Aperçu des Voies de l'équité en santé pour les Autochtones

Lire la transcription

Les causes profondes de la mauvaise santé sont bien comprises. Des facteurs comme le revenu, l'éducation, l'emploi, les conditions de vie, la classe sociale, le soutien social et l'accès aux services de santé contribuent tous à déterminer si les gens sont en santé ou non. La déculturation, le racisme et la stigmatisation, la perte de la langue et du rapport à la terre, la privation environnementale et le sentiment d'être coupé spirituellement, émotionnellement et mentalement de son identité autochtone sont également défavorables à la santé. Par contre, il importe tout autant de reconnaître et de comprendre les facteurs qui ont des bienfaits pour la santé des Autochtones, comme la résilience personnelle et communautaire, le rétablissement et la promotion de l'identité autochtone, la survie de la culture et de la langue, et l'autogestion.

Il y a aujourd'hui, dans les milieux urbains, les réserves des Premières Nations et les communautés d'Inuits et de Métis dans tout le Canada, des pratiques prometteuses. Grâce à la recherche menée dans le cadre des Voies de l'équité, nous apprendrons comment mieux adapter ces approches prometteuses aux communautés de tout le pays et à faire en sorte qu'elles les adoptent.

Les IRSC et leurs partenaires pourront créer des services de santé préventifs efficaces, améliorer la santé des communautés et favoriser l'équité en santé pour les Premières Nations, les Métis et les Inuits du Canada dans quatre domaines prioritaires :


la prévention du suicide


le diabète et l'obésité


la tuberculose


la santé buccodentaire

Principaux besoins de recherché

Tenter de réduire les nombreuses inégalités en matière de santé entre les Autochtones et le reste de la population au Canada n'est pas une mince tâche. Comme les meilleures chances de réduire ces inégalités semblent résider dans la modification des facteurs sociaux qui ont tant d'incidence sur la vie des Autochtones, l'initiative des Voies de l'équité comprend un volet axé sur les interventions pratiques dont le but est d'améliorer les déterminants sociaux de la santé.

Objectifs

  • Accroître les connaissances permettant d'exécuter des interventions adaptables et à plusieurs échelles qui contribueront à réduire les disparités en santé chez les Autochtones;
  • Améliorer la santé chez les Autochtones par l'adaptation des interventions et leur utilisation;
  • Mieux comprendre comment réduire les disparités en santé et la manière dont les connaissances peuvent être adaptées et appliquées à d'autres populations et dans d'autres contextes (innovation inversée, apprentissage réciproque);
  • Augmenter la capacité de recherche dans le domaine de la science de la mise en œuvre en ce qui a trait à la santé des Autochtones et d'autres populations vulnérables.

Retombées

Au moyen des Voies de l'équité et d'initiatives connexes, les IRSC et leurs partenaires contribueront à la création de services de santé préventifs efficaces, à l'amélioration de la santé des communautés et à l'équité en santé pour les Premières Nations, les Métis et les Inuits du Canada.

En collaborant avec les communautés autochtones, les IRSC et leurs partenaires aideront :

  • à améliorer la santé et l'équité en matière de santé chez les Autochtones dans les domaines prioritaires;
  • à produire des données pour éclairer la prise de décision;
  • à mieux comprendre la façon de réduire les disparités en santé et d'appliquer les nouvelles connaissances à plus grande échelle;
  • à renforcer la capacité de recherche sur des programmes et politiques de santé des Autochtones efficaces et en constante évolution.
Date de modification :