
  • Représentation et participation de l'Institut à la réunion annuelle de la Society for Neuroscience à Orlando en 2002;
  • Publication d'un document distribué à grande échelle sur l'INSMT et l'expérience canadienne dans TINS (Trends In Neurosciences);
  • Négociations de partenariat avec des ONG américaines : National Alliance for Autism Research, National Alliance for Research on Schizophrenia and Depression, Parkinson's Disease Foundation et Fondation internationale de la recherche sur le diabète juvénile;
  • Participation à des réunions nationales et internationales de groupes de recherche sur le cerveau, dont la Society for Neuroscience, le Collegium Internationale NeuroPsychopharmacologium (CINP), l'Organisation internationale de la recherche sur le cerveau et la Association for Research in Vision and Ophthalmology (ARVO);
  • Collaboration avec l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) sur des questions liées à la santé mentale;
  • Nouvelle composition au sein de l'Organisation internationale de la recherche sur le cerveau, ce qui permet au Canada de se joindre de nouveau à l'importante organisation internationale qui a été incorporée à Ottawa en 1961.
Date de modification :